Altars of Fab' Death

Lawnmower Deth : Billy

Lawnmower Deth : BillyAprès deux albums axés majoritairement vers le thrashmetal, avec une bonne dose de HC et de déconne, Lawnmower Deth change complètement la donne sur son troisième full-lenght pour le compte d’Earache Records. Fini les guitares lourdes, les plans alambiqués et une partie de la franche rigolade, notre quintet se tournant en cette automne 1993 vers un HC mélodique, aéré et épuré. Le ton est de suite donné sur la couverture, où le logo ciselant du groupe et le dessin habituellement fouillé de Dan SeaGrave cèdent la place à un patronyme écrit en deux coups de crayons et à une simple photo d’enfant à l’âme d’aviateur. Dommage que le livret ne comporte d’ailleurs aucune parole.

Bien que le style ait beaucoup changé, ce surplus de douceur et de mélodie ayant refroidi à l’époque plus d’un thrasher, on reconnait toujours la patte de Lawnmower Deth, sans compter sur de nombreux titres à la vitesse d’exécution impressionnante, pour citer Somebody Call Me a Taxi et le morceau éponyme placés en ouverture, tous deux particulièrement entrainants. Le lifting est aussi largement palpable sur la réjouissante reprise Kids in America (Kim Wild), à la sauce thrash sur l’EP éponyme paru deux années auparavant, et bien plus mélodique ici-même, mais aussi sacrément véloce. Si les titres rapides peuvent encore séduire les brutes que nous sommes, les jolies notes au piano de Buddy Holly ou le beau refrain ‘Hey Little Girl‘ de Need to Be Your Main Squeeze risquent quant eux de faire fuir quelques premiers fans de la formation. Enfin, ceux regrettant la déconne des précédents LP’s pourront se rattraper sur le final Purple Haze, emmené par un Kev Papworth toujours en forme lorsqu’il s’agit de rigoler. Simple, mélodique et rafraichissant, Billy devait permettre à Lawnmower Deth de conquérir un autre public, mais faute au changement radical que personne n’a vu venir, l’album a au contraire très mal marché, précipitant l’arrêt du quintet britannique.

Fabien.

> - Les commentaires -, Lawnmower Deth — admin @ 18:58

20 décembre 2012