Blood Label : Skeletons

Ξ mars 20th, 2014 | → 0 Comments | ∇ Experimental |

Blood Label : SkeletonsC’est en 2011 que Blood Label a commencé à se faire un nom sur la scène danoise avec la sortie très critiquée de son premier EP « Existence Expires » et une tournée locale aux côtés de grandes formations telles que Arch Enemy, Emtombed ou Vader. D’un côté, les membres de Blood Label ne sont pas des newbies. Ils proviennent tous de groupes réputés comme Dawn Of Demise, Hatesphere ou encore The Burning. Des musiciens expérimentés, qui n’ont plus rien à prouver, qui décident de mélanger leur style de prédilection (le death metal) à du thrash/hardcore moderne à la Hatebreed. Ils reviennent en 2014 avec « Skeletons », un album produit par Tue Madsen (Suicide Silence, Aborted…) et donc l’artwork a été dessiné par le guitariste de Mnemic (Mircea Gabriel Eftemie).

Le moins que l’on puisse, c’est que le pari est réussi puisque le mélange est savamment dosé et que les styles ont chacun une place bien précise. Les riffings tournent du côté du death metal, avec quelques touches thrashy lors de quelques accélérations par exemple. Le chant, quant à lui, se situe plus du côté du hardcore, un chant hurlé dégoulinant de rage envahissant les douze morceaux de la galette, que ce soit sur « Deliver me from Evil » ou « Explode ». Les guitares rappellent les formations d’origine (Dawn Of Demise, notamment), même si l’ensemble des compos manquent de parties brutales et de moments d’agressivité pure et dure. « Paranoïa » nous offre toutefois de quoi nourrir nos oreilles à coup de gros riffs et de blasts bien placés.

Les passages les plus torturés renforcent la crédibilité du chant, même s’il devient, au fur et à mesure des morceaux, envahissant. Peut-être trop criard ou poussif voire monotone, on finit par ne pas avoir envie de finir l’album. Heureusement que quelques growls, trop peu présents, viennent sauver la mise comme sur « Disease Pit ». Une alternance de chant aurait peut-être donné plus de fluidité et de diversité aux titres.

En dépit de ce défaut trop prédominant, Blood Label a le mérite d’offrir des riffs efficaces et des plans plus calmes qui sont les biens venus pour ralentir le rythme. La musicalité est là ainsi que le côté moderne et propre, il se pourrait que « Skeletons » plaise aux mordus de Hatesphere ou Lazarus AD, par exemple.

 

Leave a reply


  • Index

  • Reviews

  • RSS Spirit Of Metal News

    • [news] Power Quest : Nouvel album 22 août 2017
      Le groupe sortira son nouvel album, Sixth Dimension, le 13 Octobre via Inner Wound Recordings. L'album a été mastérisé par Jens Bogren (Dragonforce, Symphony X, Arch Enemy) et l' artwork créé par Felipe Machado Franco (Blind Guardian, Rhapsody of Fire, Iced Earth).... […]
    • [Chronique d'album] Rush : Test for Echo 22 août 2017
      Hard Rock-Canada, "Un album qui ne fera pas écho parmi les non-initiés à la musique du groupe..." […]
    • [news] Voice Of Ruin : Nouveau clip! 22 août 2017
      Les suisses  viennent de sortir un nouveau clip pour le titre "I Confess", tiré de leur nouvel album "Purge and Purify" sorti en mai 2017 sur Tenacity Music.   Source : www.facebook.com/voiceofruin […]
    • [news] Dates en france Satyricon Octobre 22 août 2017
      Dans un petit mois débutera la série de dates françaises de Satyricon. Ils seront accompagnés des Suicidal Angels et de Fight The Fight. Infos dispos sur leur page Fb !  30.09- Paris / La Maroquinerie 01.10- Nantes - La Barakason... […]
    • [news] Alkemy recherche son nouveau batteur. 22 août 2017
      Suite au départ de Xavier, le groupe de Metal Symphonique Suisse recherche son nouveau batteur: Voici leur communiqué sur leur site internet : https://www.facebook.com/voicesalkemy/ Alkemy est à la recherche de son prochain batteur, motivé, prêt à... […]