Pyro : Stab in the BackDepuis quelques années maintenant, il n’y a plus beaucoup de groupes de hard rock qui se forment. C’est plutôt le métal qui a le vent en poupe. Et pourtant, c’est le hard qui est à l’origine de combos légendaires tels qu’Iron Maiden ou Black Sabbath. Ce manque d’enthousiasme et de volonté de revenir aux racines du métal est d’autant plus dommage que le hard rock est une musique sincère, groovy et plus digeste que le métal. Néanmoins, et à ma grande joie, quelques fans de la grande époque acdcienne persistent et signent en créant des groupes de passionnés. En France, nous connaissons Urgent, Snake Eye, Trust, Exit ou Shäde. Mais, c’est de Pyro dont nous allons parler aujourd’hui. Car, le groupe vient de sortir fin 2007 un excellent album de hard rock à la française, intitulé ‘Stab in the Back‘.

L’album débute par un long morceau de 7 minutes et des poussières (“If Words Were Swords”), que ne renierait pas Great White. Très rythmé, ce titre introduit parfaitement les chansons suivantes, qui en sont la parfaite continuité. Dépassant pour la plupart les 4 minutes 30, les titres se suivent et, malheureusement, se ressemblent…Ce qui peut vite lasser l’auditeur, qui ne se contentera que d’écoutes tranchées par-ci par-là tout au long de l’année. En effet, il manque à Pyro l’inspiration et la créativité, deux qualités essentielles quand on est musicien, qui font cruellement défaut sur ‘Stab in the Back‘. Néanmoins, il faut quand même reconnaître que “Fuel My Engine”, “Cheshire Cat Smile”, “Strange Sensation”, l’éponyme “Stab in the Back“, “Loaded Dice” qui me fait penser à la période Bon Scott d’AC/DC de par son intro typique du quintuor australien, ainsi qu’avec son refrain, proche de celui de “Thunderstruck”, “Something’s Wrong” et “Here And Now”, sont de bonnes chansons, malgré tout. La seule compo qui se détache vraiment du lot est “Unanswered”, qui est complétement différente des autres, plus bluesy et plus mystérieuse.

Si ‘Stab in the Back‘ avait bénéficié d’un meilleur son, les chansons auraient gagnées en puissance et, ainsi, auraient pues mieux attirer et mieux capturer l’ambiance générale qui tente d’émerger, sans succés. De plus, le groupe ferait mieux de changer de chanteur, car le chant n’est pas toujours juste, ni très énergique. C’est un défaut de plus que le combo aurait dû éviter d’apposer sur cet album. Espérons que, pour la prochaine fois, le groupe saura se renouveler et donner plus de punch à son hard rock mollasson…



Recently:


You must be logged in to post a comment.

Name (required)

Email (required)

Website

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Share your wisdom

  • Calendar

    April 2008
    M T W T F S S
    « Mar   May »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930