Welcome to the Show ….

Metal Area from Nice …

Insomnium : Since The Day It All Come Down

November 24th, 2007 by admin

Since The Day It All Come DownDepuis quelques années maintenant les groupes de Death mélodiques connaissent un bon succès auprès du public, et Insomnium n’échappe pas vraiment à cette règle en sortant un deuxième opus qui en surprendra plus d’un. En effet après un premier album un peu mou et trop répétitif je me demandais, avant de mettre cette galette dans mon lecteur : est-ce que ça va être comme le premier album ? Car on sait trop bien que certains groupes font à peu de choses prés les mêmes choses sur un deuxième opus ! Eh bien ici à ma grande surprise et ma grande joie, je ne retrouve pas tellement les mêmes effets trouvés sur In The Hall Of Awaiting !

Je rassure certains : il n’y a pas un changement radical, mais un changement net et de bonne qualité. Tout commence avec une intro un peu langoureuses, avec des sons de pluie et un peu de piano (l’album précédent n’avait pas d’intro !) et là la chanson éponyme The Day It All Come Down : une pièce maitresse de l’album avec pour débuter la guitare mélodique très en rythme, la voie rauque toujours bien maitrisée et que dire de la batterie qui, avec le jeux des cymbale donne de la consistance à la musique. On trouve également des moments calmes, avec des guitares acoustiques, parfois des paroles chuchotés, voire parlé carrément mais avec une bonne qualité. La plupart des chansons de l’album sont comme celles-ci : une basse présente, des bon riffs et les mélodies des guitares en couvertures, une voie posé mais puissante et des moments calmes ! On pourrait même parler, avec ça, d’une « griffe » Insomnium, une sorte de marque de fabrique. Malheureusement et même si ces moments sont très bien modelés ils sont un peu trop utilisés par le groupe : on en retrouve à peu près sur une chanson sur deux !

On ne s’ennui quand même pas tout au long de l’album, qui offre, comme avec la chanson Daughter Of The Moon des changements de riffs, une batterie moins porté sur la double pédale ce qui offre un rythme plus langoureux, faisant ressortir la mélancolie dégagé par la musique. Des touches de piano viennent se forger par-ci par là (ce qui est rare chez le groupe) avec la chanson The Moment Of Reckoning.

Une des remarque que l’on peut faire aussi c’est que la voie est par moment trop derrière les guitares et la basse, et donc pas assez puissante à mon gout ! J’attendais encore plus du chanteur qui a vraiment du potentiel ! Tout comme le groupe d’ailleurs car avec une chanson Interlude (Resonance) le groupe montre l’étendu de son talent de composition, en effet cette musique est une instrumentale avec des guitares acoustiques de toute beauté !

En bref cette album s’écoute assez facilement, et se retient pareillement ! il y a des musiques très belles, des guitares qui rentrent dans le vif du sujet, et vont peut-être être des chansons clés pour le groupe, ce que l’on espère !

Leave a Comment

Please note: Comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.