Altars of Fab' Death

DVC : Descendant Upheaval

DVC : Descendant UpheavalRetour en 1989, l’année décisive du death / grind, qui impose les incontournables Altars Of Madness, Slowly We Rot, Consuming Impulse, Mentally Murdered ou encore World Downfall. C’est en cette année redoutable que DVC (Darth Vader Church) débarque de sa Floride natale avec Descendant Upheaval, son premier méfait sortant chez le petit label Manufacture Sound, seulement un an après sa formation et son unique démo Constrictus Mortum. Hyper mal distribué, l’album passe bien sûr complètement inaperçu jusqu’à la réédition de Steamhammer / SPV en CD, deux ans plus tard.

Présenté par l’écurie allemande comme le premier groupe death metal à deux vocalistes, DVC comprend effectivement les guitaristes Parker Knapp & Glenn Lawhon, qui se partagent équitablement le chant au sein de chaque morceau. Mais, bien que l’alternance de vocaux soit une excellente idée, leur guttural est beaucoup trop proche pour faire véritablement une distinction et apporter le relief espéré.

Descendant Upheaval, sans être mauvais, ne contient également rien d’exceptionnel, et paraît dès lors bien fade à l’écoute. L’intro du bon Ledgre Demantist, mélangeant guitares acoustiques et saturées montre pourtant une ouverture intéressante, mais inexploitée sur le reste de l’album. Contenant 18 titres s’étalant sur 56 minutes, Descendant Upheaval, déjà linéaire à la base, devient en plus long et ennuyeux. Enfin, affichant de surcroît une pochette dépouillée et des photos de line up très floues, l’album dévoile inévitablement un DVC sans réelle identité.

Manquant cruellement de coloration et de profondeur, et n’étant vraiment disponible qu’avec deux bonnes années de retard, Descendant Upheaval est alors incapable de rivaliser avec la puissance de feu des Dawn Of Possession ou Effigy Of The Forgotten de l’époque. Dommage, car outre son manque certain de maturité, la qualité intrinsèque de ses compositions est pourtant honorable.

Fabien.

> - Les chroniques -, DVC — admin @ 2:00

19 septembre 2007