No Sign Of Life : Embrace Your Demons

Ξ décembre 18th, 2012 | → 0 Comments | ∇ Modern Metal |

No Sign Of Life : Embrace Your DemonsNo Sign of Life a vu le jour sous l’impulsion des frères Antti et Elmeri en 2006 à Laukaa. Le duo s’entraînait dans son garage et s’amusait à faire fusionner plusieurs styles musicaux entre eux. Cette passion pour le métissage a entraîné la venue de musiciens supplémentaires ainsi que l’enregistrement de trois démos, timides certes, mais révélatrices de l’ambition et du style des Finlandais. Une attention toute particulière se porte sur eux après la sortie de leur premier album auto-produit en 2010. Même si la réception est assez mitigée, cela permet à No Sign of Life de sortir de l’ombre et d’obtenir du soutient. C’est naturellement que le processus d’écriture se met en place pour le second full length, et que le quintette se fait repérer par les Danois de Mighty Music.

Enregistré courant 2011, « Embrace Your Demons » est un album qui se situe dans l’air du temps. Il s’agit d’une forme de metal très moderne, avec en son sein un panel d’éléments, que ce soit du melo death, du heavy, du neo metal ou même du stoner. Les morceaux groovent plutôt bien et montrent un groupe en forme, propulsé par une hargne certaine. C’est dynamique, tranchant et mélodique, et No Sign of Life sait donner une part nécessaire à chaque élément, si bien que la mélodie ne tue pas l’agressivité des compositions et inversement. Le bon dosage permet de découvrir des Finlandais plutôt inspirés, comme sur « Ghost », « Meaning of Life » ou « Enemies of Choice ».

Les harmonies sont bonnes et servent bien la thématique principale de l’opus, basée sur des démons intérieurs et différents points de vue. Les ambiances ne sont donc pas spécialement joyeuses mais certaines parties mettent en valeur des interventions plutôt brillantes, grâce au chant clair. Ce dernier est dominant dans la majeure partie des titres, même s’il est en alternance avec le growl. La manière dont sont utilisés ces deux types de chant ne peut que rappeler le côté mielleux et trop courant du melo death et du modern metal actuel, et c’est là où est le hic. Le chant clair tend à manquer de hargne, au profit d’un côté niais. Ce n’est pas toujours le cas mais lorsque ça l’est, ça casse ce qui a été installé.

No Sign of Life livre un album correct, dans lequel les différents styles sont plutôt bien mélangés. Certains plans manquent de cohérence et certaines parties manquent d’accroche, mais on ne peut qu’encourager ces Finlandais qui, malgré leurs défauts, essaient de sortir des sentiers battus et de ne pas tomber dans les pièges de la facilité. A suivre.

 

  • Index

  • Reviews

  • RSS Spirit Of Metal News