Entries Tagged as 'PORCUPINE TREE'

PORCUPINE TREE : RECORDING(S)

 

 

Quelques nouvelles du dieu Steven Wilson. Porcupine Tree est actuellement entrain de préparer le nouvel album et son enregistrement devrait débuter en février. Un long titre de 35 minutes serait déjà évoqué. Une tournée à partir de septembre est également envisagée.

Enfin, sachez que SW sera à Paris au Café de la Danse le 24 janvier pour accompagner sur scène Aviv Geffen. Mais attention, ce n’est pas un concert de Blackfield, seulement, l’escale parisienne d’une tournée solo du chanteur israëlien.

Concernant Insurgentes, l’album doit être en vente fin février mais vous pouvez déjà le précommander sur Burning Shed-Kscope. Plus d’infos dans les semaines à venir et un contact essentiel, celui de Steven Wilson Street Team France :  myspace.com/s_wilson_frenchst

 

PORCUPINE TREE – THE SKY MOVES SIDEWAYS

 

 

Jusqu’à présent joujou exclusif de Steven Wilson, également guitariste de l’hydre à deux têtes No-Man, Porcupine Tree servait donc surtout de défouloir à ce dernier, lui permettant de partir explorer toutes sortes de chemins musicaux (space rock, pop…). Tout seul dans son studio, il bricolait à l’aide de machines des morceaux, certes de qualité, mais patissant trop de n’être que le fruit d’une seule personne chargée aussi bien de la création que de l’interprétation. C’est pourquoi, The Sky Moves Sideways s’avère si déterminant dans la carrière du groupe. Car justement, il est celui qui marque véritablement la naissance du groupe Porcupine Tree. Et même si Wilson a encore à peu prêt tout fait sur ce disque, il se voit maintenant accompagné par d’autres musiciens, des êtres de chair et de sang.

Richard Barbieri (déjà présent sur Voyage 34) aux claviers, le bassiste Colin Edwin et le batteur Chris Maitland, vont désormais former l’ossature au service du génial chanteur et guitariste, lequel demeure toutefois le compositeur unique de l’Arbre à porc-épic. Mais ce changement fait toute la différence, et l’on s’en rend vite à compte à l’écoute de cette nouvelle offrande. Bien que souvent d’une durée conséquente (trois titres sur les six gravés ici, dépassent le quart d’heure), les compos se révèlent mieux structurées qu’auparavant ; certaines d’entre elles peuvent d’ailleurs être considérées comme de vraies petites perles rock qui vous rentrent dans le caberlot pour y faire leur trou, telles que “Dislocated Day” et le diaphane et émotionnel “The Moon Touches Your Sholder”.

Surtout, The Sky Moves Sideways reste à ce jour l’album le plus foncièrement progressif de sa déjà imposante discographie, et ces longues pièces que sont le morceau éponyme (subdivisé en deux parties) et “Moonloop” ne sont d’ailleurs pas sans évoquer le spectre du grand Pink Floyd et Wish You Were Here en particulier. Forgées sur une architecture essentiellement instrumentale, que fissure parfois un chant masculin ou féminin discret, elles s’envolent très haut grâce à la guitare stratosphérique de Steven Wilson, plus David Gilmour que jamais, et dont le talent se voit renforcer par une (vraie) section rythmique hallucinante de puissance.

Alors, bien sûr, la musique se révèle toujours d’une grande froideur, presque glaciale parfois, mais, en prenant vie grâce à un véritable groupe, qui seul peut enfanter ce son organique, elle se parent du supplément d’âme qui faisait défaut aux premiers albums de Porcupine Tree ; elle contribue à faire de celui-ci, une des pierres angulaires de sa carrière.

 

 

 1995

 * * *

DELERIUM

TRACKLISTING

The Sky Moves Sideways - Phase One / 18.37

Dislocated Day / 5.24

The Moon Touched Your Shoulder / 5.40

Moonloop / 17.04

The Sky Moves Sideways – Phase Two / 16.46

 

 

DISCOGRAPHIE

ON THE SUNDAY OF LIFE… (1991)

VOYAGE 34 (1992 / EP)

UP THE DOWNSTAIR (1993)

STAIRCASE INFINITIES (1994 / EP)

MOONLOOP E.P. (1994 / EP)

THE SKY MOVES SIDEWAYS (1995)

SIGNIFY (1996)

COMA DIVINE (1997 / LIVE)

METANOIA (1998)

STUPID DREAM (1999)

PIANO LESSONS (1999 / EP)

VOYAGE 34 : THE COMPLETE TRIP (2000)

LIGHTBULB SUN (2000)

RECORDINGS (2001 / COMPILATION)

STARS DIE : THE DELERIUM YEARS 1991 – 1997

(2002 / BEST OF)

IN ABSENTIA (2002)

WARSZAWA (2004 / LIVE)

DEADWING (2005)

FEAR OF A BLANK PLANET (2007)

NIL RECURRING (2007 / EP)

WE LOST THE SKYLINE (2008 / LIVE)

 

http://www.myspace.com/porcupinetree