Altars of Fab' Death

Sadistic Intent : Ancient Black Earth

Sadistic Intent : Ancient Black EarthGroupe influent malgré une faible exposition, Sadistic Intent ne possède pas une discographie très prolifique, notre quatuor californien n’ayant à ce jour pas dépassé le cap d’un mini-album depuis sa formation en 1987. Calé entre Seven Churches et Altars of Madness, le terrible MCD Resurrection de 94 représente la réalisation la plus marquante des frères Cortez, 6 titres et 25 minutes d’un deathmetal sombre, incisif & diablement inspiré. Trois années plus tard, sur son propre label Dark Realm Records, le groupe revient pour trois nouveaux morceaux immortalisés sur le EP Ancient Black Earth, à l’ambiance tout aussi diabolique.

On retrouve ainsi durant un quart d’heure l’ombre planante de Slayer, Possessed, Sodom, Morbid Angel ou Grotesque, cette essence pure & maléfique puisant son inspiration au cœur des années 80. Si Untimely End et le morceau éponyme sont des titres sacrément solides, structurés sur les rythmes redoutables du nouveau batteur Emilio Marquez (frappeur dont la qualité du jeu n’est pas à sous-estimer), l’EP Ancient Black Earth marque son apogée sur Funerals Obscure, sept minutes aux riffs d’introduction envoutants (à 1:25 tu meurs), à l’articulation habile, aux guitares acérées, au chant agressif si proche de celui de David Vincent à ses débuts. EP rapidement épuisé, notamment sur sa version MCD strictement limitée à 500 exemplaires à l’époque, il est peut-être encore temps de le dégoter, compilé par l’excellent label allemand Iron Pegasus (Desaster, Sabbat (jap), Mortem (per), Pentacle) avec son prédécesseur, sous le nom Resurrection of the Ancient Black Earth.

Fabien.

> - Les commentaires -, Sadistic Intent — fabien @ 18:27

21 juin 2013