chroniques et interviews metal

5497Brutal Invasion Tour 2015 @ Niort

posted by alonewithl on décembre 20th, 2015

Brutal Iinvasion Tour 2015

Born Criminal + Artery + Disowning + Samanum @ Niort (79) – L’Alternateur
(12 Décembre 2015)
Ouverture à partir de 21:00 heures.

> Photos

Samedi 12 Décembre

Voici déjà quelques temps que le Brutal Invasion Tour emmené par un quatuor de groupes très metal décime la région de Poitou-Charentes. Sans flagornerie, cette tournée locale est essentielle. Tout d’abord pour faire connaître des formations encore très récentes, qui ont besoin de se faire les dents, puis de créer un véritable tissu local dans le metal extrême. Ayant promis d’assister à au moins l’une de leurs représentations, suite notamment au passage de deux d’entre eux au Hell’Oween Fest de Saintes, j’ai pris l’engagement de venir au concert de Niort, à L’Alternateur. Je déteste d’ordinaire cette ville. Vraiment ! La mentalité du parvenu y est omniprésente. Je suis désolé pour les niortais qui lisent ses lignes, mais jamais je n’ai eu autant de dégoût et de frustration d’évoquer une ville. Néanmoins, il faut reconnaître que la salle de L’Alternateur est un endroit fort sympathique. Situé aux abords d’un grand parking, pas de difficulté pour se garer. L’endroit spacieux, lumineux et propre offre un service bar et restauration très complet. Je ne cache pas avoir esquissé un sourire en allant aux toilettes, entièrement décoré jusqu’aux portes avec de vieilles pochettes de vinyles ringards. Mais, je n’ai pas fait tout ce chemin pour vous parler de chiottes. Place à la musique.

. SAMANUM

Musique est un bien grand mot lorsqu’il est sujet du projet de death metal putride « Samanum », emmené par l’immanquable Sébastien Brizard. J’avais déjà croisé le phénomène ambulant en première de « Rummelsnuff » aux Essards, près de Saintes, mais aussi pris le temps d’un peu de discussion avec le vocaliste du groupe peu avant la montée sur scène. Autant, je trouvais qu’ils animaient plutôt bien la chose, autant ça restait encore balbutiant musicalement, malgré les qualités techniques présentes. Le concert de L’Alternateur les mettait un cran au-dessus. Le démarrage fut long en revanche, le temps de trouver l’origine de quelques parasites sonores. Une fois parti on entend ces sons tourmentés et ce growl caverneux, parfois agrémenté de pig squeals typique à certaines formations de death flirtant avec le grind. La prestation de « Samanum » était modeste, mais amplement satisfaisante. Le tout s’est fini dans la bonne humeur à coups de bombes à serpentins.

. DISOWNING

La nouvelle formation de Jesus The Butcher est l’une des principales curiosités de la tournée. Certains ont eu l’occasion de la découvrir avec moi lors de leur première partie en seconde soirée du Hell’Oween Fest de Saintes. Ce concert était apparu assez phénoménal en considérant la jeunesse de cette formation. A Niort, la surprise en moins, nous nous étions préparés à un résultat identique. C’était juste un peu moins spectaculaire, premièrement à cause de la place plus réduite qu’à Saintes, le son était apparu également moins puissant. Mais Jésus et sa bande étaient malgré tout au rendez-vous des deathsters pour leur donner une claque. Du bon death metal, qui aura vraisemblablement bientôt un véritable support après une démo en version digitale. On l’attend monstrueux, digne de ce que nous offre actuellement la scène death metal française.

Set-List:
1. Another Piece in My Collection / 2. Suffocation by My Walls / 3. Intoxication by this Illusion / 4. Inner Emptiness / 5. Alone on this this Dark Path / 6. Human Cattle / 7. The Servants of Chaos / 8. The Storm Before the Storm

. ARTERY

Je me marre encore à chaque fois que je vois leur page sur Metal Archives, où ce groupe angoumoisin est catalogué en death metalcore. Ne vous trompez pas, il s’agit exclusivement et véritablement de thrash metal. Le groupe m’est apparu la première fois lors de leur passage à Vars pour le Vars Attacks, il y a un peu plus d’un an déjà. On pouvait vanter à juste titre leur technique, leur présence scénique étant alors par contre réduite à la plus grande simplicité. Leur passage à Niort leur a permis de tout rattraper et de figurer en clou du spectacle pour toute la soirée. Ce fut un excellent moment thrash metal. On sentait la bonne humeur et un véritable échange avec le public, aussi en partie grâce à leur titre éponyme repris par les figurants. Néanmoins, on savoure davantage les titres issus de leur second disque, à la touche plus élaborée et aux riffs plus efficaces. Cette rencontre en amènera de suivantes.

Set-List:
1. Vikings / 2. Nameless Fear / 3. The Greatest Slaughter / 4. Condolences / 5. Under the Anger / 6. Go Back to Hell / 7. Eternal Sanctuary / 8. Our Dying World / 9. Artery

. BORN CRIMINAL

Après les anciens, place à petits jeunes de « Born Criminal ». Ceux-ci n’ont pas sorti le moindre long volume qu’ils bénéficient déjà du soutien d’un bon nombre de fans, surtout les jeunes de l’assistance. On a pu discuter du style de cette formation lors de leur présence au Hell’Oween Fest de Saintes. On avait dit qu’il s’agissait d’un metalcore orienté vers du deathcore. Chose confirmée par le groupe, en quête de puissance, qui désormais compte embrasser entièrement la violence du deathcore. Leur concert de Niort était du même gabarit que celui vu à Saintes. Même problème que pour Disowning, la place réduite ne leur permet pas de s’exprimer scéniquement. Cela se réduit le plus souvent au pas prédateur du vocaliste. Après quelques minutes, l’un des guitaristes rencontre un problème technique, et le temps que celui-ci soit réglé, Sébastien Brizard de « Samanum » raconte à l’audience une blague concernant un punk, une nonne et un coiffeur. La blague terminée, « Born Criminal » reprend son office et gagne même en volume. Une bonne conclusion pour cette soirée locale.

Set-List:
1. An Eye for an Eye / 2. In Chains / 3. God of War / 4. B x C / 5. Tears of Blood / 6. Shapeless Masses / 7. Soul Sweeper / 8. Unanswered (Suicide Silence Cover)

 

 

You must be logged in to post a comment.