mai 14th, 2009

Koritni – Le Noumatrouff – Mulhouse

Koritni - Le Noumatrouff - Mulhouse   Koritni - Le Noumatrouff - Mulhouse   Koritni - Le Noumatrouff - Mulhouse   Koritni - Le Noumatrouff - Mulhouse   Koritni - Le Noumatrouff - Mulhouse  

mai 13th, 2009

Nostradameus : Hellbound

Nostradameus : HellboundPour être tout à fait honnête, lors de la première écoute du CD, j’étais loin de lui mettre une note positive. En effet, la première fois, ça fait toujours un peu mal, puis on s’habitue et finalement on peut y prendre plaisir. Et le dernier NOSTRADAMEUS n’échappe pas à la règle.

A première écoute, c’est un album de ” Speed metal ” classique. Mais à force nous y découvrons plein de petits trucs différents.

Nous avons bien entendu du ” speed ” avec un titre comme ” The reaper’s image ” mais, d’autres se font plus subtiles. En effet le groupe varie les ambiances avec des parties plus mélodiques (” the reaper’s image) ou des rythmiques plus lentes comme ” Never turning back ” et ” Your betreal ” . Il y a également un mélange judicieux de gros riffs et de guitare acoustique (” Hellbound “, ” Fight “). Et pour couronner le tout, il y a beaucoup de sonorités modernes tout au long de l’album, ce qui lui donne une saveur particulière. Seul défaut, le manque de temps morts entre les chansons. Nous avons parfois l’impression écouter une chanson de 8 minutes alors que nous sommes à la fin de la deuxième, mais c’est peut être un « plus » de la version promo.

Vous l’aurez compris, il y a largement de quoi faire avec le Cd, et il faudra du temps pour réussir à l’apprécier, et trouver toutes les petites choses que le combo a ajouter.

Reste maintenant à découvrir ou redécouvrir le groupe sur scène. Une bonne surprise dans tous les cas.

mai 13th, 2009

Nostradameus : Hellbound

Nostradameus : HellboundPour être tout à fait honnête, lors de la première écoute du CD, j’étais loin de lui mettre une note positive. En effet, la première fois, ça fait toujours un peu mal, puis on s’habitue et finalement on peut y prendre plaisir. Et le dernier NOSTRADAMEUS n’échappe pas à la règle.

A première écoute, c’est un album de ” Speed metal ” classique. Mais à force nous y découvrons plein de petits trucs différents.

Nous avons bien entendu du ” speed ” avec un titre comme ” The reaper’s image ” mais, d’autres se font plus subtiles. En effet le groupe varie les ambiances avec des parties plus mélodiques (” the reaper’s image) ou des rythmiques plus lentes comme ” Never turning back ” et ” Your betreal ” . Il y a également un mélange judicieux de gros riffs et de guitare acoustique (” Hellbound “, ” Fight “). Et pour couronner le tout, il y a beaucoup de sonorités modernes tout au long de l’album, ce qui lui donne une saveur particulière. Seul défaut, le manque de temps morts entre les chansons. Nous avons parfois l’impression écouter une chanson de 8 minutes alors que nous sommes à la fin de la deuxième, mais c’est peut être un « plus » de la version promo.

Vous l’aurez compris, il y a largement de quoi faire avec le Cd, et il faudra du temps pour réussir à l’apprécier, et trouver toutes les petites choses que le combo a ajouter.

Reste maintenant à découvrir ou redécouvrir le groupe sur scène. Une bonne surprise dans tous les cas.

mai 13th, 2009

Nostradameus : Hellbound

Nostradameus : HellboundPour être tout à fait honnête, lors de la première écoute du CD, j’étais loin de lui mettre une note positive. En effet, la première fois, ça fait toujours un peu mal, puis on s’habitue et finalement on peut y prendre plaisir. Et le dernier NOSTRADAMEUS n’échappe pas à la règle.

A première écoute, c’est un album de ” Speed metal ” classique. Mais à force nous y découvrons plein de petits trucs différents.

Nous avons bien entendu du ” speed ” avec un titre comme ” The reaper’s image ” mais, d’autres se font plus subtiles. En effet le groupe varie les ambiances avec des parties plus mélodiques (” the reaper’s image) ou des rythmiques plus lentes comme ” Never turning back ” et ” Your betreal ” . Il y a également un mélange judicieux de gros riffs et de guitare acoustique (” Hellbound “, ” Fight “). Et pour couronner le tout, il y a beaucoup de sonorités modernes tout au long de l’album, ce qui lui donne une saveur particulière. Seul défaut, le manque de temps morts entre les chansons. Nous avons parfois l’impression écouter une chanson de 8 minutes alors que nous sommes à la fin de la deuxième, mais c’est peut être un « plus » de la version promo.

Vous l’aurez compris, il y a largement de quoi faire avec le Cd, et il faudra du temps pour réussir à l’apprécier, et trouver toutes les petites choses que le combo a ajouter.

Reste maintenant à découvrir ou redécouvrir le groupe sur scène. Une bonne surprise dans tous les cas.