Dystopian Wrath : Dystopian Wrath

Ξ mars 27th, 2014 | → 0 Comments | ∇ Symphonic Blackened Death Metal |

Dystopian Wrath : Dystopian WrathConnu d’abord sous le nom de Dystopian, Dystopian Wrath a longuement muté avant de s’engager pour de bon sur la voie de l’enregistrement. Les deux têtes pensantes, A. Wyldestone et D. Thompson, ont recruté les membres qui correspondaient à leurs attentes et tentent aujourd’hui de tirer le meilleur de leurs influences. C’est dans cette optique que nait au mois de mars de cette année le premier EP éponyme sorti chez Ukem Records.

Il n’y a pas si longtemps, les Britanniques de Sidious avaient impressionné avec leur première sortie dans une veine black/death symphonique brutale. Les Britanniques de Dystopian Wrath officient dans le même registre, le côté brutal en moins, la mélodie et l’harmonie en plus. Nous nous en rendons compte dès le départ avec « Suffering State », qui bien que pourvu d’accélérations, met au premier rang les mélodies à la guitare ainsi que le côté impérial des claviers. Un fin côté épique se laisse découvrir peu à peu, malgré des influences Dimmu Borgir évidentes (la voix possédée rappelle Shagrath).

On sent planer l’ombre d’Immortal pour ce qui est du riffing black mais les touches death permettent de s’éloigner de la Norvège pour se diriger davantage du côté de la Pologne comme sur « Back to the Maze » quelque part entre Behemoth et les groupes de black sympho du coin (Crionics, Devilish Impressions…). Avec « Black Sea of Tree’s », toutefois, on devine l’influence Carach Angren. Pas pour le côté théâtral mais pour le côté fantomatique d’une part (ressenti dans les touches de claviers) et le côté dépressif (au niveau des guitares et de la voix) qui n’est pas sans rappeler le titre « An Ominous Recording » de leur album « Where the Corpses Sink Forever. La différence, c’est qu’on n’assiste pas à plusieurs exécutions mais à un suicide (le coup de feu…).

Dystopian Wrath commence bien sa carrière avec cet EP de bonne facture qui, malgré un manque d’originalité, a le mérite de ne pas faire dans le pompeux avec des claviers trop prédominants, des mélodies déjà entendues ou du chant clair inadéquat. Il faut qu’il se lance, maintenant, afin de nous montrer ce qu’il peut faire sur la durée.

 

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

  • Index

  • Reviews

  • RSS Spirit Of Metal News

    • [news] Metallica : Séries de concerts inédits 15 juillet 2020
      Lars Ulrich a annoncé que chaque lundi "#MetallicaMondays", le groupe diffusera des concerts sur ses pages Facebook et Youtube. Un premier concert est donc déja en ligne, il s'agit d'une prestation datant du 22 Juillet 1994 en Californie: […]
    • [news] Ensiferum : Nouvelle lyrics vidéo 15 juillet 2020
      Le groupe Ensiferum a dévoilé la lyrics video de la chanson "For Sirens" sur la chaîne Youtube du label Metal Blade Records. Source : https://m.youtube.com/user/Metal Blade Records […]
    • [news] Unleash The Archers : Deuxième single: "Soulbound" 15 juillet 2020
      Après avoir dévoilé le single éponyme de "Abyss", leur nouvel album à paraître le 21 août prochain, les canadiens de Unleash the Archers ont mis en ligne un second single accompagné de son clip: "Soulbound"   Source :... […]
    • [news] Victoria K : Titre en écoute 15 juillet 2020
      le groupe Metal Symphonique australien propose à l'écoute le titre "Mist Filled Sky", extrait de son premier album studio Essentia, sorti le 24 avril 2020 via Rockshots Records.   Source : https://www.facebook.com/victoriakofficial […]
    • [Chronique d'album] Lament Cityscape : Soft Tissue : Excised Edition 15 juillet 2020
      Metal Industriel-Etats-Unis, "Une bien belle association d' habiles trafiquants en bruits tristes." […]