Metallica : Ride the LightningDur, dur d’écrire une chronique objective pour cet album qui est, de mon point de vue, le meilleur jamais réalisé par les Four Horsemen (attention: j’ai bien dit “de mon point de vue”!).

Dès le premier morceau,l’explosif “Fight fire with fire”, tout le talent de ce groupe décidément hors-norme saute aux yeux: au-dela de l’interprétation sans faille, c’est bien le niveau des compositions qui place Metallica un cran au-dessus de tous ses concurrents. Tous les morceaux se tiennent, et l’album fait preuve d’une qualité constante de bout en bout, sans doute pour la seule et unique fois dans la longue carrière du gang de Frisco. Metallica impose ici son style, et éclabousse de sa classe l’ensemble de la scène métal avec un disque sans faiblesse aucune.

On retrouve ici quelques classiques du répertoire du groupe, tels que “Creeping Death“, la ballade trash “Fade to Black” ou encore l’incroyablement puissant “For Whom the Bell Tolls“, mais le reste n’est pas à jeter pour autant, loin de là. Même les sous-estimés “Trapped under ice” et “Escape” sont énormes, et le riff de “Ride the Lightning” est un truc à faire pleurer de bonheur tout métalleux qui se respecte. L’album s’achève sur le superbe instrumental “The call of Ktulu“, où la musique du groupe prend une dimension vraiment cinématographique, chaque musicien faisant étalage de son talent pendant plus de huit minutes.

Ride the Lightning” est donc un album incontournable, et se pose comme la meilleure réponse possible à ceux qui voudraient disputer à Metallica le trône de meilleur groupe de métal de tous les temps.



Metallica : Ride the LightningDur, dur d’écrire une chronique objective pour cet album qui est, de mon point de vue, le meilleur jamais réalisé par les Four Horsemen (attention: j’ai bien dit “de mon point de vue”!).

Dès le premier morceau,l’explosif “Fight fire with fire”, tout le talent de ce groupe décidément hors-norme saute aux yeux: au-dela de l’interprétation sans faille, c’est bien le niveau des compositions qui place Metallica un cran au-dessus de tous ses concurrents. Tous les morceaux se tiennent, et l’album fait preuve d’une qualité constante de bout en bout, sans doute pour la seule et unique fois dans la longue carrière du gang de Frisco. Metallica impose ici son style, et éclabousse de sa classe l’ensemble de la scène métal avec un disque sans faiblesse aucune.

On retrouve ici quelques classiques du répertoire du groupe, tels que “Creeping Death“, la ballade trash “Fade to Black” ou encore l’incroyablement puissant “For Whom the Bell Tolls“, mais le reste n’est pas à jeter pour autant, loin de là. Même les sous-estimés “Trapped under ice” et “Escape” sont énormes, et le riff de “Ride the Lightning” est un truc à faire pleurer de bonheur tout métalleux qui se respecte. L’album s’achève sur le superbe instrumental “The call of Ktulu“, où la musique du groupe prend une dimension vraiment cinématographique, chaque musicien faisant étalage de son talent pendant plus de huit minutes.

Ride the Lightning” est donc un album incontournable, et se pose comme la meilleure réponse possible à ceux qui voudraient disputer à Metallica le trône de meilleur groupe de métal de tous les temps.



Metallica : Ride the LightningDur, dur d’écrire une chronique objective pour cet album qui est, de mon point de vue, le meilleur jamais réalisé par les Four Horsemen (attention: j’ai bien dit “de mon point de vue”!).

Dès le premier morceau,l’explosif “Fight fire with fire”, tout le talent de ce groupe décidément hors-norme saute aux yeux: au-dela de l’interprétation sans faille, c’est bien le niveau des compositions qui place Metallica un cran au-dessus de tous ses concurrents. Tous les morceaux se tiennent, et l’album fait preuve d’une qualité constante de bout en bout, sans doute pour la seule et unique fois dans la longue carrière du gang de Frisco. Metallica impose ici son style, et éclabousse de sa classe l’ensemble de la scène métal avec un disque sans faiblesse aucune.

On retrouve ici quelques classiques du répertoire du groupe, tels que “Creeping Death“, la ballade trash “Fade to Black” ou encore l’incroyablement puissant “For Whom the Bell Tolls“, mais le reste n’est pas à jeter pour autant, loin de là. Même les sous-estimés “Trapped under ice” et “Escape” sont énormes, et le riff de “Ride the Lightning” est un truc à faire pleurer de bonheur tout métalleux qui se respecte. L’album s’achève sur le superbe instrumental “The call of Ktulu“, où la musique du groupe prend une dimension vraiment cinématographique, chaque musicien faisant étalage de son talent pendant plus de huit minutes.

Ride the Lightning” est donc un album incontournable, et se pose comme la meilleure réponse possible à ceux qui voudraient disputer à Metallica le trône de meilleur groupe de métal de tous les temps.



Metallica : Ride the LightningDur, dur d’écrire une chronique objective pour cet album qui est, de mon point de vue, le meilleur jamais réalisé par les Four Horsemen (attention: j’ai bien dit “de mon point de vue”!).

Dès le premier morceau,l’explosif “Fight fire with fire”, tout le talent de ce groupe décidément hors-norme saute aux yeux: au-dela de l’interprétation sans faille, c’est bien le niveau des compositions qui place Metallica un cran au-dessus de tous ses concurrents. Tous les morceaux se tiennent, et l’album fait preuve d’une qualité constante de bout en bout, sans doute pour la seule et unique fois dans la longue carrière du gang de Frisco. Metallica impose ici son style, et éclabousse de sa classe l’ensemble de la scène métal avec un disque sans faiblesse aucune.

On retrouve ici quelques classiques du répertoire du groupe, tels que “Creeping Death“, la ballade trash “Fade to Black” ou encore l’incroyablement puissant “For Whom the Bell Tolls“, mais le reste n’est pas à jeter pour autant, loin de là. Même les sous-estimés “Trapped under ice” et “Escape” sont énormes, et le riff de “Ride the Lightning” est un truc à faire pleurer de bonheur tout métalleux qui se respecte. L’album s’achève sur le superbe instrumental “The call of Ktulu“, où la musique du groupe prend une dimension vraiment cinématographique, chaque musicien faisant étalage de son talent pendant plus de huit minutes.

Ride the Lightning” est donc un album incontournable, et se pose comme la meilleure réponse possible à ceux qui voudraient disputer à Metallica le trône de meilleur groupe de métal de tous les temps.



Metallica : Ride the LightningDur, dur d’écrire une chronique objective pour cet album qui est, de mon point de vue, le meilleur jamais réalisé par les Four Horsemen (attention: j’ai bien dit “de mon point de vue”!).

Dès le premier morceau,l’explosif “Fight fire with fire”, tout le talent de ce groupe décidément hors-norme saute aux yeux: au-dela de l’interprétation sans faille, c’est bien le niveau des compositions qui place Metallica un cran au-dessus de tous ses concurrents. Tous les morceaux se tiennent, et l’album fait preuve d’une qualité constante de bout en bout, sans doute pour la seule et unique fois dans la longue carrière du gang de Frisco. Metallica impose ici son style, et éclabousse de sa classe l’ensemble de la scène métal avec un disque sans faiblesse aucune.

On retrouve ici quelques classiques du répertoire du groupe, tels que “Creeping Death“, la ballade trash “Fade to Black” ou encore l’incroyablement puissant “For Whom the Bell Tolls“, mais le reste n’est pas à jeter pour autant, loin de là. Même les sous-estimés “Trapped under ice” et “Escape” sont énormes, et le riff de “Ride the Lightning” est un truc à faire pleurer de bonheur tout métalleux qui se respecte. L’album s’achève sur le superbe instrumental “The call of Ktulu“, où la musique du groupe prend une dimension vraiment cinématographique, chaque musicien faisant étalage de son talent pendant plus de huit minutes.

Ride the Lightning” est donc un album incontournable, et se pose comme la meilleure réponse possible à ceux qui voudraient disputer à Metallica le trône de meilleur groupe de métal de tous les temps.



Metallica : Ride the LightningDur, dur d’écrire une chronique objective pour cet album qui est, de mon point de vue, le meilleur jamais réalisé par les Four Horsemen (attention: j’ai bien dit “de mon point de vue”!).

Dès le premier morceau,l’explosif “Fight fire with fire”, tout le talent de ce groupe décidément hors-norme saute aux yeux: au-dela de l’interprétation sans faille, c’est bien le niveau des compositions qui place Metallica un cran au-dessus de tous ses concurrents. Tous les morceaux se tiennent, et l’album fait preuve d’une qualité constante de bout en bout, sans doute pour la seule et unique fois dans la longue carrière du gang de Frisco. Metallica impose ici son style, et éclabousse de sa classe l’ensemble de la scène métal avec un disque sans faiblesse aucune.

On retrouve ici quelques classiques du répertoire du groupe, tels que “Creeping Death“, la ballade trash “Fade to Black” ou encore l’incroyablement puissant “For Whom the Bell Tolls“, mais le reste n’est pas à jeter pour autant, loin de là. Même les sous-estimés “Trapped under ice” et “Escape” sont énormes, et le riff de “Ride the Lightning” est un truc à faire pleurer de bonheur tout métalleux qui se respecte. L’album s’achève sur le superbe instrumental “The call of Ktulu“, où la musique du groupe prend une dimension vraiment cinématographique, chaque musicien faisant étalage de son talent pendant plus de huit minutes.

Ride the Lightning” est donc un album incontournable, et se pose comme la meilleure réponse possible à ceux qui voudraient disputer à Metallica le trône de meilleur groupe de métal de tous les temps.



Metallica : Ride the LightningDur, dur d’écrire une chronique objective pour cet album qui est, de mon point de vue, le meilleur jamais réalisé par les Four Horsemen (attention: j’ai bien dit “de mon point de vue”!).

Dès le premier morceau,l’explosif “Fight fire with fire”, tout le talent de ce groupe décidément hors-norme saute aux yeux: au-dela de l’interprétation sans faille, c’est bien le niveau des compositions qui place Metallica un cran au-dessus de tous ses concurrents. Tous les morceaux se tiennent, et l’album fait preuve d’une qualité constante de bout en bout, sans doute pour la seule et unique fois dans la longue carrière du gang de Frisco. Metallica impose ici son style, et éclabousse de sa classe l’ensemble de la scène métal avec un disque sans faiblesse aucune.

On retrouve ici quelques classiques du répertoire du groupe, tels que “Creeping Death“, la ballade trash “Fade to Black” ou encore l’incroyablement puissant “For Whom the Bell Tolls“, mais le reste n’est pas à jeter pour autant, loin de là. Même les sous-estimés “Trapped under ice” et “Escape” sont énormes, et le riff de “Ride the Lightning” est un truc à faire pleurer de bonheur tout métalleux qui se respecte. L’album s’achève sur le superbe instrumental “The call of Ktulu“, où la musique du groupe prend une dimension vraiment cinématographique, chaque musicien faisant étalage de son talent pendant plus de huit minutes.

Ride the Lightning” est donc un album incontournable, et se pose comme la meilleure réponse possible à ceux qui voudraient disputer à Metallica le trône de meilleur groupe de métal de tous les temps.



Metallica : Ride the LightningDur, dur d’écrire une chronique objective pour cet album qui est, de mon point de vue, le meilleur jamais réalisé par les Four Horsemen (attention: j’ai bien dit “de mon point de vue”!).

Dès le premier morceau,l’explosif “Fight fire with fire”, tout le talent de ce groupe décidément hors-norme saute aux yeux: au-dela de l’interprétation sans faille, c’est bien le niveau des compositions qui place Metallica un cran au-dessus de tous ses concurrents. Tous les morceaux se tiennent, et l’album fait preuve d’une qualité constante de bout en bout, sans doute pour la seule et unique fois dans la longue carrière du gang de Frisco. Metallica impose ici son style, et éclabousse de sa classe l’ensemble de la scène métal avec un disque sans faiblesse aucune.

On retrouve ici quelques classiques du répertoire du groupe, tels que “Creeping Death“, la ballade trash “Fade to Black” ou encore l’incroyablement puissant “For Whom the Bell Tolls“, mais le reste n’est pas à jeter pour autant, loin de là. Même les sous-estimés “Trapped under ice” et “Escape” sont énormes, et le riff de “Ride the Lightning” est un truc à faire pleurer de bonheur tout métalleux qui se respecte. L’album s’achève sur le superbe instrumental “The call of Ktulu“, où la musique du groupe prend une dimension vraiment cinématographique, chaque musicien faisant étalage de son talent pendant plus de huit minutes.

Ride the Lightning” est donc un album incontournable, et se pose comme la meilleure réponse possible à ceux qui voudraient disputer à Metallica le trône de meilleur groupe de métal de tous les temps.



Metallica : Ride the LightningDur, dur d’écrire une chronique objective pour cet album qui est, de mon point de vue, le meilleur jamais réalisé par les Four Horsemen (attention: j’ai bien dit “de mon point de vue”!).

Dès le premier morceau,l’explosif “Fight fire with fire”, tout le talent de ce groupe décidément hors-norme saute aux yeux: au-dela de l’interprétation sans faille, c’est bien le niveau des compositions qui place Metallica un cran au-dessus de tous ses concurrents. Tous les morceaux se tiennent, et l’album fait preuve d’une qualité constante de bout en bout, sans doute pour la seule et unique fois dans la longue carrière du gang de Frisco. Metallica impose ici son style, et éclabousse de sa classe l’ensemble de la scène métal avec un disque sans faiblesse aucune.

On retrouve ici quelques classiques du répertoire du groupe, tels que “Creeping Death“, la ballade trash “Fade to Black” ou encore l’incroyablement puissant “For Whom the Bell Tolls“, mais le reste n’est pas à jeter pour autant, loin de là. Même les sous-estimés “Trapped under ice” et “Escape” sont énormes, et le riff de “Ride the Lightning” est un truc à faire pleurer de bonheur tout métalleux qui se respecte. L’album s’achève sur le superbe instrumental “The call of Ktulu“, où la musique du groupe prend une dimension vraiment cinématographique, chaque musicien faisant étalage de son talent pendant plus de huit minutes.

Ride the Lightning” est donc un album incontournable, et se pose comme la meilleure réponse possible à ceux qui voudraient disputer à Metallica le trône de meilleur groupe de métal de tous les temps.



Metallica : Ride the LightningDur, dur d’écrire une chronique objective pour cet album qui est, de mon point de vue, le meilleur jamais réalisé par les Four Horsemen (attention: j’ai bien dit “de mon point de vue”!).

Dès le premier morceau,l’explosif “Fight fire with fire”, tout le talent de ce groupe décidément hors-norme saute aux yeux: au-dela de l’interprétation sans faille, c’est bien le niveau des compositions qui place Metallica un cran au-dessus de tous ses concurrents. Tous les morceaux se tiennent, et l’album fait preuve d’une qualité constante de bout en bout, sans doute pour la seule et unique fois dans la longue carrière du gang de Frisco. Metallica impose ici son style, et éclabousse de sa classe l’ensemble de la scène métal avec un disque sans faiblesse aucune.

On retrouve ici quelques classiques du répertoire du groupe, tels que “Creeping Death“, la ballade trash “Fade to Black” ou encore l’incroyablement puissant “For Whom the Bell Tolls“, mais le reste n’est pas à jeter pour autant, loin de là. Même les sous-estimés “Trapped under ice” et “Escape” sont énormes, et le riff de “Ride the Lightning” est un truc à faire pleurer de bonheur tout métalleux qui se respecte. L’album s’achève sur le superbe instrumental “The call of Ktulu“, où la musique du groupe prend une dimension vraiment cinématographique, chaque musicien faisant étalage de son talent pendant plus de huit minutes.

Ride the Lightning” est donc un album incontournable, et se pose comme la meilleure réponse possible à ceux qui voudraient disputer à Metallica le trône de meilleur groupe de métal de tous les temps.




  • Calendar

    April 2014
    M T W T F S S
    « Jan    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930