L'art pur du Black Metal

Un blog utilisant Metal-blogs.com

Archive for the 'Gratzug' Category

GRATZUG

Gratzug ( Allemagne) : Marter ; 2013 ; digipack.

Old BM

Intro genre ambiant,trop longue et pas trop en rapport avec l’identité de Gratzug. Ce n’est pas le one-man band  ( Mephistopheles ) qui la composé.

Gratzug raconte des histoires sombre et de vie non-humaine, mais surtout ce son ses histoires dans la perception et son ressentit envers le BM de sa vie.La musique est l’élément le plus important dans la compositions de Mephistopheles , avec de long moment instrumentaux. La voix n’est que posée sur la musique, un grand travail de composition et de recherche musicale est tout à fait significatif de la longue durée des titres., la voix serait presque accessoire tant la richesse des riffs est fluide.

Gratzug n’est pas morbide mais son créateur ne veut pas vivre avec la société humaine, sa vie est en dehors de l’humanité. La nuit sert à cacher la présence humaine et la nature , qui n’est pas souillée par l’humanité est à Mephistopheles la source pour créer ce genre d’album.

9 titres; 67 minutes.

Hammerbund.

No comments

GRATZUG

Gratzug ( Allemagne ) : Der ewige bund ; 2013 ; MCD; digipack + poster.

Old BM

Intro un peu courte.

Voix avec un peu trop d’échos et un réglage ” lointain”.

Image,  style et présentation d’une identité old scool, true et autres, mais attention à ne pas être noyé dans la masse.

La guitare rythmique est toujours la même, mais les riffs secondaires sont assez intéressant pour donner une bonne harmonie de l’ensemble. Certains riffs étirés en longueur deviennent lassants.

Dommage que la batterie soit en retrait.

Que Mephistopheles ( le one man band) garde son image d’underground, c’est très bien, mais un travail sur la production de sa sonorité serait un meilleur aperçu de la qualité de ses compositions.

Une outro à la guitare et piano permet de finir sans surprise.

Pochette ” digipack” dans le style origami (original mais fragile), à manier avec délicatesse.

A ranger aux coté de Moonblood et Legion of Doom.

6 titres, 30 minutes.

HAMMERBUND.

No comments