Welcome to the Show ….

Metal Area from Nice …

Waylander : Honour Amongst Chaos

July 3rd, 2008 by admin

Waylander : Honour Amongst ChaosOn aura beau dire, on aura beau faire, on ne m’enlèvera pas de l’idée que l’Irlande regorge de bons groupes en terme de folk/celtic metal ! Et les groupes, avec plus d’ambitions pourraient être sur le devant de la scène. Prenons Waylander par exemple, après avoir sorti deux albums plutôt moyens (surtout le premier) le groupe nous revient avec un opus tout beau tout neuf et surtout avec un bon album ! Et pourtant il n’est pas plus connu !

Mais voyons voir cet album de plus prêt : la quantité de morceaux a baissé et laissé place à la qualité, avec des morceaux allant dans les 8/10 minutes. Avec cette aperçu on se dit que ça sent le déjà vu : oui et non ! On retrouve une ambiance et donc une racine Bathorienne par le jeu langoureux et répétitif de certains riffs sur certains longs morceaux, avec quelques effets de voix, notamment sur « As The Deities Clash » où durant quelques instants on entend un son sourd et une voix claire et torturé. La basse est souvent mise en avant, notamment lors des intros, avec les guitares acoustiques. On retrouve bien entendu un chant typique, avec une grosse empreinte black, quelques chœurs se joignent par intermittences pour un rendu très propre et plutôt bon à l’écoute. On retrouve également une batterie toujours en rythme, sans fausses notes cette fois-ci, et des roulements en quantité suffisante. La double grosse caisse a un son assez old-school mais qu’importe c’est vraiment bon. Les instruments folk et celtic sont très présents évidemment : cornemuse, violon, guitares acoustiques, piano ! Les mélodies de ces instruments sont très perceptibles pendant la plupart des refrains des morceaux, avec une guitare mélodique qui suit la mélodie de la flûte, par exemple. On retrouve la cornemuse lors de l’intro de « Beyond The Ninth Wave », avec lui et durant tout l’album un sentiment à la fois de nostalgie et de mélancolie positive apparait. Le groupe joue plus sur l’alternance des rythmes saccadés et langoureux et des rythmes rapides, entrainants, donnant l’envie de danser.

Même si le “déjà vu” est présent, pris sur des groupes différents, on en se lasse pas pour autant des mélodies amenées par les flûtes et autres violons, mais aussi de ce genre si particulier et envoutant lorsqu’il est très bien exécuté. Les effets du clavier en fond, des mélodies de la flûte suivie par les instruments folkloriques sont toujours aussi bon à entendre. Mais les solos de guitares, avec des parties assez mélodiques et un son très viking metal font que le distinguo est possible. Le son du groupe se distingue des autres groupes du genre, ce qui fait plaisir, pour ne pas avoir de copier/coller de bandes ! Le fait est que les morceaux longs de 10 minutes passent à une vitesse folle et qu’on ne voit pas le temps passer est un signe plus qu’éloquent sur la qualité de l’album.

Espérons que cet album soit défendu par le groupe comme il se doit et lui permette de se dévoiler au grand public, car pour (presque) la première fois j’apprécie de long en large un album de ce groupe qui possède des capacités. Il fallait que ce soit le troisième… coïncidence ou pas ?! A vous de juger en écoutant le groupe !

Leave a Comment

Please note: Comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.