Nightmare (FRA) : One Night of InsurrectionEcumant les scènes de France, d’Europe et du Moyen-Orient depuis plusieurs années, les grenoblois de Nightmare n’ont jamais pris le temps (ou n’ont peut-être pas eu la possibilité, financièrement parlant, de le faire) de capturer l’essence même de leur heavy metal classieux et racé joué sur scène. Alternant des albums plus ou moins bons – les trois derniers albums, à savoir ‘The Dominion Gate‘, ‘The Genetic Disorder‘ et ‘Insurrection‘ étant les meilleurs d’une série de 7 disques -, il était normal que le quintet décide finalement de graver sur rondelle ce qui allait être leur 30ème anniversaire de leur longue et exemplaire carrière. Le titre de ce court Live porte justement bien son nom : ‘One Night Of Insurrection‘.

Enregistré à Grenoble dans la salle Edmond Vigne le 31 octobre 2009, ce Live (qui est accompagné d’un DVD éponyme) est un relativement sympathique témoignage de la communion entre le combo et ses fans. Malgré une setlist apparemment détonnante (il suffit de lire le verso du boîtier pour s’en rendre compte – 13 titres dont « Heretic », « Secret Rules », « Cosmovision », « Target For Revenge », « The Watchtower », pour ne citer que ces compositions-là), l’ambiance ne décolle pas vraiment et l’on se surprend à s’ennuyer un peu par moments. Ceci paraît inimaginable avec Nightmare, surtout lorsque l’on pose une oreille sur leurs enregistrements studio pleins d’énergie. Ici, point de vigueur ni de véritable rage, l’atmosphère qui se dégage de ce Live est d’une inquiétante platitude. Ceci est d’autant plus dommageable que le son est un peu « crade ». Un comble ! Ces deux mauvais points n’enlèvent toutefois pas le plaisir de l’écoute et de la découverte de ce que peux donner un gig de Nightmare sur platine CD.

Après avoir assisté à plusieurs shows des isérois, qui m’ont tous botté le derrière soit-dit en passant, je ne peux que laisser une certaine pincée de déception pointer le bout de son nez dans cette chronique. Il n’est, certes pas, très aisé de donner le meilleur de soi-même le jour où l’on enregistre un Live audio ainsi qu’un DVD, car le trac et divers petits problèmes de son peuvent survenir, gâchant en partie ce qui aurait pu être une soirée de fête, mais il manque malheureusement cette fougue et cette hargne que les musiciens de Nightmare, Jo Amore en tête, savent si bien transmettre d’habitude lors de leurs tournées. Peut-être est-ce la faute à une production un tantinet faiblarde. Peut-être est-ce un manque de réaction de la part du public qui ne rend pas sur cet enregistrement tout l’Amour qu’il porte à l’une des plus formidales formations françaises de heavy metal…

Malgré la très bonne idée de nous offrir enfin un album Live et la générosité du groupe concernant les titres choisis, l’alchimie ne fonctionne pas cette fois-ci. Espérons que le groupe et le label sauront réagir et nous proposerons la prochaine fois un meilleur produit qui nous rassasiera définitivement et placera les grenoblois dans le panthéon du metal européen.

  • Calendar

    May 2011
    M T W T F S S
    « Jan   Jun »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031