Symphony X : Paradise LostAprès un ‘The Odyssey‘, qui en avait surpris plus d’un par une très très grande qualité musicale, technique et son interprétation magistrale par le quintet américain, Symphony X nous revient avec un nouveau chef-d’oeuvre, cependant moins synthétique et beaucoup plus agressif, notamment à travers des rythmiques thrash et un chant étonnament brutal pour Russell Allen (“Set The World On Fire”, “Domination”, “The Serpent’s Kiss“, “Seven”), qui s’en sort merveilleusement bien, bien qu’il sache aussi être plus doux et plus romantique (la ballade “Paradise Lost“, “Sacrifice“)! Un grand bravo à lui, ainsi qu’à ses compères, qui nous ont pondu avec ‘Paradise Lost‘, une oeuvre géniale, bien meilleure que le dernier album de leurs compatriotes de Dream Theater.

Outre cette voix si spéciale de Mister Allen, nous devons nous attarder sur les autres aspects importants de ce 7éme opus du groupe à Michael Romeo, à savoir les orchestrations subtiles sur la plupart des morceaux, ce qui leur donne plus de grandiloquence et un côté tragédie grecque, ce qui est plutôt plaisant, et les claviers toujours aussi présents dans la musique de Symphony X, distillant des atmosphères toujours bien senties, par-ci et par-là. Ce qui procure un brin de légéreté à l’ensemble pour aérer une musique qui pourrait donner parfois une impression de débit très compact et assez indigeste, ce qui n’est pas du tout le cas ici!

De plus, autre élément essentiel de ‘Paradise Lost‘, les textes des chansons sont très liés entre eux, puisque faisant référence au “paradis perdu” des êtres humains, par leur faute. C’est une forte référence à la chute de l’empire Atlante, mais, ce n’est véritablement pas le cas ici, quoique…les paroles décrivent surtout certains textes de la Bible (“Eve Of Seduction”, “The Serpent’s Kiss“, “The Walls Of Babylon”), ce qui est logique étant donné la pochette et le titre du nouvel album.

Quoi qu’on en dise, Symphony X est et restera le groupe le plus progressiste, le plus inventif et le plus intellectuel de la scéne prog’, mais, également le plus talentueux, car il sait créer de véritables moments épiques et si intenses, qu’aucun autre groupe ne pourra jamais l’égaler sur ce terrain. Symphony X vient de larguer une nouvelle bombe dans l’Océan Metal et va provoquer, sans aucun doute, un important raz-de-marée, qui va balayer toute la sphère des métalleux et leur prouver que le prog’ sait, comme les autres styles, bien botter les derrières! Ca faisait longtemps que nous n’avons pas ressenti pareilles sensations et ça fait du bien!

Un must du genre!!!!



Recently:


You must be logged in to post a comment.

Name (required)

Email (required)

Website

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Share your wisdom

  • Calendar

    May 2007
    M T W T F S S
    « Apr   Jun »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031