Little Dead Bertha : Angel & Pain

Ξ février 21st, 2012 | → 0 Comments | ∇ Symphonic Blackened Death Metal |

Little Dead Bertha : Angel & PainLittle Dead Bertha fait partie des groupes russes les plus vieux. Mais c’est sans doute la formation qui aura le plus changé de style, quand on sait que les débuts étaient plus thrash metal qu’autre chose. L’apport d’un violon et d’une guitare supplémentaire incita la bande à opter pour le doom/death, pour finalement se tourner vers le gothic/doom, puis le gothic tout court et enfin, le black death symphonique avec ce « Angel and Pain » et sa pochette très Within Temptation.

Bien entendu, les changements de style auront apporté tout autant de changements de line up, et c’est un Little Dead Bertha presque tout neuf qui arrive, avec deux chanteurs (Sergey et Svetlana) mais aussi Kain de Skyfall à la batterie et une signature chez MSR Prod. Nous pouvons donc nous attendre à quelque chose de puissant.

Et ça l’est. Même si Little Dead Bertha fait partie de la grande famille russe du black death symphonique mélodique, il arrive à se frayer un chemin et à imposer une certaine personnalité, sans doute dû à son passé disparate. L’aspect gothique perdure, notamment les ambiances et le chant lyrique de Svetlana, ainsi que le fort accent death metal retrouvé dans les riffs et le growl. Ce sont les éléments black metal qui sont nouveaux chez les Russes, les cris et les lignes de guitares caractéristiques étant rendez vous en plus des ambiances sombres. Ajoutez à cela une touche prog et une poignée d’influences folkloriques sur « Truth of This World », « Creeping in the Mist » ou « Let Me Roust Your Soul » (harpe, guitare acoustique, accordéon) et vous pouvez vous faire une idée de la musique du sextet.

Les Russes ne font pas dans la dentelle malgré tout, misant beaucoup sur les parties bien agressives. Toutefois, des moments plus mélodiques sont de la partie, avec ces claviers en fil conducteur et le chant de Svetlana. On ne reste pas loin d’Arcane Grail dans l’aspect théâtral et le mélange death mélo/black sympho à alternance chant féminin/growl masculin, mais on peut aussi rapprocher Little Dead Bertha de Blackthorn avec ce mélange de vocaux et de styles, même si l’apport des arrangements orchestraux est moins imposant, bien qu’omniprésent.

Cependant, les morceaux en général restent trop longs par rapport à ce qu’ils nous apportent, ci bien qu’on tombe quelque peu dans la linéarité, même s’il y a des passages bien fouillés et intéressants (« Mistake », « Blood on the Blade »). La faute au côté progressif qui ne sied pas bien aux compostions de Little Dead Bertha.

On finit avec la tradition russe, qui est de faire une reprise. Ici, il s’agit du morceau « The Ocean » de Forgive Me Not (doom/gothic). Le sextet accélère le rythme et intègre une ambiance plus commune. De plus, le chant de Svetlana est mal placé et manque de justesse.

Little Dead Bertha nous livre un album sympathique mais noyé dans ce flot de groupes black death symphoniques qui tendent à se ressembler. Malgré ses touches personnalisées, le groupe en question doit s’imposer, s’originaliser, et surtout, éviter les changements incessants de style, afin de se stabiliser et trouver sa voie. En espérant que cette fois sera la bonne…

 

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

  • Index

  • Reviews

  • RSS Spirit Of Metal News