juillet 16th, 2012

Né en 2006, le groupe Cannois Korakore fait ses armes dans un mélange de Metal en –core, parfois Hardcore, d’autres fois plus Deathcore et rien qui ne crève l’originalité au final. Après avoir ouvert pour des groupes comme Gojira, les cinq Azuréens décident de tenter l’aventure du Maxi en sortant « Alive. » en 2008.

Une seule écoute sera suffisante pour emmagasiner la musique du quintet. Beaucoup de déjà-entendus pour de trop rares surprises elles-mêmes extrêmement courtes. Au rayon de l’expéditif, passons rapidement sur des titres comme « Alone » ou « End of Nothing » qui n’apporteront rien au disque. Du Deathcore basique, sans grand intérêt, une écoute et au placard, malgré la bonne prestation des musiciens, double pédale et guitares acérés à l’appui.

Il y a ensuite les titres sympas, mais c’est tout. L’intro « At the Beginning » y a sa place, courte instrumentale qui introduit le disque de façon intéressante, oscillant entre moments plus calmes et d’autres plus bourrins. « Strange Comedy » offre les premiers mots en chant clair de la growleuse Cynthia. Chant clair plutôt chuchoté dans une intonation qui n’est pas sans rappeler Eths (le growl de Cynthia rappelant également parfois celui de Candice).

Du côté des bons titres, « Universe » se distingue comme un morceau, certes déjà-entendus sur sa structure classique (couplet hurlé, refrains clair), mais reste très efficace et bien exécuté. Il y a aussi « Alive » et sa longue intro presque atmosphérique et reposante avant de laisser la place à une structure plus massive et écrasante, proche d’un Thrash sur certains accords, y compris sur le solo (pas très original, mais bien fait) sur le break.

Au final, Korakore ne nous offre pas un disque très original, mais suffisamment bien réalisé pour que l’on puisse y jeter une oreille par curiosité. « Alive. » pourra plaire aux fans de Deathcore et dérivé, les structures sont classiques et les musicos se débrouillent plutôt bien. Pour les autres, il vaut mieux jeter une petite oreille à tout hasard.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.