COLOSSEUM : CHAPTER II – NUMQUAM (2009)

 Firebox – 8.5 / 10

 

Ils ne lui ont jamais pardonné. Oui. Tous ceux qui se sont construits avec la Sainte Trinité du UK Doom (My Dying Bride/Anathema/Paradise Lost) au début des années 90 et qui ont par la suite découvert Yearning avec sa démo Autumn Funeral et plus encore sa première offrande With Tragedies Ardorned en 1997, eux donc, n’ont pas pardonné à Juhani Palomaki d’avoir à partir de son successeur, Plaintive Scenes, déserté la cause, mis de l’eau dans son doom death pour accoster des rivages plus atmosphériques, voire carrément gothiques.

Or, aujourd’hui, les choses ont changé. Oh non pas du côté de Yearning qui continue sur sa lancée avec du reste, une réussite certaine mais plutôt de celui de son leader qui depuis 2007 et après quatre années de silence radio a trouver en Colosseum un véritable exutoire en même qu’une forme de catharsis où il peut renouer avec les sombres sentiments de jadis. Du coup, les amoureux des ambiances mortifères ont redécouvert un Juhani qui n’a pourtant jamais cessé de créer de la bonne musique. ()

Retrouvez la suite de cette chronique sur le Cercle NoiR.

 

 

Discussion Area - Leave a Comment