chroniques et interviews metal

4935Kera + Trepanator @ Poitiers 2015

posted by alonewithl on mars 29th, 2015

kera à Poitiers

Kera + Trepanator @ Poitiers (86) – Le Zinc
(28 Mars 2015)
Ouverture à partir de 20:00 heures.

> Photos

Samedi 28 Mars

A cause de mon job sur Angoulême, je manque pas mal de festivités qui se tiennent dans le bar du Zinc en ce moment. C’est quelques heures avant l’événement que j’apprends la tenue d’un concert auquel je peux assister. Alors, du coup, je ne me pose pas de question. Je suis tout de suite preneur. J’enfile mon appareil photo et j’y vais. Bien qu’il soit particulièrement difficile de prendre des photos qui ne soient pas floues et sombres dans la crypte, il faut bien que quelqu’un le fasse. Surtout que la petite festivité ne semble pas avoir privilégié de beaucoup d’annonces. Ça se traduira effectivement et conséquemment par un public très clairsemé, pour ne pas dire rare. Malgré cette faible mobilisation, les deux groupes à l’honneur cette fin de mars feront comme si de rien n’était. Nous avons un groupe local qui commence à se faire connaître, et en tête d’affiche, une révélation en provenance de la capitale. Tous deux boxent dans la catégorie death metal ……. en théorie.

. TREPANATOR

Combien de fois déjà j’avais manqué ce groupe ? Ça fait au moins deux ans qu’ils existent, qu’ils sont annoncés dans différents bars sur Poitiers, jamais je n’ai encore eu l’occasion de les voir. Le groupe est constitué de deux anciens membres de feu « Deep Vein », qui fut une ponte non négligeable du death metal poitevin ; un ancien membre de « Klootzak » et Pierre de « The Bottle Doom Lazy Band ». Autrement dit, ce ne sont pas des bleus de la veille. Le tout va nous donner devant la dizaine de visiteurs un death metal très carré, mais manquant d’un brin de folie tout de même. La hargne du chanteur ne semblerait pas suffire pour donner une véritable aura à leur musique, Et c’est bien dommage, car encore une fois, « Trepanator » ce n’est pas du tout dégueu techniquement. On pourra dire dans l’ensemble, que ce n’était pas trop mal. Cependant le sentiment de linéarité et le temps qui a filé d’une seule traite comme si trop rien ne c’était passé laisse un léger goût amer. On attendrait nettement davantage de leur part, quelque chose de plus étendu et de fouillé, un death metal morbide et dévastateur. Reste à espérer qu’ils se déboitent une prochaine fois ou qu’un opus donne une autre envergure à ce groupe encore balbutiant, mais dont on devine les possibilités du fait de la composition de son line up.

. KERA

Un groupe complètement inconnu pour ma part. Il s’agit en fait d’une refonte parisienne de l’ancien groupe « Thanatic Eyes » se prétendant jouer du death progressif. Ce dernier point va voler en éclats après écoute. J’avais déjà pris la peine d’une écoute de leur clip « Architect of Chaos », qui m’avait que très moyennement séduit. Au lieu de se la jouer en mode « Cynic », « Kera » s’avère être une formation moins ambigüe, et se caractérise plutôt par un mélange death mélo et core, comme on en retrouve désormais de plus en plus souvent. Néanmoins, bien que très peu amateur de ce style, j’ai été assez conquis. Tout d’abord au niveau scénique ; le groupe bougeait pas mal et le chanteur faisait un usage approprié de la gestuel. Si l’endroit avait été propice, il est certain qu’il y aurait eu de superbes clichés. Musicalement, le groupe se démerdait assez bien et semblait même être aussi punchy que ne l’a été préalablement « Trepanator » et son death metal authentique. Il est indéniable qu’ils ont mis à profit leurs passages sur scène, notamment avec « Hypno5e », qui est sur les planches un véritable monstre à la fois sur les plans visuel et sonore. Il y avait ainsi des choses à découvrir ce soir du 28 mars 2015. Deux groupes plein de promesses, qui ne demandent que du public pour se donner à fond.

 

 

You must be logged in to post a comment.