July 23rd, 2006

Aegirson : Requiem TenebraeAegirson est un petit groupe de dark metal encore jeunot, qui signe ici son premier véritable album. Autant vous dire tout de suite que je suis partagé sur le résultat.

Commençons par les défauts, qui sont plutôt nombreux, malheureusement. Le premier, c’est le chant clair. Le chant clair masculin est bof, mais surtout, on sent parfaitement que c’est un français qui chante. Et qu’il n’a pas dû suivre beaucoup de cours de prononciation anglaise. Ca sonne faux, horriblement faux. Heureusement, ces passages sont assez rares. Ensuite, le chant féminin. La chanteuse a des capacités, ça se sent sur certains titres (awaiting deliverance est plutôt plaisant) mais cetaines autres expérimentations n’étaient pas dans ses cordes. Résultat, parfois, ça accroche. Ensuite, l’originalité. C’est loin d’être transcendant, on a affaire à du dark metal tout ce qu’il y a de plus classique. Un peu dommage. Enfin, sa durée: plus de 60 minutes, quand tout n’est pas maîtrisé parfaitement, c’est un peu casse gueule.

Puis, bouffée d’air frais, les points positifs. D’abord, le chant. Bah oui, les grunts sont plutôt réussis, il faut bien l’avouer (et quand il gueule, on n’entend pas les fautes de prononçiation). Point de vu compos, c’est certes classique mais pas totalement basique, et si ça n’est pas sophistiqué, les musiciens de sont pas des manches. Et les chansons accrochent l’oreille (généralement dans le bon sens, sauf quand les défauts sont trop perceptibles).

Donc, un album pas génial, mais pas totalement dénué d’intérêt. Un peu plus de professionalisme ne pourrait pas leur faire de mal, cependant, et s’ils se remettent un peu en cause sur la suite, il se pourrait bien que leur prochaine production soit une bonne surprise. Qui sait, peut-pêtre un groupe à surveiller? Je n’y mettrais pas ma main au feu, mais sait-on jamais…

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.