chroniques et interviews metal

6573Black Theory + Markarian @ Poitiers 2017

posted by alonewithl on novembre 22nd, 2017

Black Theory + Markarian

Black Theory + Markarian @ Poitiers (86) – Le Zinc
(4 Novembre 2017)
Ouverture à partir de 20:00 heures.

Samedi 04 Novembre

Préalablement à la date de “WASP” à Limoges, il y eu deux petits concerts au Zinc en date du 4 Novembre. En plus, deux toutes jeunes formations qui demandent à mûrir et qui ont besoin de soutien. C’était aussi une occasion pour moi de revoir la sympathique bande “Black Theory” et de voir comment se tirait le chanteur de “Shroud” dans son projet doom metal qu’il avait tout fraîchement inauguré. J’y suis donc allé pour supporter les nouveaux efforts de la scène local et par simple curiosité.

. MARKARIAN

Capuches, cape noire. Le groupe de Guy portait la panoplie du petit doomer, fin prêt pour son second concert seulement. Le groupe est donc constitué de quatre membres, tous plus ou moins amateurs et a pu déjà diffuser deux premiers extraits. Leur set list comprend néanmoins d’autres morceaux, laissant présager l’hypothèse d’une sortie à court ou à moyen terme. En revenant au concert, heureusement d’ailleurs que la voix du prophète au chant et à la guitare soit passée sous effets, arrivant à gommer tout signe de la bronchite que Guy se traînait dans ce sous-sol. “Markarian” s’en tirait dans une sorte de calque de “Candlemass” (à moindre mesure bien entendu), et trahissait même quelques légères influences de “Black Sabbath”. Après quelques titres éprouvants, “Markarian” s’échauffe et prend finalement son envol dans le milieu du set sur le morceau éponyme et sur “Sin”. En revanche l’avant dernier morceau “The Crow” est quelque peu foiré et se compose de riffs meublés. Les guitaristes avaient visiblement du mal pour concocter de véritables solis. Toutefois, il faut bien garder qu’il s’agit de leur second concert et qu’ils ont su prendre une mesure et des dimensions tout à fait convenables sur quelques morceaux. “Markarian” montre sa capacité à composer, mais mérite de nouveaux efforts et de la détermination afin de ressortir pleinement son travail sur scène.

Set-List:
1. Curse / 2. We Are the Prophets / 3. Markarian 355 / 4. Sin / 5. High Hopes / 6. The Crow / 7. Event Horizon

. BLACK THEORY

A propos de détermination, on a là de vrais déterminés. Les visages sont encore adolescents. Le regard vif et le sérieux sont néanmoins là. A quelques jours près, il s’est écoulé un an depuis la dernière fois que “Black Theory” s’est produit ici même au Zinc. Le sens technique était bien présent, mais il régnait une sorte de frilosité, d’hésitation entre les styles à visiter. “Black Theory” se cherchait encore entre rock et metal, tenté par les deux à la fois. On assiste à une sorte d’aboutissement pour eux. Cette hésitation palpable auparavant se ressent moins. Les instruments jouent désormais en complète coordination. Et le groupe s’oriente un peu plus vers un heavy metal à l’ancienne. Reste encore quelques restes rock à travers le chant d’Arnaut, qui fait au mieux pour assurer une présence scénique en affrontant directement le public, et cela autant que possible. Le tout se révèle aussi plus dense, affermi que l’an dernier sans que l’on ne perçoive un grand changement de composition ou d’organisation. “Evan” figure toujours comme leur morceau le plus pertinent et ils ont gardé l’habitude pour rappel d’interpréter à leur sauce un titre de “Metallica”, à savoir “For Whom The Bell Tolls”.

Set-List:
1. Ouroboros / 2. L’Impasse / 3. Arcane Sans Chiffre / 4. L’Héritier de la Mancha / 5. Evan / 6. Eleanor / 7. L’Homme du Désert / 8. Le Grand Silence / 9. For Whom The Bell Tolls (Metallica Cover)

 

 

You are currently not logged into an account. Login »