chroniques et interviews metal

4589Saxon : Warriors of the Road – The Saxon Chronicles Part II

posted by alonewithl on décembre 14th, 2014

Saxon : Warriors of the Road - The Saxon Chronicles Part IILe dvd « The Saxon Chronicles » est cité comme un référence dans la vidéographie de l’illustre formation britannique, il est donc tout à fait logique que 10 ans après cette sortie la formation publie une redite actualisée. C’est ainsi que le coffret « Warriors of the World – The Saxon Chronicles Part II » voit le jour sous le nouveau label allemand UDR, plutôt spécialisé dans les live et les vidéos de concerts hard rock et metal, et notamment ceux du Wacken Festival dont il a d’ailleurs conçu une « box » pour fêter ses 25 ans. Néanmoins, ce label réalise aussi des albums studios, comme prouverait la présence de quelques créations sur leur catalogue, dont les derniers nés de « Saxon » : « Call to Arms » et « Sacrifice ». La tournée 2012-2013, retracée en partie sur « Warriors of the World… », coïncide avec la publication de ces deux albums cités.

Revenons un peu plus au coffret qui nous intéresse. Celui-ci contient deux dvd et un cd live. Le dvd 1 est une longue interview entrecoupée de passages live durant le Steelhouse Festival 2013. Le site du concert se situe en rase campagne, dans le sud du Pays de Galles. Il est curieux que le dvd numéro 1 se consacre plus à ce festival de moyenne envergure en comparaison de ceux figurant en dvd 2. Ça l’est davantage encore quand on se rend compte que le cd live du coffret n’est autre que celui du Steelhouse Festival. Durant l’interview, les différents membres de la formation actuelle se présentent ou sont présentés par le biais de leurs collègues ou de leur agent. Il est dommage qu’il n’y ait rien eu à propos des anciens membres. Ce qui rend l’exercice plutôt inintéressant pour quelqu’un qui connait déjà bien la formation. Tout au plus apprendra-t-on que Nibbs Carter est vu comme quelqu’un de lunatique, que Doug Scaratt vit très modestement et que Paul et Biff ne se souviennent plus très bien du lieu de leurs débuts.

Cependant, les différentes et nombreuses coupures en font un passage assez digeste. La narration est neutre et donne presque l’impression de regarder un reportage de la BBC. Ce qui se démarque surtout de ce premier dvd, c’est l’excellente prestation de « Saxon » durant le Steelhouse Festival. Entre chaque extrait d’interviews, nous avons un titre tiré du festival. Outre quelques morceaux légendaires de la formation, la part belle est consacrée alors à l’album « Sacrifice ». Un très bon album, qui a su se démarquer de son précédent nettement moins véloce. Nous comprenons mieux que ce petit festival soit mis en avant au dépend du concert du Wacken 2012, quand on le compare à ce dernier. « Saxon » durant le Wacken 2012 s’est montré plutôt décevant. C’était à la tombée de la nuit. Le son y est net, mais l’auditeur perçoit un gros manque d’énergie, encore plus accentué à partir du milieu de la prestation live.

Les concerts aux Dowload Festival 2012, au centre de l’Angleterre, et au Graspop 2013, en Belgique, ont beau avoir eu lieu à des périodes différentes, soit avant et après la sortie de « Sacrifice », ils ont en commun une qualité son assez moyenne, où on perçoit avec difficulté le chant de Biif Byford. C’est même un calvaire de l’entendre durant « Wheels of Terror » au Graspop, alors qu’il figure toujours en acteur charismatique sur scène. On ne peut s’empêcher de comparer cela à leur très bon concert tenu durant le Hellfest 2013, qui a eu lieu peu avant le Graspop 2013. C’était franchement d’un tout autre niveau, malgré les sifflements insupportables de Biff dans son micro. Il n’en reste pas moindre à celui du Steelhouse Festival, dont on se dit, qu’il aurait préférable de le soustraire de l’interview pour l’apprécier à sa juste valeur.

Si vous ne comprenez rien à l’anglais ou à l’allemand, vous pourrez aller vous faire cuire un œuf. L’allemand est la seule langue sous-titrée pour l’interview. Celle-ci est particulièrement mise en avant, imbriquée dans la vidéo live du premier dvd, alors que sur le « The Saxon Chronicles » de 2003, l’interview n’était présente qu’en tant que matériel bonus. On retrouve des vidéo-clips, ceux de « Call to Arms », « Hammer of the Gods », « Sacrifice », « Frozen Rainbow » et « The Eagle Has Landed ». Seulement, à la différence du coffret de 2003, le concert du Wacken ne prend plus la première place, peut-être en raison de la moindre Performance des « eagles » anglais lors de cette année 2012 à ce concert. Entre une longue interview non sous-titrée en français, des Performances de qualité aléatoire, avec plus au moins les mêmes morceaux en revue, il est donc fort probable que les fans francophones apprécient différemment cette œuvre vidéo. « Warriors of the Road… » n’est pas indispensable. Juste quelques concerts filmés qui agrandiront l’étalage de quelques fans endurcis ou qui enrichiront les connaissances de quelques néophytes (anglophones ou germanophones). Ce n’est pas le voyage tant espéré au cœur de « Saxon ».

13/20

 

 

You must be logged in to post a comment.