L'art pur du Black Metal

Un blog utilisant Metal-blogs.com

Archive for the 'Esphares' Category

ESPHARES

Ephares ( France ) : Par delà le fleuve de la mort…; 2008 ; N°004 / 100.

BM Sympho

Dommage ,intro trop courte.

Pour bien ressentir cette demo, il faut essayer de faire abstraction de la faiblesse de l’enregistrement.

Le travail de composition de  Mortiferiis est impressionnant. Enchaînement de riffs qui se succèdent dans une fluidité naturelle. Ephares offre un BM symphonique proche du brutal ou plutôt ” hargneux”. Les débuts de Dimmu Borgir et de Limbonic Art proposaient un BM sympho avec leur identité et interprétation, Ephares en ajoute une troisième. Là où Mortiferiis est le plus fort, c’est qu’il est seul.

Le synthé est l’ossature principale, la guitare est la servante du synthé. La voix n’a pas de modulation mais ce n’est pas le but rechercher, elle  est au même niveau que les autres instruments.

Parfois la B à R donne une attention première sur la composition musicale et problème de mixage avec la basse.

La vision ( et non le style) d’ Esphares me fait penser à celle de Battle Dagorath.

Esphares donne de la pureté au BM. A écouter pour s’enrichir musicalement en 23 minutes.

A ranger devant D B et L A.

6 titres ; 23 minutes.

AUTOPRODUCTION.

No comments

ESPHARES

Esphares ( Fra ) : Veritas liberabit vos ; 2012.

BM  Mélodique  et rapide.

Le titre de l’album pourrait se traduire par : la vérité vous délivrera.

Quel plaisir de retrouver Ephares ou Mortiferiis, avec un grand ou gros changement. Ce n(est plus du bM symphonique que propose Ephares mais un BM mélodique. Le synthé se faisant plus discret où une guitare lui à succédé.

Intro presque parfaite, autant le chant Grégorien est le bien venu, autant la chant féminin n’apporte rien, mais je ne suis qu’un simple auditeur.

Le travail de Mortiferiis avec cette deuxième guitare apporte à la hargne toute sa splendeur. J’ai cru par de rare moment entendre une influence de Dark Funeral, mais c’est peut-être une erreur de ma part.

La voix intervient de façon opportune et est bien calibrée , ce qui ne m’a pas permit de lui trouver un reproche.

Et toujours cette ” satanique ” B à R qui n’a pas sa place dans les compositions de Mortiferiis, vivement qu’il trouve un batteur à la hauteur de son talent.

Composé en 2009 et enregistré en 2012, le plus dur pour Mortiferiis n’est pas dans la musique.

En attendant un album dans l’esprit de ses deux demos et d’un batteur. Si Mortiferiis continue dans cette direction, Esphares sera une pierre dans le monument à la gloire du BM.

A ranger à coté de VINTERSLAVE.

6 titres; 26 minutes.

NITROATMOSFERICUM RECORDS

No comments