Altars of Fab' Death

Cretin : Freakery

Cretin : FreakeryFormé en 1992 autour de Dan Martinez, Col Jones (Ex-Exhumed) & Matt Widener (Ex-Exhumed, The County Medical Examiners), Cretin est un groupe dont l’existence est marquée par de nombreuses interruptions ; il faut attendre 2003 avant que les choses sérieuses ne commencent, avec à la clé, un contrat en 2005 chez l’écurie Relapse.

Le mot anglais Cretin veut tout simplement dire Cretin en français, donc autant dire que le décor est planté. Les californiens jouent un old death metal crade, à l’instar de ses confrères suédois de Jigsore Terror & Death Breath, très influencé par Repulsion, dans un trip années 80/90, sans aucun effet au niveau de la batterie, du chant ou des guitares.

Cretin ne fait donc pas dans la dentelle, comme en témoigne ce premier album, enregistré par le groupe lui-même, et sorti en avril 2006. Prenez l’album Horrified de Repulsion, ôtez lui le peu de passages mid-tempo qu’il contient, et vous obtenez Freakery ; cette galette représente en effet 30 minutes de blasts made in Col Jones, avec un son de basse et de guitares old school bien saturé, et la voix crasseuse et déchirée de Dan Martinez.

Le tout fonctionne vraiment très bien : le son est très gras mais relativement bon et, musicalement, c’est vraiment entraînant, destroy et sans compromis ; l’album est un véritable pied de nez à nombre de formations actuelles, noyées sous les effets en tout genre et les productions trop propres. Un petit mot aussi sur l’artwork du CD signé par le maître Orion Landau en personne, artiste attitré de Relapse, qui livre des photos étranges, inquiétantes, particulièrement réussies ; ces dernières renforcent le climat malsain & puant de l’album, avec ses paroles riches en déviances diverses.

Bon, vu la brutalité de l’opus, beaucoup le trouveront linéaire, mais pour les amateurs de blasts et d’ambiances bien destroy, Freakery est la recette miracle pour s’exploser la tête : l’exutoire parfait. Je le conseille donc à tous les fans de Repulsion ou de Death Breath, et d’une manière générale à tous les fans de la marque Relapse.

Fabien.

> - Les chroniques -, Cretin — admin @ 2:00

6 mai 2007