Chroniques de Julien

Toute l'actualité metal par Julien

Human Jail : The Soul Allegory

Human Jail : The Soul AllegoryHuman Jail est un groupe que j’ai découvert sur la route et qui m’avait fait une grosse impression. La prestation scénique (pourtant dans un lieu exiguë), était solide et les rifts déjà bien affûtés. Il faut dire que le groupe n’a pas chômé avec une bonne centaine de concerts depuis 2009 (dont des dates avec d’excellents groupes comme Zuul FX, Headcharger ou encore Karma To Burn) et un premier EP First Step to Break Out qui avait deja fait son petit bruit. C’est donc avec bonheur que je suis procuré le premier album du groupe. Au programme, du rift du groove et du cassage de vertèbre.

Le groupe nous propose donc un album somme toute assez compact dans tous les sens du terme. Seulement 8 titres au compteur, mais sont au programme des riffs tronçonneuses et une production chaleureuse. Comme quoi il n’y a pas que dans le sud des States que l’herbe est verte, elle l’est aussi dans le nord de France. Alors oui certains diront que 28mins c’est quand même léger pour un premier jet mais voilà sur ses 28mins il y a 28mins de bon.

Des l’introduction nous ressentons tous le métier de nos quatre lascars. Belle mélodie désertique qui se transforme en gros riff bien gras jusqu’à ce qu’arrive le chant de Max. Ne cherchez pas midi a quatorze heure. Oui il va y avoir des similitudes avec le frontman de Pantera (et de Down) mais ce n’est pas de sa faute, le bougre a parfait sa voix avec du Jack Daniel’s et il parle véritablement avec cette voix si rocailleuse. Du coup l’ensemble sonne a merveille.

Les rifts d’Antoine sont groovy a souhait, le tout soutenu par une basse gonflée aux hormones.

Le premier titre donne la couleur avec donc des rifts tranchant, un chant qui rappe et des idées vraiment cool. Car la machine Human Jail ne va pas s’arrêter en si bon chemain. “Atone” nous en remet une petite derrière l’oreille. Le refrain est imparable. Idem pour mon titre préféré qui voit le groupe tout écrasé. L’entrée en matière de “My Tomorrow” avec un son de basse énorme fait remontrer en nous des vieux sentiments que l’on ne pourra malheureusement plus entendre. Vraiment excellent.

Mais ce qui reste le plus important c’est de bien appréhender cette galette. La ou certains groupent ne faisaient que singer les différents projets de Phil Anselmo (je pense a des groupes comme The Sign Of The Southern Cross ou encore Lowdown), Humain Jail nous offre une galette bien plus personnel. Les textes sont prenant, les riffs vraiment originaux pour le genre et le tout servi par une production de qualité.

La production justement parlons en. Enregistré dans le Nord au Studio C&P, ces derniers ont eu la bonne idée de le faire masteriser chez le très renommé Howie Weinberg, qui s’était occupé de petit groupe comme Pantera (on y revient encore). Résultat un son tranchant et épais en même temps. Pour un premier album le groupe s’est plaisir et ca s’entend.

Au final donc 8 titres d’excellentes factures, pas de besoin de remplissage inutile. Si vous chercher un bon groupe avec des rifts accrocheurs, un chanteur qui en a et un bonne production ce The Soul Allegory est pour vous. Et cerise sur le gâteau si le groupe passe prêt de chez vous (ce qui arrivera forcement un jour), n’hésiter pas a aller les voir, le show sera de qualité!!!!!!!!

No comments

No comments yet. Be the first.

Leave a reply

Mexico