L'art pur du Black Metal

Un blog utilisant Metal-blogs.com

FATHOMLESS MISERY

Fathomless Misery ( Angleterre ) :  Descent of slow suffering   2015 ; N°406 / 666.

Pour ce genre de musique, il n’y a pas besoin d’intro.

Que propose F M ? Un BM généralement lent ( parfois mi-tempo ) et sombre, le coté mélancolique peut-être ressentie pour les non initiés, je verrais plutôt F M dans la découverte du plaisir de mourir.

Du coté instruments , la guitare et synthé sont les principaux éléments. La batterie est, d’abord, un peu loin et est “visible” comme une B à R par moment. La voix apporte une grande émotion comme complément dans le monde obscure et souterrain dans l’univers de F M.

Cet album ” Descent of Slow Suffering ” est la personnalité d’un seul être car F M est un accompagnement à la mort et apprend à vivre avec la mort. Même si l’album est long; je n’ai pas vu le temps passé, c’est aussi la qualité de F M de ne pas être répétitif, par l’intelligence de ses riffs et compositions.

Pour les textes à l’intérieur du livret, soit c’est fait exprès ou c’est une erreur d’impression, c’est illisible.

Le titre 4 a son coté lugubre.

Ne vous endormez pas avec ” Descent of Slow Suffering ” car dormir est considéré comme une petite mort.

6 titres ; 73 minutes.

THANATOLOGY PRODUCTIONS.

No comments

No comments yet. Be the first.

Leave a reply

Mexico