chroniques et interviews metal

5976Midnight Priest + Savage Blast @ Bressuire 2016

posted by alonewithl on juillet 6th, 2016

Midnigth Priest à Bressuire

Midnight Priest + Savage Blast @ Bressuire (79) – Salle Emeraude
(05 Juillet 2016)
Ouverture à partir de 19:00 heures.

>Photos

Mardi 5 Juillet

Lors de la première édition du Anthems Of Steel Fest, beaucoup ont été heurtés et également frustrés par la prestation des vedettes du heavy metal portugais “Midnight Priest”. Heurtés, car leur musique est sans pareille, très similaire à celle d’”Iron Maiden”, même au plan qualitatif. Frustrés, car le soir de leur venue précédente, ils avaient cassé deux cordes, et ils ont dû réduire en conséquence leur prestation. En juillet 2016, ils reviennent, c’est le moment de la revanche pour eux. Ils débarquent à nouveau dans la petite ville deux sévrienne de Bressuire, en compagnie d’une petite formation de speed thrash vendéen que l’on avait cru mort. C’est le rendez-vous des retours fracassants à la Salle Emeraude.

. SAVAGE BLAST

On pouvait regretter le faible nombre de visiteurs à cet événement. Peu s’étaient attelés pour assister au show du jeune trio vendéen “Savage Blast” qui avait sombré dans l’agonie avant de ressusciter. J’avais souvenir de les avoir croisé il y a quelques années au Zinc de Poitiers. Ils étaient encore tout frais, plein d’assurance, malgré leur fragilité. Ils ont traversé une période de doute depuis, et fait peau neuve. J’ai été ravis de les revoir, surtout qu’ils ont proposé une set-list forte honnête, bien supérieure à la prestation du Zinc, incluant de nouveaux titres et la promesse d’un futur ouvrage. On a retenu aussi les reprises très justes de “Take this Torch” de “Razor” et de “Police Milice” de “Trust” en rappel. Ils étaient contents d’être là, ressaisis et retrouvant l’espoir qui les a fait naître. La machine est relancée.

Set-List: 1. Dante’s Thunder / 2. Terrible Offence of God / 3. Werewolves / 4. Ex-Mortis / 5. Dark and Wild / 6. Take this Torch (Razor Cover) / 7. After the Fire / 8. Burnt Flesh / 9. Religion Obliteration / 10. Taste the Heart / 11. Nuclear Warfare / 12. Police Milice (Trust Cover)

. MIDNIGHT PRIEST

Aussitôt les vendéens partis, les portugais reprennent le relais avec un public juste un peu plus nombreux. Beaucoup ont malheureusement pris les chemins du sud pour leurs vacances. La prestation donnée fut tout ce qu’il y a de plus fidèle et identique à celle donnée en 2015. Un heavy metal remarquable, à l’ancienne. Le positionnement des musiciens est d’ailleurs identique avec les guitaristes en pivots, le chanteur et le bassiste en électrons libres au milieu de la scène. On retrouve encore des titres de leur EP, de leurs deux albums, en privilégiant le dernier né. Le jeu scénique semble toutefois un peu plus retenu qu’il ne l’a été, sans doute à cause de la foule éclipsée. Un peu moins électrique, même si “Midnight Priest” n’a désormais plus rien à apprendre compte tenu de son haut niveau.

Set-List: 1. Made of Steel / 2. Into the Nightmare / 3. Ferro em Brasa / 4. Cidade Fantasma / 5. Deitada com o Morto / 6. Thunderbay / 7. When Midnight Comes / 8. Rainha da Magia Negra / 9. Hellbreaker / 10. À Boleia com o Diabo / 11. O Conde

 

Comments are closed.