interview Far 'N' HighBonjour! Je vous tout d\’abord vous remercier pour l\’interview que vous nous avez grâcieusement accordé.
Stéphane : Salut ! y’a pas de quoi, merci à toi pour l’attention portée à notre formation et à notre nouvel album

1)L\’histoire du groupe est assez mouvementée : depuis 1991, année de votre formation, vous avez subi un changement de patronyme, des changements de line-up et une crise interne qui vous a été quasi-fatale. Peux-tu nous en dire plus sur les circonstances de celle-ci et les raisons qui ont poussé 3 membres à partir?
En fait, sur plus de dix années d’existence, le groupe n ?a pas eu tant de « remise en question » ! Regardes :

- de 1991 à 1996, la formation est restée rigoureusement la même

- de 1997 à 1999, seul le chanteur a changé

- et depuis 2002, nous sommes toujours les mêmes énergumènes !

Quant au nom du groupe, nous voulions pouvoir évoluer et sortir un produit commercial sans être ennuyés avec le FAHRENHEIT qui était déjà utilisé par ailleurs, et pas seulement dans le monde musical. C’est vrai qu’en 1999, la crise a été assez forte. Damien, (le chanteur claviers de l’époque) s’est pris la tête et a décrété du jour au lendemain que nous faisions de la merde (juste après la sortie d’ « ATTRACTION OF FIRE »). On s’est retrouvé sans chanteur pour nos concerts alors que nous démarrions juste nos dates. Du coup, le batteur et le bassiste exaspérés de devoir à nouveau faire face à la recherche d’un (bon) chanteur-claviers, ce qui est rarissime ont claqué la porte définitivement?.Au final, je me suis retrouvé seul avec cet album à promouvoir. Ecoeuré, j’ai pris un an de pause totale puis je me suis remis en quête de musiciens tout en réglant seul les dettes financières du groupe?. Le tout grâce au soutien d’Alain RICARD de Brennus Music et de Musea.

2)Vous venez de sortir Day Off, un album sombre, qui est également le troisiéme aprés I promise you heaven (1995) et Attraction of fire (1999), ainsi qu\’un EP 5 titres, Still alive. En plus des thèmes abordés sur cet album, qui appuient le côté \”grave\”, n\’y-a-t\’il pas, selon toi, quelque part l\’influence de la crise de 99 qui se serait greffée inconsciemment dans l\’esprit de Stéphane lors de la composition de Day Off??
Non, pas du tout. J’ai fait le deuil total de toute cette histoire. Je ne renie rien et ne regrette rien et c’est derrière moi aujourd’hui. Les textes de DAY OFF sont disons pour nous plus « sérieux » que sombres. La crise de 99 m’a juste incité à faire les choses différemment, à plus de préparation et de discussion avec mes potes musiciens, histoire de ne pas répéter ce genre de mésaventure !

3)Day Off posséde une ligne directrice, les problémes de la société : les difficulté des êtres humains à communiquer entre eux, ce qui peut, parfois, conduire à des conflits qui peuvent prendre différentes formes (guerres de religions, pour un territoire, contre les différences, intérieures, etc). Apparemment, la société (et la psychologie) vous inspire beaucoup…
Tout à fait ! Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a que cela qui nous botte, mais en fait chacun compose et écrit ce qu’il veut. Là, nous avions des thèmes assez proches les uns des autres et nous pensions que cela pouvait être cohérent sur un seul album.

3bis) Ton opinion sur le monde actuel? (question englobée dans la question 3)
Entre les catastrophes « naturelles » (mais le sont elles vraiment si on considère les effets de serre?) les attentats, les inégalités qui se creusent tant dans le monde qu’au sein d’une société dite « devellopée » comme la notre, personnellement, je trouve qu’il n’y a pas de quoi se réjouir !

Ceci dit, en tant qu’individus, nous sommes plus fêtards que défaitistes?

4)La musique que vous jouez est trés variée, bien qu\’elle reste métal : heavy, funk, pop, rock ou celtique, voire un chouilla de jazz, par-ci par-là. Trés personnelle et originale, en tous cas. Peux-tu nous parler des influences de chacun des membres de Far\’n\’High?
C’est très varié mais plutot métal ! DREAM THEATER est peut être le seul groupe que nous aimions en commun avec EVERGREY. Ben’s (basse) affectionne tout autant WATCHA que PORCUPINE TREE. Cyril (Batterie) adore FREAK KITCHEN comme VANDEN PLAS, Dav (Chant, claviers) écoute aussi bien du RAGE que du EUROPE, quant à moi, j’écoute actuellement le dernier SHAAMAN, l’album solo de KIKO LOUREIRO, mais j’adore aussi KAMELOT, EVERGREY?.

5)Penses-tu que le métal progressif est un excellent vecteur pour les textes sombres de Day Off?
Oui, tout à fait ! Si tu veux, ce qui nous plait dans ce côté ci du métal, c’est qu’il peut y avoir autant d’ambiances différentes qu’il existe d’émotions à faire passer dans les textes.

6)Quand avez-vous commencé à composer? Quel est votre processus de composition?
On a commencé à composer en 2002, mais majorité des compos datent de 2004 et 2005. Seules « crossing way » et « break the wave » sont de 2002 (une démo est sortie en 2003).

La plupart du temps, l’un de nous balance un riff ou une mélodie, avec ou sans la ligne de chant et parfois avec le texte. Ensuite, tout le monde se l’approprie (via internet en raison de la distance qui nous sépare) pour essayer d’en faire quelque chose. Enfin, nous mettons tout en commun et faisons à la fois du tri et des arrangements. Il arrive que nous partions seulement d’un texte, ce qui fut le cas de « I SAW ».

7)Vous venez des Charentes-Maritimes. Est-il facile pour un groupe de s’y développer et de s’exporter ?
Nous ne sommes pas de Charente Maritime mais de Charente tout court. C’est vrai que le groupe a démarré en Charente Maritime mais en fait, depuis 1997, le groupe était partagé entre ces deux départements (Charente Maritime et Charente). Aujourd’hui, je réside en Charente, alors que le batteur et le bassiste sont en Dordogne et le chanteur en Gironde ! Ceci dit, nous sommes bien basés en Charente puisque nous y avons notre très modeste studio de travail. Pour répondre à ta question, il est difficile de se développer en Charente, du moins jusqu’à aujourd’hui, peut être aussi parce que nos moyens de promotion sont très limités.

8)Quelle est votre opinion concernant la scéne prog en France? La scéne métal en générale? A l\’étranger?
Il y a de quoi faire, parce qu’il existe pas mal de formations prog françaises et de qualité d’après ce que j’ai pu entendre. Nous trouvons que la scène métal se porte plutot bien (voir les festivals de cet été) mais globlement, on ne peut pas dire que toutes les familles du métal soient représentées dans les diverses manifestations.

9)Avez-vous des concerts de prévus dans les semaines à venir?
Nous mettons à jour notre press book et démarchons actuellement dans ce sens. Dés que nous aurons plus de précisions, nous mettrons toutes les infos sur notre site farnhigh.free.fr.

10)Un dernier mot pour les lecteurs de Spirit Of Metal?
Merci de votre attention, nous espérons que DAY OFF vous plaira. Son successeur est en construction et il sera vraisemblablement plus métal?

Je vous remercie encore une fois d’avoir donné de votre temps pour l’interview.

Je vous souhaite tout le meilleur dans le futur concernant votre carrière !


Merci à toi et à Spirit of Metal.

En savoir plus sur Far ‘N’ High



Recently:


You must be logged in to post a comment.

Name (required)

Email (required)

Website

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Share your wisdom

  • Calendar

    September 2005
    M T W T F S S
    « Aug   Oct »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930