Critique du Spectacle de Opeth, Mastodon, Ghost, 06 Avril 2012 Montréal, Métropolis

Critique du Spectacle de Opeth / Mastodon / Ghost, au Métropolis, Montréal  Vendredi 06 Avril 2012

C’est dans un Métropolis suffocant et remplie à pleine capacité (2 350 personnes) que la tournée Heritage/Hunter nous avaient donné rendez-vous.

Le très flamboyant groupe Ghost a eu l’honneur de brisé la glace. Notre diabolique cardinal, Papa Emeritus et ses mystérieux ghouls, prennent la scène d’assaut, le rituel est commencer.  La formation suédoise qui compte déjà plusieurs fans dans la salle à bien l’intention de convertir quelques disciples de plus encore ce soir. Effectivement le groupe possède un groove contagieux accompagné de riffs « catchy » à la « Mercyful Fate » difficile de ne pas se laisser prendre aux jeux, la chansons « The Ritual » a eu une belle réception de la part d’un public qui en redemandait encore, mention spéciale à Papa Emeritus pour sa présence scénique. 7/10  

Mastodon chef de file du metal progressif était très attendue c e soir,  la dernière fois que je les avait vue, remonte au Heavy MTL en 2010 qui je dois l’admettre, m’avait plutôt laissé de marbre,  par contre hier, leurs performances  était largement supérieur. L e groupe semblait plus, dans son élément, ils ont joué l’intégrale du dernier disque à l’exception de « Creature Lives » ne survolant que brièvement quelques chansons de « Blood Mountain » et de « Leviathan » seulement la pièce titre de « Crack The Sky » fut interprété. Les américains bénéficiaient d’un excellent jeu de lumières, très efficace. Côté musical, on s’entend les musiciens sont des virtuoses, et si ce n’était pas du charismatique bassiste qui habite la scène à lui seul, le spectacle serait plutôt statique, dans l’ensemble, cela reste un bon show. 6.5/10

C’est au tour du grand Opeth de monter sur les planches, malheureusement un petit problème technique est venu perturber leur entrée en scène. Une fois cette obstacle franchie, Äkerfeldt  et sa bande plongent tête baissé dans le dernier opus avec le remarquable «The Devil’s Orchard » d’où, le désormais célèbre refrain « God Is Dead » est repris en chœurs par les centaines de fans. Le groupe poursuit sa lancée avec  « I Feel The Dark » du même album. Puis Opeth nous fait voyager jusqu’en 2003 avec « Windowpane » issue de « Damnation » un titre joué tout en douceur. Opeth reprend le flambeau en y allant avec leur dernier succès « Slither » chansons beaucoup plus rythmé et agité que la précédente, s’enchaine aussitôt la mélancolique « Burden » tiré de l’excellent « Watershed ». Avant d’entamer son doublé oriental, notre charismatique chanteur y va de quelques anecdotes plus drôles les unes que les autres, le gars est très attachant. Le spectacle jusqu’à maintenant se déroule fort bien, mais il manque un p’tit quelques chose pour que la sauce prenne, et l’ingrédient magique se fera sous la forme de « The Grand Conjuration » avec ses « grunts » et ses ambiances obscure, surement le moment le plus fort de la soirée, cette pièce est vraiment un joyau de la discographie d’Opeth, dans la même veine le groupe vient terminer son set avec la puissante « Delivrance » un titre de plus de 13 minutes qui reflète bien l’ensemble de l’œuvre d’Opeth,  À mon avis, Àkerfeldt aurait du, plus exploité la portion death metal que l’on apprécie chez eux aux détriment de titres plus « soft » voir intimiste. Tout comme Mastodon le groupe n’offrit aucun rappel. 7.5/10

Set list :

Ghost :

  1. (Masked Ball) Con Clavi Con Dio
  2. Prime Mover
  3. Death Knell
  4. Satan Prayer
  5. Ritual (The Host Of Seraphim)

Mastodon:

  1. Black Tongue
  2. Hand Of Stone
  3. Crystal Skull
  4. Dry Bone Valley
  5. Thickening
  6. Octopus Has No Friend
  7. Blasteroid
  8. Stargasm
  9. The Hunter
  10. Crack The Sky
  11. All The Heavy Lifting
  12. Spectrelight
  13. Curl Of The Burl
  14. Bedazzeled Fingernails
  15. Aqua Dementia
  16. Blood And Thunder
  17. The Sparrow

Opeth :

  1. The Devil’s Orchard
  2. I Feel The Dark
  3. Windowpane
  4. Slither
  5. Burden
  6. The Lines In My Hand
  7. Folklore
  8. The Grand Conjuration
  9. Delivrance

Discussion Area - Leave a Comment