Ufych Sormeer : Crazy MacEn cette année 2006, année bénie pour le métal, le groupe lillois Ufych Sormeer a décidé lui aussi de mettre les petits plats dans les grands et de nous offrir un disque aussi surprenant que déjanté, et le tout saupoudré d’un professionalisme efficace. En effet, le nouvel et second album de notre ami Olivier Bourez et de sa bande de virtuoses, nous en met plein les oreilles : son clair et hyper bien produit, riffs mélodiques en diable, rythmique basse/batterie insuivable, atmosphére aérienne apportée grâce aux claviers et, surtout, la voix suave et originale d’Oliv’ qui recouvre le mélange intéressant d’un brin de subtilité. Nous retrouvons, bien sûr, sur cette rondelle excitante, les 4 morceaux qui figuraient sur l’EP ‘The Whimsical Have a Dream‘ (c’est à dire “Shun Loafer”, “The Order Forces Strike Back”, “We Thought This Battle Lost” et “Space Cowboys”), mais, également, 6 nouvelles compositions qui se révèlent, elles aussi, très imaginatives, particulièrement au niveau des structures des morceaux, du mix des différents styles que le groupe aime, plus particulièrement “And Oneria Falls…”, qui est une véritable claque! ‘Crazy Mac‘ est un concentré de créativité, d’énergie, de fraîcheur, d’ambiances, de modernité, ce qui en fait une totale bombe. Jamais un groupe de metal n’aura été allé aussi loin dans l’expérimentation et la bizarrerie. Les new-yorkais de Dream Theater n’ont pas d’inspiration à côté…Alors, si vous en avez marre d’écouter toujours les mêmes choses, les mêmes riffs, les mêmes morceaux, procurez-vous cet album extraordinaire, qui emporte indubitablement le metal vers d’autres horizons et à un niveau supérieur! Excitant!!

Syrens Call : Against Wind and TideAprés un excellent album intitulé ‘Emoceans‘, le groupe frenchie nous revient en cette année 2006 avec un EP qui a, principalement, pour but de présenter la nouvelle vocaliste à son public de fans, la délicieuse et talentueuse Soraya. Le disque, d’une durée approximative de 25 minutes, montre que Syrens Call est un groupe de talent, qui n’hésite pas à créer une musique d’une grand qualité et qui, en même temps, apporte la touche de fraîcheur nécessaire à un style déjà plus que totalement exploité. ‘Against Wind and Tide‘ est un disque agréable, racé, à la fois tendre et énergique, magnifié par la voix douce de Soraya (qui prend toute son ampleur sur la cover de Depeche Mode intitulée “Enjoy The Silence“, également reprise par Lacuna Coil sur son excellent album ‘Karmacode’), qui ensorcèle dès la première écoute. Aucun doute à avoir, le groupe a de beaux jours devant lui, grâce à cette légère modification de line-up. Nous possédons là le Nightwish français, bien que le style pratiqué par Stéphane Turiot, Eric Serre et leurs camarades, soit très éloigné de celui de la machine finlandaise. Avec des chansons progressives d’une rare beauté, le groupe s’en tire honorablement et devrait vite nous concocter un troisième album le plus rapidement possible pour que nos papilles gustatives de mélomanes soient rassasiées par les mélodies subtiles qu’eux seuls savent si bien distiller!

Lacuna Coil - Barbey 2006   Lacuna Coil - Barbey 2006   Lacuna Coil - Barbey 2006   Lacuna Coil - Barbey 2006   Lacuna Coil - Barbey 2006  
  • Calendar

    October 2006
    M T W T F S S
    « Aug   Nov »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031