Altars of Fab' Death

Insanity (USA) : Death After Death

Insanity (USA) : Death After Death

Formé en 1985 par Dave Gorsuch, Bud Mills & Joe DeZuniga, Insanity figure parmi les pionniers du death metal US, aux côtés de Possessed, Morbid Angel, Death, Repulsion et Master. Dès 1985, le groupe enregistre sa première démo 3 titres qui, grâce à son death thrash rapide et incroyablement technique pour l’époque, reçoit de multiples échos positifs, faisant ainsi rapidement le tour du monde par les voies du tape trading. Fort d’une quantité suffisante de morceaux pour la sortie de son premier album, le groupe est stoppé net suite à la mort de Joe DeZuniga en 1987, emporté par une maladie du cœur.

Après un break forcé de deux ans, Insanity se reforme en 1989, mais manque malheureusement un deal avec l’écurie Nuclear Blast, faute à son line up encore incomplet. Le groupe doit encore attendre fin 1991 avant l’enregistrement de son album Death After Death, maintes fois repoussé, pour le compte du petit label allemand MBR Records, qui commercialise tardivement l’album fin 1993.

Death After Death présente ainsi des titres majoritairement composés entre 1985 et 1987, durant sa période avec le défunt Joe DeZuniga. Dès le premier titre Attack Of Archangels, Insanity balance son death thrash incisif, surprenant par sa technique et la dextérité de ses interprètes. Les riffs tout droit sortis des années 80’s sont rapides et furieux, soutenus par les blasts de Dave Prakash, et renforcés par la voix écorchée de Bob Martinez & les soli fougueux de Dave Gorsuch, à l’image des excellents Blood For Blood et Fire Death Fate, terriblement percutants. Mais, faute au manque cruel de moyens de son label, mais aussi à ses compositions désormais datées pour l’époque, Insanity passe inéluctablement inaperçu en ces années 93-94.

Jouant de malchance en accumulant les plans foireux, Insanity passe ainsi à côté de sa carrière pourtant prometteuse, faute à son album sorti sept années en retard, mais affrontant également les problèmes de santé de Prakash en 1994, jusqu’à la mort récente de Mills, balayé par un cancer. Mais, au-delà de ses nombreux déboires, le gang de San Fransisco reste l’un des précurseurs les plus respectés au sein de la scène undeground, Death After Death étant considéré à juste titre, aux côtés des inaltérables Seven Churches, Horrified, Abominations Of Desolation, Master et Scream Bloody Gore (Possessed, Repulsion, Morbid Angel, Master, Death), comme l’un des enregistrements décisifs du death thrash US.

[ Note : tout comme le redoutable Serpent Temptation (Incubus - 1988) partiellement réenregisté en 1996, Death After Death a subi un lifting en 1997, où les vocaux de Bob Martinez ont été remplacés par de nouveaux, exécutés par Dave Gorsuch himself, afin de mieux coller à l'esprit deathmetal. Quelques pistes de guitares ont été également ajoutées. C'est cette version qui figure sur la réédition From The Grave de Blacklung / Parasite Twins (distribution Relapse) de 2005. A mon humble avis, sans dénaturer l'essence deaththrash de la première version, ce réenregistrement n'était pas non plus indispensable].

Fabien.

> - Les chroniques -, Insanity — fabien @ 16:30

11 janvier 2008