Trepan Dead : Obsessionnal DysfunctionsVoici bien un album que je me suis surpris à chroniquer et à apprécier! Effectivement, je suis plus un fervent adorateur des branches les plus douces du metal (hard rock, AOR, FM, heavy metal, gothic, speed et power) que du côté extrême et obscur de ce style musical. Mais, je dois reconnaître que parmi le nombre incalculable de productions brutales qui sortent chaque année, il y a quelques groupes qui possédent des qualités indéniables. Ce qui est le cas des français de Trepan Dead. Outre des paroles choquantes et parfaites mais non originales pour le style pratiqué, le groupe se démarque vraiment de ses confrères par des mélodies subtiles placées ici ou là, qui ont du mal à ressortir du cataclysme sonore que les français s’acharnent à produire. Les morceaux sont particulièrement soignés et magistralement exécutés (qui peut se targuer de soutenir un tempo à plus de 200 bpm durant tout un album?) et le son est excellent, ce qui peut paraître surprenant à première vue, mais, n’est-il pas vrai qu’un son clair et puissant est nécessaire si l’on veut se faire remarquer par les fans? L’album est, néanmoins, un peu trop court, ce qui engendre une certaine frustration, surtout quand on est habitué à des durées plus longues (cf, par exemple, le nouvel album de Vanden Plas), malgré les 17 (!) titres de cette rondelle. ‘Obsessional Dysfunctions’ est un album indispensable pour tous ceux qui apprécient le death/grind qui botte les fesses! Quoi ajouter de plus si ce n’est “chapeau bas”, les mecs!



Recently:


You must be logged in to post a comment.

Name (required)

Email (required)

Website

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Share your wisdom