Chroniques de Julien

Toute l'actualité metal par Julien

Archive for the 'Divers' Category

Eilera : Fusion

Eilera : FusionLe fait est que lorsque l’on voit un disque avec une jolie jeune femme dessus on ne peut qu’imaginer un énième clone de groupe gothique à chanteuse. Renseignement pris, il s’agit d’un groupe français signé chez Spinefarm. En voilà une nouvelle qu’elle est intéressante car il s’agit normalement d’un gage de qualité. Mais rien ne vaut une bonne écoute pour se faire une idée.

Il ne faudra pas beaucoup de temps pour se rendre compte de la qualité des compos. « Non Merci » est un régal au niveau de la basse. Omniprésente elle englobe l’oreille et ne peut pas nous laisser indifférent. Il est vrai que les compos du groupe sonnent très nordique et l’on comprend aisément le choix de Spinefarm. A l’écoute de ce disque nous avons plus l’impression d’avoir un groupe finlandais qu’autre chose. Mais qu’à cela ne tienne, c’est excellent. La musique prodiguée ici est assez froide avec une surenchère de violon et autres instruments à corde. Il y a un petit coté Finntrollesque dans leur utilisation, un coté assez folklorique qui ne sera pas pour déplaire, bien au contraire. En plus il s’agit ici d’un véritable orchestre. On sent d’ailleurs tout de suite la différence. Il est quand même assez rare de retrouver de vrais orchestres chez un groupe dont ce n’est que le second album. Les rythmiques ne sont pas extraordinaires d’originalité mais tout le monde ne peut pas révolutionner le métal et les arrangements d’excellente qualité colmatent chacune des brèches potentielles. Allez cadeau, vous aurez le droit en plus à quelques soli plutôt bien fichus et si cela ne vous convainc pas je ne sais plus quoi faire.

Peut être devrions nous parler du chant d’Eilera. M’attendant à un chant gothique pas inspiré, je me retrouve face à quelque chose d’assez sympathique. Un chant assez rock à la manière d’une Björk et au final ça colle. Ca colle parfaitement à l’ambiance générale et son association avec des cordes et une rythmique métal fait mouche.

La présence d’un orchestre laissait déjà présager de gros moyens et le son ne nous fera pas mentir. Ca sonne bien, le son est propre et puissant lorsqu’il le faut, et cristallin dans les parties plus orchestrales. Bien équilibré rien à redire.

Voilà un disque surprenant et intéressant qui fera son trou. Allons même plus loin, il pourra même faire de l’ombre à certains cadors.

No comments

Compiles : Out Of The Dark

Out Of The DarkMoi j’aime bien les albums anniversaires sur lesquels on retrouve un max d’artistes connus. Nous avions déjà eu droit à un Roadrunner United franchement sympa et c’est au tour de Nuclear Blast de fêter ses 20 d’existence. Pour l’occasion le label allemand a fait appel au géni de Peter Wichers, ex guitariste de Soilwork. Pour ne rien gâcher, nous avons derrière les fûts notre Dirk national et à la basse Henry Ranta, lui aussi un ex Soilwork. Et pourtant, vous verrez que ce disque n’est pas une pâle copie de Soilwork, bien au contraire.

Nous avons les instrumentistes, mais pas le chanteur ! Pas de problème, Nuclear Balst nous a sorti la crème de ses frontmans comme Anders Fridén, Björn “Speed” Strid, Peter Tägtgren ou John Bush, pour ne citer que les plus connus. Mais on retrouve également les frontmans de Scar Symmetry, Wintersun, Kataklysm, Death Angel, Sonic Syndicate et un autre français, Guillaume Bideau, fraîchement arrivé dans l’écurie. Il ne reste plus qu’a écouter?

Il y a donc du bon et du moins bon dans ce disque, ce qui est tout à fait normal pour une compile. Il faut dire par ailleurs que l’effort de Peter est immense, car il a composé dans des styles bien différents, passant du Thrash bien old scool au black métal. Il a composé en fonction des chanteurs et mine de rien, ce n’est certainement pas évident. C’est pour cela que je dis qu’il y a du bon et du moins bon. Je pense que la palme du plus mauvais titre revient a Speed, titre composé uniquement de chant clair qui pourrait figurer sur un album de Coldseed et franchement, c’est bof bof. Autre titre plutôt décevant, « Devotion », titre black métal assez simpliste qui ne présente pas beaucoup d’intérêt (hormis le groove de Dirk). En revanche, pour nos autres lascars, les titres proposés leurs collent parfaitement à la peau. L’ouverture avec Dysfunctional Hours et un Anders Fridén en forme est définitivement un des meilleurs titres de la galette. Après, c’est un peu en fonction de vos affinités, mais pour moi le meilleur titre est « My Name Is Fate » sur lequel Mark Osegueda (Death Angel) s’en donne a coeur joie. Ce morceau old school à souhait renferme un gros refrain qui tue tout à fait admirable.

Et comme Nuclear Blast n’est pas radin, l’édition limitée contient un CD supplémentaire avec des titres classiques, des titres dit « rares » (bonus des éditions japonaises et US), et des nouveaux titres cadeaux. Sur cette galette vous trouverez entre autre des « petits » groupes comme Dimmu Borgir, Immortal, Nile, Exodus, Anthrax, Meshugga ou Chimaira.

La seule petite chose qui pourrait manquer à cette réalisation serait un DVD retraçant l’enregistrement de ce disque, chose présente sur le Roadrunner United. Enfin, nous avons déjà 2 galettes bien remplies et intéressantes, nous n’allons pas faire la fine bouche non plus. Un bon cadeau que cette sortie?

No comments

Compiles : Metal Addict

Metal AddictQue voila une compil qu’elle est maligne. Quel beau langage en guise d’introduction. Blague à part il faut reconnaître que cette compilation est particulièrement bien faite car elle car elle combine a merveille les vielles tueries, les tueries les plus récentes et un masse de groupe à découvrir. L’édition limitée se voit en affublé d’un second disque assez bien rempli aussi.

C’est vrai que généralement dans ce genre de compil on retrouve soit du vieux classique, soit du nouveau. Ici la balance est largement équitable que vous ayez acheté l’une ou l’autre version. C’est ainsi que l’on retrouve sur une même galette du Gojira mêlé avec du Aqme mêlé avec du Pantera ou encore du Machine Head. Bien évidemment certains vont dire qu’il n’ont pas choisi le meilleurs mais pour ma part je trouve que le choix est assez judicieux compte tenu de la quantité de tubes de certains groupes. Je trouve cela bien de mélanger des styles de métal différent, cela permettra a plein de personnes de découvrir des groupes qui ont fait la renommé de la musique que nous chérissons tant. Mais plus surprenant c’est que l’on peu s’amuser ainsi a comparer les titres qui ont plus de 10 ans d’écart. Eh oui presque une décade sépare « Roots Bloody Roots » d’un « My Curse » et pourtant??.

Si je devais faire un seul reproche c’est bien au niveau du volume général du CD qui est trop irrégulier. J’avoue les plus vieux titres ont un volume d’enregistrement plus bas ce qui se traduit par faire les montagnes russes avec le bouton volume du lecteur CD. Non le son n’est pas petit c’est juste que comparativement à maintenant on enregistre plus fort?.

Voila une bonne compil qui trouve sa place dans la boite a gant de la voiture. Un oubli de CD pas de problème ce Metal Addict vous sauvera la mise.

No comments

Compiles : Butchering The Beatles

Butchering The BeatlesA votre avis que peuvent bien faire Alice Cooper, John Corabi, Billy Idol, Ripper Owens,John Bush, notre bon vieux Lemmy, Jeff Scott Soto, Steve Vai, Malmsteen, Doug Aldritch, Steve Lukather ou encore Billy Gibbons lorsqu’ils se rencontrent. Eh bien ils chantent de bons vieux tubes des Beatles pardi. Avec une bonne dose d’humour (cf la pochette énorme) et surtout une très grosse dose de talent, on obtient un disque pour le moins intéressant. C’est vrai, par le passé nous n’avons pas franchement eu le droit a des reprises métal des quatre garçons dans le vent (je ne vois guère que celle d’Aerosmith et celle de Coroner, mais si vous en trouver d’autre je suis preneur).

Il faut être honnête, tout n’est pas « excellent » dans ce disque mais il n’y a pas de grosse bouse non plus. On sent plutôt un excès d’humilité face un mythe. C’est ainsi que l’on retrouve un Ripper Owens bien timoré sur « Hey Jude », dommage une version plus « Judas Priest » aurait fait son effet. Mais il n’est pas le seul, Lemmy fait salivé mais il n’en ressort qu’un titre bon mais sans grosse originalité. Lemmy retient un peu trop son chant, une version plus crasse (en gros plus Motörhead) aurait été hyper classe. Il en est de même pour la version de « Taxman » emmené par le gratteux de TOTO. Bien mais pas top comme on dit par chez moi.

Mais rassurez vous il y en a qui ne changerait pour rien au monde. Je sais que vous voyez de qui je parle, c’est bien entendu Malmsteen. Lui du Beatles, du « ce que vous voulez », faut que sonne Malmsteen. Autant dire que SA version de « Magical Mystery Tour » est monstrueuse. Pour le coup il y retrouve son ancien compère Jeff Scott Soto et le titre fait mouche. Il est de loin le meilleur de titre de ce tribute. Quoique que la version de « I Saw Her Standing There » à la mode Motley Crue ou encore « Hey Bulldog » version Vai/Cooper est pas mal non plus. Après j’aurais envie de dire que c’est nue affaire de goût.

Voilà une petite touche amusante dans le paysage musical. Frôlant a plusieurs reprises le génie, ce disque donne une vison globalement assez fraîche de l’?uvre de Beatles. Bon nombre d’entre vous vont découvrir (ou redécouvrir) des titres magistraux interprétés par la crème de hard rock/métal.

Quasi indispensable !!!!!!!!!!!!

No comments

Compiles : Metal = Life2

Metal = Life2l y a des initiatives qui faut soutenir et c’est le cas de ce second volet de la compilation Métal=Life. En effet rien de mieux qu’une compil de qualité pour découvrir de nouveaux groupes. Avec pas loin de quarante titres de groupes différents il y a de quoi faire. Un conseil éloigner les âmes sensible ça va saigner !!!!!!!!

La première chose a faire lorsque que l’on achète ce genre d’objet c’est bien entendu de regarder ce qui se cache dans les entrailles de la bête. Un point non négligeables, les choses sont faites en grand. In Flames, God Forbid, Into Eternity, Dissection, Bleeding Through?? J’en passe et des meilleurs. Mais le plus intéressant reste bien sur les groupes moins connus et que l’on va pouvoir découvrir avec bonheur. Alors il faut être bien conscient que cette compil’ s’adresse a des oreilles entraîné, a des gens pour qui le métal est tout. Point de compris, il n’y a que de la grosse avoine (ou presque). Le fil conducteur de cette compil: le riff puissant et le gros son??

C’est vrai pourquoi allé télécharger alors que l’on nous propose déjà deux CDs blindés de bon titres. J’avoue y avoir découvert quelques petites merveilles dans et la carte bleu vient de fumer. Pour ma part c’est le second CD qui m’a permis de découvrir le plus de groupe mais chacun verra midi à sa porte.

Mais la folie de s’arrête pas là. Elle gagnera également votre platine DVD car en plus de ces deux CDs bien remplis, nous avons le droit à un florilège de clips en haute qualité. Si le son ne vous suffit pas, mettez le DVD vous n’en serez que plus convaincu.

Dernière chose, l’ensemble est présenté dans un petit packaging bien sympa : un digibook soigné qui donne vraiment envie de se ruer dessus !!!!!!

Voila de quoi se mettre le pied a l’étrier pour 2007. Si vous avez envie de vous faire plaisir en soirée mettez l’une des galettes, ça fera son effet.

Un compil d’une rare qualité !!!!!!!!

No comments

Compiles : Nuisance Sonore

Nuisance SonoreOyez Oyez des Français qui se bougent le cul !!!!! Cette compilation est la preuve matériel que le métal français va s’en sortir, METAL RULES !!!!!!

Donc cette compil est la toute première sortie d’un tout nouveau label Bent Records qui veut promouvoir les groupes français plus particulièrement de la région rouannaise (5 groupes sont issus de la région). Donc il faut soutenir cette initiative car pour ne rien gâcher certains groupes sur ce CD sont franchement excellents. Alors si je dis simplement certains c’est que tout n’est pas a mon goût et lorsque ça devient électro c’est un peu trop pour moi?? Mais il y en a pour tout les goûts. Il y a même un Crossover avec du hip hop c’est dire la richesse musicale de la galette. Alors faire une chronique titre par titre aurait été amusante mais ce qui est le plus simple c’est que vous jetiez une oreille (même les 2).

En terme de prod le CD est très propre chaque groupe disposant d’un son suffisamment bon pour pouvoir faire éclater au grand jour leur talent respectif.

Voilà en espérant que cette excellente galette ne soit qu’un début je souhaite longue vie a Bent records qui aide la scène française a grandir.

Merci !!!!!!!!

No comments

Compiles : Roadrunner United – The All Star Sessions

Roadrunner United - The All Star SessionsNe jamais se fier aux apparences c’est la leçon que j’ai tirer de l?écoute de roadrunner united.

Non ce n’est pas un produit marketing visant les gamins fans de Slipknot c’est bel et bien un vrai CD de métal bien comme il faut.

Alors derrière les 4 team capitain Dino Cazares (ex- Fear Factory), Joey Jordison (Slipknot), Matt Heafy (Trivium) et Robb Flynn (Machine Head) vous trouverez un pléiade d’artiste venant de groupe très différent tous signé chez Roadrunner bien sur. Vous trouverez entre autres Dani Filth, Max Cavalera, Mickael Akerfeldt, Steve DiGiorgio, James Murphy, King Diamond etc?. J’en oublie obligatoirement mais la liste serait vraiment trop longue vu qu’il doit y avoir pas moins de 30 artistes différents.

Mais me direz vous, c’est beau d’avoir de super musiciens mais ça donne quoi musicalement parlant ? Eh bien la répons est simple : sans être le disque de l’année, il arrive a tiré au mieux de chacun avec un cohérence qui n’était pas forcément évidente. On ne va pas faire chanter du heavy métal a Dani Filth par exemple. Les titres sont ecrit en fonction du chanteur et sont plutôt bien écrit. Pour rester sur Dani, le titre ou il apparaît « Dawn of a Golden Age » est un du black symphonique à la cradle période Midian. Quand c’est au tour de Robb Flynn ça ressemble a du Machine head, mais je pense que vous avez saisi ce que je veux dire. Seul « In the Fire » semble être a la limite de la parodie avec un King Diamond vraiment excellent. Donc vous être fans d’un chanteur ou d’un musicien (Steve DiGiorgio à la basse Fretless c’est toujours un plaisir) vous vous y retrouverez sans problème.

Mais le plaisir ne s’arrête pas la car en bonus vous avez le DVD de l’enregistrement de la All Star Sessions. C’est que du bonheur vous traversez pendant plus d’une heure le studio d’enregistrement ou Joey Jordison est omniprésent. On se rend compte que les musiciens se sont vraiment bien amusés lors des sessions et que c’est plus pour le fun que pour l’argent. De grands enfants en somme??

Voilà si vous avez l’occasion de vous procurez le CD et bien laissez vous tentez, vous ne le regretterez pas??.

No comments

Torture Wheel : Crushed under…

Torture Wheel : Crushed under...Doom surréaliste !!!!

Voilà la dénomination exact du genre de « Crushed under… ». Moi j’aurais plutôt dit irréaliste tant le génie est omniprésent.

Attention, il faut vraiment être préparé pour écouter ce CD. Si l’on est pas sensible à ce genre musical, on peut coller un 0/20 d’entré de jeu tant la musique est dépouillé.

Les autres crieront au génie. Le clavier est pour beaucoup dans l’oppression constante que l’on ressent a travers les 45 minutes de l’EP.Il faut voir l’EP comme un tout et pas 4 titres distincts. La batterie est tous simplement sublime (froide comme une lame acérée). Ce qui a le plus contribué à mon malaise lors de l’écoute, est le ronflement permanent d’un l’ampli dont le volume serait trop élevé (trouvaille géniale !!!). Il ne laisse pas l’oreille se reposer un seul instant et l’on sort épuisé de l’écoute.

Nous sommes au beau milieu d’un EP instrumental et pourtant une voix sourde et déchiré vient occasionnellement ponctuer la musique.

Je préfère ne pas noter ce CD tant la note dépend de l’auditeur mais si vous aimer l’étrange et la malsain ruer vous sur ce disque c’est un must du genre.

No comments