WARLOCK : TRIUMPH AND AGONY (1987)

 VERTIGO – 7 / 10

 

Faisant suite au médiocre True As Steel, sorti en 1986, Triumph And Agony demeure le testament du groupe.

Renouant avec l’inspiration de ses débuts, Warlock livre dix compositions sévèrement burnées qui sont autant de brûlots heavy metal. Certains d’entre eux sont encore  aujourd’hui interprété par Doro, c’est dire leur qualité ! Citons notamment les imparables « All We Are », « I Rule The Ruins » et « Metal Tango », ainsi que la  touchante ballade qui clôt l’album, « Für Immer ».

Avec ses paroles axées sur l’heroic fantasy, le groupe allemand se veut un peu un Dio au féminin même si, le succès aidant, il semble désormais davantage tourné vers le Hard Us, à l’image du look très hair metal des musiciens (Il est loin le temps du cuir et des clous à la Judas Priest !), et comme le confirmeront les premiers albums solos de la chanteuse, dont le second sera même produit par Gene Simmons de Kiss.

Très tôt mise en avant, Doro s’impose d’ailleurs sur Triumph And Agony comme le leader incontesté de Warlock (elle a quasiment composé tous les titres avec le producteur Joey Balin), et comme une remarquable chanteuse. Elle n’a rien à envier à ses homologues masculins, ses interventions sur « Touch Of Evil » le prouvent.

Le meilleur Warlock avec Burning The Witches tout simplement. (23.04.06)

 

TRACKLISTING
  1. All We Are / 3.19
  2. Three Minutes Warning / 2.30
  3. I Rule The Ruins / 4.03
  4. Kiss Of Death / 4.04
  5. Make Time For Love / 4.45
  6. East Meets West / 3.34
  7. Touch Of Evil / 4.18
  8. Metal Tango / 4.24
  9. Cold, Cold World / 4.01
  10. Für Immer / 4.12
TOTAL PLAYING TIME : 40.13

 

DISCOGRAPHY

 

http://www.myspace.com/doroband

 

 

Discussion Area - Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.