L'art pur du Black Metal

Un blog utilisant Metal-blogs.com

FATHOMLESS MISERY

Fathomless Misery ( Angleterre ) :  Descent of slow suffering   2015 ; N°406 / 666.

Pour ce genre de musique, il n’y a pas besoin d’intro.

Que propose F M ? Un BM généralement lent ( parfois mi-tempo ) et sombre, le coté mélancolique peut-être ressentie pour les non initiés, je verrais plutôt F M dans la découverte du plaisir de mourir.

Du coté instruments , la guitare et synthé sont les principaux éléments. La batterie est, d’abord, un peu loin et est “visible” comme une B à R par moment. La voix apporte une grande émotion comme complément dans le monde obscure et souterrain dans l’univers de F M.

Cet album ” Descent of Slow Suffering ” est la personnalité d’un seul être car F M est un accompagnement à la mort et apprend à vivre avec la mort. Même si l’album est long; je n’ai pas vu le temps passé, c’est aussi la qualité de F M de ne pas être répétitif, par l’intelligence de ses riffs et compositions.

Pour les textes à l’intérieur du livret, soit c’est fait exprès ou c’est une erreur d’impression, c’est illisible.

Le titre 4 a son coté lugubre.

Ne vous endormez pas avec ” Descent of Slow Suffering ” car dormir est considéré comme une petite mort.

6 titres ; 73 minutes.

THANATOLOGY PRODUCTIONS.

No comments

Reportage sur le Black Metal Français

Le reportage

No comments

BLACK INVOCATION

Black Invocation ( Brésil ) : Chaos – Triumph – a new beginning ; 2017 ; …/1000.

Intro à l’ancienne, fait avec une bande sonore.

B I  propose un BM mi-tempo dans l’esprit underground avec la qualité sonore d’aujourd’hui. B I me fait penser à ces groupes qui sont restés à une époque ( ce qui n’est pas toujours un reproche) mais avec une meilleure maîtrise de leur instruments et de l’enregistrement. Ce qui donne un BM plus sérieux et plus éternel.

Les compositions sont bien structurées, l’enregistrement est agréable à l’écoute, les riffs sont minimalistes mais assez mémorables, le tout donne un album avec le plaisir de réécouter.

B I a un line-up stable mais se rapproche plus d’un duo. B I est … sont de bons élèves du BM avec la tradition et la fierté de leur BM. Difficile de trouver un tel groupe en ce moment, c’est comme se trouver dans les ténèbres du BM avec un luciole pour découvrir un groupe. Il y a un bonus qui est leur demo de 2001 ( en un titre) Hé oui , un groupe vieux de 16 ans..

Il existe aussi une compilation qui rassemble leurs 2 EPs et du live.

A ranger dans le rayon BM Mexique.

11 titres ; 47 minutes.

Il y a 7 Labels.

No comments

GNOSIS OCCULTUS

Gnosis Occultus ( Mexique ) : Return to the ancient cult ; 2017 ; … / 500 copies.

G O propose un BM mi-tempo très proche du BM Norvégien et pour cet album, sans intro.

Qu’apporte G O avec son BM? Rien de révolutionnaire, mais apporte la passion du BM et surtout sa très bonne restitution d’un BM underground d’un passé révolu.

Ce quatuor est un très bon élève et son honnêteté à présenter des riffs simples et bien joués sont tout à leur honneur, je ne me permettrais pas pas de faire des reproche pour ce premier album.

La voix a une bonne modulation et l’on ressent un bon travail du chant, les musiciens sont bien à leur place avec leur instruments.

G O fut un plaisir à découvrir, à écouter et à réécouter dans cette jungle de groupes de BM.

A ranger dans la pile de groupes à surveiller.

8 titres ; 40 minutes.

No comments

DISSONANT WINDS

Dissonant Winds ( Australie ) : Forestial Transcendence ;2017 ; N°11 / 50 + poster.

Un peu de vent ouvre cet album, une autre version serait que ce digipak est presque une compilation.

D W est un one man band du nom de Aciretose avec une vision du BM, sombre et revigorante.Pourquoi revigorante?Car je l’ai ressenti comme un moyen de reprendre des forces en traversant une forêt à un certain moment. L’ambiance offerte par D W donne une atmosphère complémentaire dans le monde du BM.

Dissonant Winds vous permet d’entrer, pour vous reposez, à l’Est d’une forêt au moment du crépuscule et vous ressortez à l’Ouest de cette même forêt à l’aube avec l’énergie nécessaire pour affronter la lumière de l’existence.

Pour la partie technique, l’enregistrement est appropriée à l’esprit de la mission d’Aciretose. La voix est un complément dans la musique et le témoignage d’une vie dans un endroit non humain ( comme les sons des animaux dans la forêt).

A écouter quand vous etes fatigué du BM guerrier et que vous voulez prendre du repos le temps de vivre.

A ranger à coté de WOODS OF DESOLATION , même pays.

4 titres, 66 minutes.

TRANSCENDANCE.

No comments

DREADED VOID

Dreaded Void ( Australie ) : The abyssal plane of suffering ; 2016 ; limité à 500 copies.

Pas d’intro. D V propose un BM mi-tempo, dans la plus pure tradition Norvégienne.

Bien joué, bien enregistré, compositions bien composées mais tout cela est du déjà entendu. Alors? : copie?, plagiat?, hommage?, j’aurais la réponse dans la prochaine offrande de D V.

J’ai acheté ” The abyssal plane of suffering” car il était proposé chez DARK ADVERSARY ( peut-être un ami?), qui je croyais était un signe de qualité, je me suis trompé ( et je n’accuse pas D A de s’être trompé, je n’en suis pas à ce niveau là).

Personnellement, V D est rangé entre la collection et la revente, car non validé par ma vision du BM.

3 titres; 20 minutes.

DARK ADVERSARY.

No comments

PANTEON

Panteon ( Russie ) : Quasar ; 2016 ; Digipak A5, N° 171 / 266.

Même si c’est marqué nul part,” QUASAR ” ‘est une compilation. A l’intérieur du Digipak A5 , il est écrit : ( The true ) Panteon 1997 – 2002 et à l’écoute des différents niveaux sonores des titres , on ressent bien une différence d’époque dans les enregistrements.

Le long début du premier titre peut servir d’intro. Panteon propose un BM mi-tempo dans un esprit underground, mais avec un son et un enregistrement respectant l’auditeur ( même s’il y a quelque décrochement dans certains enregistrement, voir plus haut pour savoir pourquoi). Le BM est malsain, obscure et parfois torturé.

Ne vous fiez pas à la couverture ni au titre de la compilation, il n’y a rien de spatial dans cette offrande. Cette compile est un bon retour aux sources du BM et cet état d’esprit va surgir dans la mémoire d’un habitué du BM historique.

La guitare est l’ossature dans Panteon, un synthé surgit de temps en temps mais simplement en touriste, il ne reste pas longtemps. La voix est là comme une invité régulière. Je conçois que les changements de niveaux sonores entre les titres peuvent être désagréable, mais ça reste du BM ancien.

L’album précédent mais que est suivant par rapport à cette compilation est un peu plus nerveux.

13 titres ; 60 minutes.

THOU SHALT KILL ! RECORDS.

No comments

SATANIC MIGHT

Satanic Might ( Pologne ) : Arrival of the winterwinds ; 2016 ; limité 500 copies.

Pas d’intro car avec Satanic Might entre tout de suite dans un BM mi-tempo aux sonorités Norvégiennes.

Le duo ( je suppose, un duo principal, car il n’y a que la photo de 2 membres) les musiciens de Satanic Might sont de très bon élèves, diversités dans les riffs, rien à dire de négatif sur l’enregistrement, la voix manque de modulation, mais avec son chant bien précis, cela compense.

Si l’écoute est facile, mais la qualité de ” Arrival of the winterwinds ”  permet de mémoriser facilement le nom du groupe et d’être curieux sur l’avenir de Satanic Might. A surveiller de très prêt le prochain support, pour savoir si l’élève Satanic Might est doué.

Avec une cover de Satanic Warmaster, les influences et l’hommage sont une bonne carte de visite.

Il y a une untro, dommage sans une intro. Marquer comme une demo, je verrai ” arrival…” comme un bon EP.

6 titres; 27 minutes.

PUTRID CULT.

No comments

INFERNAL INQUISITION

Infernal Inquisition (Brésil): Apsu infra dominus; mcdigipak A5; limité à 333 copies.

Pas d’intro, tant pis.

In In propose un BM mi-tempo, sombre, obscure avec une vision incantatoire démoniaque. Autre identité, c’est la voix qui alterne Black, grave et parfois Death, l’ensemble peut paraître parfois chaotique ( c’est peut-être recherché ), cette voix semble être décalé par rapport à la musique, comme si elle été rapportée, sans être synchronisée mais un travail important sur cette voix. Coté musique, de la diversité, un peu de piano et de synthé.

Changement de personnel depuis l’album ” Sob o obsesso ocaso lunar”, à part les “2″ leaders et petites évolutions techniques et compositions vers le BM.

Même si je ne suis pas passionné par le style de mélange de voix , je reconnais que l’ensemble est intéressent et tient dans le temps pour l’utilité d’une réécoute.

4 titres; 18 minutes.

WOLFMOND PRODUCTION.

No comments

PESTLEGION

Pestlegion ( Allemagne ) : Dominus profundum ; 2017.

Intro un peu faible. Pestlegion propose un BM rapide et mi-tempo, qui a évolué ou changer de direction depuis leur MCD. Certes “Dominus profundum” peut paraître du déjà entendu, mais perso, Pestlegion m’offre un BM honnête, fiable et avec la sensation de perpétuer un BM inspiré.

Depuis leur MCD ” March to war” ( qui est plus proche du BM Suédois) il y a 1 membre en plus ( guitariste). La voix fait une grande étendue de ses possibilités, elle offre une bonne modulation et se balade entre le suraiguë et le grave.

Coté riffs, l’apport d’une deuxième guitare ( il y a du bon et du moins bon) le bon donne des riffs plus structurés et le moins bon c’est certain solo.

Pestlegion a su se développer car il présente dans cette album une évolution dans la recherche de différentes compositions.

Un synthé traîne ici ou là.

Un tout petit reproche que je me permet de faire à l’encontre de Pestlegion, c’est qu’il manque un peu plus de noirceur et d’obscurantisme.

A ranger aux cotés de : BLACKMASS, EVILWAR

10 titres; 42 minutes.

BRET HARD RECORDS.

No comments

« Page précédentePage suivante »

Mexico