Chroniques de Julien

Toute l'actualité metal par Julien

Archive for the 'Punk Metal' Category

Houston Swing Engine – Trabendo 2007

Houston Swing Engine - Trabendo 2007   Houston Swing Engine - Trabendo 2007   Houston Swing Engine - Trabendo 2007   Houston Swing Engine - Trabendo 2007  
No comments

Houston Swing Engine : The Tiger Flamboyant

The Tiger FlamboyantIl existe des groupes comme ça qui réussissent a vous subjuguer avec une telle facilité que ça en devient énervent. Pourquoi donc ???? La réponse est simple : le groupe puise son inspiration a droite et a gauche, le mélange avec talent et voilà donc un disque qui ne ressemblera jamais a aucun autre et qui sera un OVNI dans notre paysage musical. Riche et varié devrait être les deux seuls mots a accoler à côté de ce nouvel album de Houston Swing Engine.

On va essayer de schématiser ce qui va vous arriver jusqu’aux oreilles mais ça ne va pas être forcement évident. Le plus simple serait de dire que le groupe allie avec férocité un coté rock stoner bien poisseux et un hardcore soigné et agressif. Mais même en disant ça je réduis le talent des suisses. Certes ce mélange opère, mais le groupe y ajoute son sens de l’écriture qui transcende complètement ce The Tiger Flamboyant. Pour bien commencé, le batteur nous délivre une prestation tout en alternance et en groove. Tantôt péchu et rapide, il sait se faire décalé en plus groovy. Chaque mesure est mûrement réfléchie et frappe comme un glas meurtrier. Le chant est assez unique, Danek nous offrant une démonstration de polyvalence au sein d’un groupe qu’in n’en manque pas. Rugueuse et chargé d’émotion elle est unique. Les guitares (et la basse) résonnent comme un crochet rouillé au bout duquel pend un corps en putréfaction. Admirable.

Les titres en eux-mêmes sont variés au possible. Entre des titres plus rock (« On the road »), des titres plus hardcore (« Gasoline, vodka and hot bullets »), ou encore des titres piquant dans les deux genres (L’énorme « Evil clutch »), vous allez avoir le choix. Pour ma part c’est vite vu, je m’écoute le CD d’un trait et comme ça je suis tranquille pas de manque. Afin de parfaire le tableau le groupe nous propose deux excellentes instrumentales (simplement appelé Instrument I & II). Ouvrant parfaitement le disque la première nous aide a plonger doucement dans l’univers unique et particulier de Houston Swing Engine. Un must !!!!

La prod’ est d’assez bonne qualité car elle permet de capté toutes les nuances le musique. Le son possède cette pointe de stoner que j’adore, sale mais pas trop??

Homogène et varié en même temps, ce disque est une véritable révélation pour moi. J’adore ces ambiances sombres et rock’n roll en même. Le chant sublime le commun des mortel et la guitare résonne !!!!!!!

No comments

Blindside : Blindside

Blindside : BlindsideVoici le premier effort du groupe Blindeside et quand je dis effort c’est dans les sens, aussi bien pour lux que pour les auditeurs. Récit d’une écoute difficile.

J’ai fait des choses a l’envers car j’ai en premier lieu écouter le deuxième opus du groupe qui ne m’avait déjà pas mystifier mais la c’est encore pire. J’avais trouver A Thought Crushed My Mind poussif mais la ça a vraiment été dure. C’est un sort d’émocore ou le sucre des belles mélodies se mélange de passage de cris violent. Mais l’ensemble manque cruellement d’inspiration, alors on fait su sirupeux. Mais même le son en lui même est assez pauvre et manque clairement de puissance (bon c’est un premier album ne soyons pas trop dur, mais quand même un peu).

Mais franchement on va faire de la redite mais je ne comprends pas que l’on soit si peu inspiré, autant allé voir chez Linea 77, c’est plus rock mais ça a la mérite de faire bougé la tête un peu plus que ce Blindside assez fade. Car même si le mélange allant parfois vers d’autres styles musicaux est appréciable, il n’est pas poussé suffisamment loin pour que ça fonctionne…

Il a parait que les 3 derniers albums du groupe sont bien meilleurs, je l’espère pour le groupe en tout cas. Même les version démo des titres présents sur l’album se révèlent inintéressantes. Tout simplement PASSABLE !!!!!!!

No comments

Blindside : A Thought Crushed My Mind

Blindside : A Thought Crushed My MindMouais voilà le deuxième opus très peu convaincant de Blinside, groupe suédois de punk/ hardcore qui avait produit un premier album éponyme de pas trop mauvaise qualité mais qui la vient de sombrer dans le plutôt pénible. Sa réédition est agrémenté de 4 titres en plus mais ce n’est pas suffisant pour redonner de l’intérêt à un CD qui n’en a pas.

Alors vous me trouvez dur avec ce disque mais la raison principale vient du fait que je me suis ennuyé à mourir. Au bout d’une heure et 5 minutes, on a eu l’impression d’écouter le même morceau indéfiniment. Autant se pendre avant la fin. Le son est identique pour chaque, la « dynamique » est identique, le chant claire est agaçant et arrive presque toujours au même moment. On arrive même des fois à un point de non retour avec un néo-métal d’assez mauvaise qualité, déjà que c’est pas très palpitant mais la ce n’est pas palpitant et c’est mou. Et ce n’est pas la vague présence d’un violon sur « Nothing but skin » qui va changer la donne malheureusement mais c’est le titre le plus interressant de la galette quand même.

Voilà disque passable, mais il paraît que les suivant sont mieux…… A voir !!!!!!

No comments

Wednesday 13 : Transylvania 90210 Songs of Death, Dying And The Dead

Wednesday 13 : Transylvania 90210 Songs of Death, Dying And The DeadC’est totalement par hasard que j’ai découvert Wednesday 13 car pour moi c’était du sous Murderdolls et vu que je n’avais pas du tout accroché ça me paraissait compromis. Et bien, d’avoir vu le clip de « I walked with a zombie » m’a fait changer d’avis et c’est tant mieux.

Alors même si ce n’est pas un chef d’Å“uvre incontournable c’est le genre de disque que l’on met dans la voiture en partant en vacances. C’est frais, sans prétention et c’est rock’n roll. Oui, on ne peut pas vraiment dire que ce soit du gros métal, ça non. Mais et alors du moment que c’est bien.

L’hyperactif Wednesday 13 a donc accouché d’un fort beau bébé en attendant l’hypothétique reformation de Murderdolls. On se prend assez rapidement au jeu de fredonner les mélodies hyper simples mais efficaces du groupe. Que ce soit « I walked with a zombie » ou « Bad things » c’est du fun et c’est à la limite tout ce qu’on demande à ce disque. Pour la prise de tête veuillez changer de disque SVP.

Séduit : OUI !!!!

A la porté de tous : OUI !!!!

Prise de tête : NON !!!!

No comments

Wednesday 13 + Zuul Fx, la boule noire 2005

interview Zuul FX

Que voilà une soirée qui s’annonce agréable. C’était déjà un grand plaisir d’aller voir ce que donne Wednesday 13 sur scène mais quand j’ai appris que la première partie allait être assuré par l’excellent groupe français Zuul fx ma joie a été a son comble.

C’est donc vers13h30 que je me rend à la boule noire afin de réaliser l’interview du groupe Wednesday 13. Bonne pioche j’arrive en même temps que le tour-bus, ce qui m’a permis de découvrir le groupe en tenu de ville (enfin juste légèrement moi maquillé en gros). Fait amusant je vois également tout le décor de scène qui s’annonce géniale. Cranes, pieds sanglant rien n’est oublié??. Disponible le groupe s’est prêté volontiers à une petite séance de dédicace/photos avec les quelques fans déjà présent devant la salle. Sympa les gars !!!!!

Une heure plus tard l’interview et les discussions finis je sort de la salle retour prévu pour l’ouverture des portes à 19h30.

19h30 l’heure du massacre a sonné et c’est une pluie fine mais quand même abondante que je reviens à la salle ou visiblement bon nombre de fans se sont donnés rendez-vous. On peut très nettement voir qu’il y a beaucoup de d’jeunes en t-shirt Murderdolls. La soirée s’annonce sous le signe de la fête mais il faut reconnaître que j’avais un peu peur que Zuul Fx soit un peu trop pour certain (ça se vérifiera avec certains fans des Dolls mais fort heureusement c’était des cas isolés).

Le concert débuta avec un petit poil de retard mais le plaisir de retrouver la « bande à Zuul » me fit vite oublié ce détails. Premier sample lancé et c’est le pogo qui est lancé. Il faut dire que la boule noire étant un salle tout en longueur le moindre pogo devient assez marrant. Déterminer à prouver encore un fois sa valeur scénique, Steeve et consorts se donnent s’en donnent à c?ur joie. Les petits problèmes de sample pendant les chansons ne se feront pas trop ressentir (beaucoup de ne connaissant pas trop le groupe). Comme certaines parties théoriquement en chant claire qui seront plus appuyées du fait d’un son parfois approximatif (mais je chipote quand même un peu). Steeve n’a pas sont pareil pour aguiché la foule en présence et après 3 titres une bonne partie de la fosse est en fusion. J’ai eu du mal à prendre les photos tellement ça secouait.

Le grand moment du set est, comme à chaque fois, « I8U ». Steeve demanda si le publique voulait chanter avec lui et ni une ni deux, les fans ont compris le signal et ils se sont tous mis à scander I HATE YOU, I HATE YOU pour la plus grande joie du groupe. Ce titre risque de coller longtemps à la peau du groupe et c’est tant mieux c’est un tuerie. Le set passe a une vitesse folle et il est temps de jouer un dernier morceau. Cadeau du groupe il s’agit du nouveau titre qui annonce encore plus de puissance pour le prochain album. A mon avis la première partie à bien mis l’ambiance comme on dit et maintenant place a Wednesday 13.

interview Wednesday 13

Juste pour information, Le guitariste de Wednesday 13, Pig, est arrivé pendant la prestation de Zuul fx, il avait été retardé par un alerte à la bombe à l’aéroport de Londres.

Mise en place du décor de Wednesday 13, tous ce que j’avais vu en arrivant était maintenant monté et franchement, c’est super kitch mais ça colle parfaitement à l’ambiance de la soirée. On voit que la passion maintenant devenu légendaire de Wednesday 13 pour les films d’horreurs se retranscrit également dans le visuel : Excellent !!!!!!

Tous le monde est maintenant prêt on peut commencer. Et vlan ça commence fort avec « House By The Cemetery » qui ouvre de fort belle façon la bonne heure dix de concert qui nous attends. Tous les fans sont hystériques, la plus personnes ne dorent dans son coins (ou presque). Chaque personne a le regarde tourné vers l’hyperactif Wednesday. Trop actif en effet car son jeu de guitare (ou de airguitar on va dire) est un peu exagéré, surtout quand on a rien à jouer. Mais à la limite c’est cet instinct de guitariste qui est en moi qui sort car au final le rendu est franchement sympa et dans le jargon on dirait : ça le fait. Et c’est clair que ça le fait.

Je m’étais posé la question en allant au concert mais allait on avoir que du Wednesday 13 ou allions nous avoir des titres des ses autre groupes. Réponse : Eh bien il y en eu pour tout le monde : les titres des Dolls récoltant une vive ovation.

Le rappel fut à mon sens un concentré de bonheur avec trois titres appelés à être (ou déjà) cultes. Bad things avec un spéciale dédicace au gens accoudés au bar, le titre le plus fun des Dolls « I Love To Say Fuck » et ses 98 « fuck » (enfin je crois). Ce titre ravit le publique le publique, quel poète ce Wednesday. Le concert se clôtura sur l’excellent single du groupe « I Walked With A Zombie ».

Le concert passa très rapidement mais il fut fort agréable. Kid m’a promis de revenir le plus rapidement possible en France pour la tournée de leur prochain album qui sera enregistré l’année prochaine, au vu de l’excellente soirée on a tous hâte de les retrouver.

No comments

Wednesday 13 – la boule noire 2005

Wednesday 13 - la boule noire 2005   Wednesday 13 - la boule noire 2005   Wednesday 13 - la boule noire 2005   Wednesday 13 - la boule noire 2005   Wednesday 13 - la boule noire 2005  
No comments

Interview : Wednesday 13

interview Wednesday 13C’est à peine une demi heure après leur arrivé que je saute dur le bassiste du groupe Kid Kid afin de réalisé une petite interview. A ma grande surprise Kid se montra assez timide mais cela ne nous a pas empêché de bien discuté. Récit.

1) On va commencer par une question simple, peut tu nous raconter l’histoire du groupe ?
Comme tu le sais Wednesday a de nombreux projets dont le dernier en date était Murderdolls. Et comme tu le sais Joey est très pris par Slipknot donc il a mis les Murderdolls de coté. Comme Wednesday est toujours en train de composé, il n’a pas supporté de ne rien faire alors il a créé Wednesday 13. Pour ma part, nous sommes amis de longue date et quand il m’a proposé de venir jouer avec lui j’ai dit oui tout de suite. Il avait déjà débauché Pig (guitariste) et Ghastly (batteur), donc nous nous sommes mis au travail rapidement.

2) Peux tu nous parler un petit peu de votre album « Transylvania 90210 » ?
C’est un album assez sympa non ? (Lui sortant le CD de mon sac)

Ah bah je vois au tu l’as acheté, et bien oui nous sommes très heureux de notre CD. Il représente assez bien notre façon de penser mais ce n’est rien en comparaison de ce qui va venir??

3) Ah oui vous nous préparer un autre CD pour bientôt ?
Oui nous retournons en studio l’année prochaine pour le deuxième album.

4) Et donc vous serez de retour l’année prochaine pour un autre concert ?
Si tous se passe bien il y a de fort chance que nous revenions a Paris.

5) On va changé de sujet mais qu’elles sont tes influences ?
Eh bien c’est assez simple : Kiss et Motley Crue. En revanche je dois avouer que plus rien de récent ne me fait vibrer. Ca fait bien longtemps que je n’est pas acheté de CD.

6) Bref, Tu as gardé les CDs de ton adolescence?
Oui mes premiers CDs étaient effectivement des CDs de Kiss et Motley Crue. Mais j’avais également un CD des Jackson Five (il glisse un petit sourire)

Tiens moi aussi je change de sujet, voudrais tu voire notre nouveau clip ? C’est celui de « Bad things »

7) Oh oui avec plaisir? (il part dans le tour bus pour allé chercher son lecteur DVD portable, 2 minutes plus tard il réapparaît avec le lecteur)
(retirant Starwars 3 du lecteur) C’est un excellent film non ?

8) C’est claire je suis fan mais le DVD n’est pas encore sorti en France (il me fait un petit sourire narquois)

(Après visionnage du clips)

Je le trouve très personnel comme clip !!!


Oui exactement, nous avons voulu montré le groupe comme il est tous les jours, dans les loges dans la rue?.. Enfin je le trouve super bien mais c’est mon avis personnel. Mais je pense qu’il plaira aux fans

9) Tien j’ai aussi besoin de ton avis sur l’esprit du métal ?
(il rigole) Eh bien pour moi c’est super simple c’est tout simplement rester entier.

10) Merci, je te laisse le mot de la fin?..
Merci (il rigole). Eh bien merci a tous nos fans et merci a toi pour l’interview.

En savoir plus sur Wednesday 13

No comments

Interview : Tracy Gang Pussy

interview Tracy Gang Pussy1)Est ce que tu peux nous présenter le groupe, votre histoire? ?
Ben en fait on s’est formés en 2002, à la base on était basse, guitare, batterie ? pas le batteur qui est actuellement? c’était un délire comme ça tu vois et puis on a bien aimé ce qu’on a fait alors on a commencé à prendre des répètes et on s’est dit on va former un groupe ça va être marrant, on a fait tous différents groupes tu vois, on a essayé de trouver un chanteur mais on a gallèré, parce que sur Paris les chanteurs y’a rien du tout c’est la misère, le batteur nous a lâchés en janvier parce qu’il ne pouvait pas s’investir là dedans, on a trouvé un line up stable en octobre 2003, le chanteur est aussi gratteux ce qui nous a permis d’avoir deux grattes donc c’était mortel. On est opérationnels depuis octobre 2003.

2)Au niveau de la disco vous avez déjà un mini et le CD qui est sorti récemment ?
Oui c’est ça ! On a deux démos avant, qui vont être pressées en vinyle l’année prochaine. On a sorti un album en janvier 2005 et on ressort un album en octobre 2005 !

3)Moi j’ai eu « Black » celui qui va sortir en octobre, est ce que tu peux en parler un peu ?
C’est un album différent du premier en fait, parce qu’il est beaucoup plus sombre, il représente plus le groupe parce que en fait il a été composé avec l’entité réelle du groupe tu vois, et le premier il a été fait juste par moi on va dire, et donc celui là on s’y est tous mis.

4)Donc la compo se fait vraiment avec tous les membres du groupe ?
Y’a vraiment deux membres qui sont moi et le chanteur qui composons on va dire 80% des morceaux et on va dire le reste c’est le batteur (structures, mise en place?)

5) Est ce que tu pourrais nous donner la signification du nom de votre groupe ?
En fait on voulait former une unité, et comme on est super fans d’un groupe qui s’appelle Mötley Crüe, moi tu vois c’est un de mes groupes préférés, donc « crue » ça signifie l’équipe et euh donc « Gang » on a voulu faire un rappel. Pour Tracy bah c’est pour l’actrice porno et pussy bah ca se passe de commentaire

6) Pourquoi vous avez rajouté un titre live sur « Black » ?
C’est une date qu’on avait fait avec un groupe américain et euh? vu que c’est un album qu’on a fait super rapidement tu vois, on a composé 11 morceaux, toi tu en as 9, il y aura un autre titre qui va être sur la version vinyle au mois de janvier en bonus, et un autre sur l’import japonais. C’est pour ça que tu peux lire derrière le CD « side one/side two » et y’a un titre qui est rayé derrière qui est une reprise. On est fans de toute la scène scandinave et tout et ils font beaucoup ça, dont un groupe qu’on adore qui adopte ce genre de délire, et j’avoue qu’on les a un peu copiés sur ce délire là.

7) Tu as parlé de Mötley Crüe tout à l’heure, quelles sont tes autres influences ?
Plein de choses plein de choses ! On écoute toute la scène rock & roll, des groupes américains, on écoute Hellacopters, Turbo Negro des choses comme ça, plein de choses, c’est vrai qu’on est fans des Sex Pistols et tout ça?

8) Que représente l’esprit du Metal pour toi ?
On connaît très bien, on n’en fait pas, moi j’en écoute plus? je suis plus revenu à des valeurs plus roots, mais c’est un bon esprit, tu vois moi je suis barman dans un bar Metal, c’est vrai que c’est vachement soudé, mais peut être des fois un peu trop fermé.

9) Quelles sont vos prochaines dates de concerts ?
On joue vendredi avec un groupe américain à 100 bornes d’ici, on rejoue avec eux le 5/10 sur une péniche des quais de scène, c’est le concert promo de l’album qui sort le 13/10.

10) Est ce que tu peux nous parler de ton meilleur souvenir de concert ?
De concert? je peux te parler du pire

Ou du pire !
Pire que j’ai fait je pense c’était un truc super frustrant. On etait en première partie de Sidrow et l’organisation etait moyenne on va dire. On est arrivés là bas et voilà quoi c’était des conditions vraiment rudes, Il n’y avait pas de retour, l’espace vital était restreint : je touchais la cymbale du coude, mais c’est une très bonne expérience quand même au final!

11) Comment s’est passée votre signature chez Apocalypse Records ?
Très simplement, en fait c’est une copine du boss d’apocalypse qui nous a adorés, lui s’est intéressé à nous, il nous a vus en concert il nous a contactés il nous a signés en mars, le premier album est sorti en janvier, mais il n’a pas voulu travailler le premier album, c’est pour ça qu’on a fait celui là super rapidement (il était prêt en juillet !) mais on avait déjà des titres d’avance parce qu’on compose tout le temps mais on a fait en gros 4 compos en 4 mois?

12) Je te laisse le dernier mot pour dire ce que tu veux, pour tes fans?
Des fans j’espère qu’on en aura un jour ! Je pense qu’on a des gens qui nous aiment qui nous supportent c’est important, restez cool faites du rock & roll voilà !

En savoir plus sur Tracy Gang Pussy

No comments

Tracy Gang Pussy : Black

Tracy Gang Pussy : BlackTracy gang pussy, The band everyone loves to hate ! Voilà la définition du groupe qui nous est donné sur le site de Apokalyspe records. Moi j’aime bien tout court !!!!!!

Donc voici qu’arrive chez Apokalyspe records (non je ne fais pas de la pub pour le label) le deuxième opus du groupe : Black. Pour bien faire les chose le CD se présente dans un digipack tout pour plaire en gros.

La production est de qualité et le son correspond bien au coté punk de l’histoire. Pour ma part en ce qui concerne la musique en elle même, moi qui ne suis pas un fan du genre je suis rester collé à ma chaise et j’ai écouté « sagement » le CD. Les 9 titres sont très fluides et léchés, le tout soutenu par un chanteur de qualité et musiciens de talents. Après faut accroché au style, moi ça m’a convaincu après libre a vous de vous laissez séduire, c’est pas riff au kilomètre c’est sur.

Petit cadeau du groupe un titre live a la boule noire (salle parisienne de qualité) avec un ambiance survolté et un son franchement excellent.

Un excellent CD qui mérite toute votre attention !!!!!!

No comments

Page suivante »