chroniques et interviews metal

4160Lightning Lord : All Father Death Stalkers

posted by admin on mars 31st, 2014

Lightning Lord : All Father Death StalkersCertains artistes veulent changer de nationalité pour échapper à la pression fiscale de leur pays d’origine (on en connait pas mal et la presse en fait généralement ses choux gras), d’autres souhaitent la changer pour des raisons plus ambiguës liées à leur passion pour l’art. Le jeune trio qui compose « Lightning Lord » n’est pas suffisamment riche pour attirer les vues de contrôleurs fiscaux zélés. Ce sont des fans de heavy metal des années 80, surtout de heavy metal britannique. Ne vous étonnez donc pas de voir ce groupe américain se revendiquer du NWOBHM ou même de situer leur ville New York City, en Angleterre. La ferveur nous amène à commettre certaines aberrations. Bien que revendiquée donc NWOBHM, la musique de « Lightning Lord » glisse sur la vague de heavy revival lancée au milieu des années 2000. La formation n’a pas été composée de ce trio à sa fondation. En fait, c’est le bassiste/chanteur Gregory Swanson qui en est à l’origine, et figurait un temps tout seul à bord. Il invite Gary Young, membre du groupe mythique « Avenger », à participer en tant que batteur de session à sa première réalisation, l’EP « All Father Death Stalkers ». Le résultat est encourageant, même si pas grand-chose n’aura été réalisé avec deux titres.

La pochette prend des faux airs d’« Only the Strong » de « Thor » dans une apparition nettement moins majestueuse, il faut le reconnaître. On sent dès lors un parfum de brouillon s’en dégager. Ce qui n’est pas entièrement faux, puisqu’il s’agit d’un premier véritable jet pour ce projet. Nous nous montrerons en conséquence un peu plus indulgent face au titre « Hellas Waiting Arms », qui apparait étrangement en première place ou en seconde selon les différents sites qui présentent « All Father Death Stalkers ». La promo mp3 qui m’a été présentée fait figurer ce morceau en première piste. Bon ! On ne reprochera aucunement la vitalité du titre, ni même sa fibre heavy speed, bien affirmée. L’extrait s’avère néanmoins assez répétitif, sans grande saveur. Sa consistance énergétique se trouve ainsi quelque peu altérée. De plus, le chant de Gregory ne participe pas ici à rendre la chose plus attractive. Cette prestation devra être considérée comme l’envers de celle de « Children of the Night », qui pour le coup, s’assimile intégralement à ce que font les canadiens de « Skull Fist » dans un heavy speed surexcité. La confusion est telle que le chant, poussant davantage dans les aigües, pourrait-être celle de Jackie Slaughter. Nous avons là un très bon morceau de « Skull Fist »…..euh ! … De « Lightning Lord ».

Il ne sera pas facile de juger de la qualité de ce groupe par l’unique réalisation qu’il a à offrir pour le moment. On devine que d’autres vont suivre, puisque « Lightning Lord » se compose désormais d’un véritable line-up et affiche déjà quelques concerts à son actif. Cet « All Father Death Stalkers » est plus à analyser comme un simple essai, donnant deux visions différentes de ce que le projet pourrait devenir. Dans un cas, la formation jouera du heavy speed ampoulé et plat, dans l’autre du heavy speed sans originalité, suivant de très près des confrères d’une mouvance plus actuelle du heavy metal, mais ayant le mérite de nous occuper par une énergie sans pareille. Toutefois, il n’est pas du tout certain que « Lightning Lord » ne se prononce qu’entre l’un de ces deux choix. Affaire à suivre donc…

13/20

 

 

You must be logged in to post a comment.