Altars of Fab' Death

Acid Reign : Moshkinstein

Acid Reign : MoshkinsteinSous-division speed/thrash de l’écurie britannique Music For Nations, Under one Flag est avant tout spécialisée durant ses premières années dans les licences européennes, distribuant notamment sur le vieux continent une bonne partie du catalogue du label nord américain Combat Records (USA), comme Dark Angel, Nuclear Assault, Forbidden, Death ou Possessed. L’une de ses premières pleines signatures est le groupe de fun-thrash britannique Acid Reign, aux côtés de Re-Animator, qui rejoindra d’ailleurs le label une petite année plus tard à l’occasion du mini-LP Deny Reality. Moshkinstein est donc la première réalisation du quintet, parue au printemps 1988 et faisant suite à la demo-tape du même nom et à la même illustration, sur laquelle on trouvait déjà les morceaux, Goddess, Suspended Sentence et Motherly Love.

Moshkinstein s’inscrit dans la droite lignée de l’album The Fear qui sortira l’année suivante, avec une pochette du même calibre et un enregistrement d’une qualité tout aussi modeste, bien que le son soit suffisamment clair et agressif pour restituer l’agressivité et le mordant des compositions. Tout au long des six morceaux, on retrouve ainsi cette bonhomie propre au groupe anglais, l’art du rythme entrainant et du riff percutant, sans occulter le chant si singulier et merveilleusement faux d’Howard Smith. A recommander aux fans d’Anthrax, Lawnmower Deth ou Re-Animator, ce premier jet paru initialement sous forme de mini-LP vinyle compte 6 titres pour 32 minutes de thrashmetal vitaminé, aux accents légèrement punk-british, un menu plus que conséquent pour un simple mini-album, sans titre à jeter. Cinq morceaux sont inclus sur l’édition CD de The Fear (1989), à l’exception du bon instrumental Freedom of Speech, mis à l’écart faute au dépassement de la capacité d’un simple CD.

Fabien.

> - Les commentaires -, Acid Reign — admin @ 2:00

1 avril 2013