Altars of Fab' Death

Sacred Reich : Ignorance

Sacred Reich : IgnoranceSacred Reich se forme en 1985 à Phoenix, dans l’état aride de l’Arizona, autour de son leader Phil Rind. Dès 1986, le jeune groupe envoie son unique démo Draining You of Life à Brian Slagel, boss de l’écurie Metal Blade, lui valant une précieuse apparition sur la compilation culte Metal Massacre VIII et un contrat discographique avec le label. Ignorance est alors enregistré sous la houlette du célèbre Bill Metoyer (concurrent d’Alex Perialas), et sort en octobre 1987, peu après le fameux Crossover de D.R.I.

Sacred Reich balance à l’époque un thrash puissant, inévitablement influencé par la scène Bay Area de San Francisco, à mi-chemin entre Slayer, Dark Angel et D.R.I. L’empreinte Slayerienne est tout de même la plus présente, avec plusieurs plans de grattes rappelant les délicieux At Dawn They Sleep ou Necrophobic d’Hell Awaits.

Débutant brillamment avec l’intro écrasante de Death Squad, qui devient rapidement un classique de Sacred Reich, Ignorance enchaîne alors sur un thrash violent, à l’image du nerveux Victim Of Demise. Puis, le formidable interlude acoustique Layed To Rest annonce le très grand titre éponyme Ignorance, où le groupe dégage une intensité formidable, qui ne faiblit pas au fil de l’album.

Le niveau technique d’Ignorance est vraiment impressionnant malgré la jeunesse du quatuor ; l’assise rythmique solide de Greg sert parfaitement les guitares incisives de Jason et de Wiley, dont la puissance est renforcée par le chant lourd de Phil Rind, comptant parmi les vocalistes les plus charismatiques et les plus percutants du thrash metal, et apportant une très forte personnalité à la formation.

Ignorance représente sans conteste l’album le plus lourd et le plus rapide de Sacred Reich, et certainement le plus puissant de sa discographie. Comptant parmi les réalisations thrash les plus intéressantes des années 80’s, ses influences Slayeriennes restent néanmoins trop marquées pour lui permettre de se hisser parmi les classiques absolus du thrash metal.

Fabien.

> - Les chroniques -, Sacred Reich — admin @ 2:00

12 novembre 2007