L'art pur du Black Metal

Un blog utilisant Metal-blogs.com

KADAVERDISCIPLIN

Kadaverdisciplin ( Suède ) : Death Supremacy ;  digipak ; 500 copies.

Pas d’intro, Kadaverdisciplin rentre dans le vif du sujet, ce dernier est un BM nerveux et énergique avec des moments plus mélodiques, ce qui permet d’écouter avec une certaine homogénéité dans les titres et une certaine constance dans l”écoute de l’auditeur. Les riffs s’enchainnent naturellement sur la base du BM Suédois ( donc comme à la maison ).

Kadaverdisciplin est dans un style précis et très exploiter, tout leur mérite est de pouvoir le maîtriser mais le plus dure est de se souvenir d’eux.

La voix a une très bonne modulation et le constat d’un travail est bien présent. Tous les musiciens maîtrisent leur instruments et la production. C’est parfait … peut-être un peu trop, pour trouver et ressentir une personnalité ou une identification, dans la quantité de groupe passé, présent et future.

Attendre que Kadaverdisciplin propose un nouvel album pour savoir s’ils ont trouvé le petit quelque chose qui me permettra de me rappeler d’eux.

Attention, sur la tranche du digipak, il manque un L au nom du groupe.

Darkthrone cover.

13 titres; 51 minutes.

HAMMERHEART RECORDS.

No comments

NEKRODELIRIUM

Nekrodelirium ( Norvège ) : Apocalypse ; mcd ; 1000 copies.

Nekrodelirium propose un BM aux influences Norvégienne ( donc un produit du terroir ) mais sans intro. Sur ce mcd, le duo que compose Nekrodelirium fonctionne bien, de la recherche dans les compositions de riffs, de l’alternance musicale entre riffs rapides et interlude mélodique, le tout dans un délais raisonnable pour garder l’auditeur éveillé et intéressée pour attendre la suite.

La voix offre de la hargne et de la modulation. Le reste donne le ressenti d’un travail honnête et appliqué.

Nekrodelirium n’apporte pas grand chose au monde du BM, mais il apporte sa passion et l’offre avec respect.

Resta un album à proposer pour confirmer la bonne impression de ce mcd.

ATTENTION DANGER pour certains, ce mcd contient un chant et une guitare détenue par une femme.

4 titres; 29 minutes.

TEMPLE OF DARKNESS RECORDS.

No comments

KRŸS

Krÿs ( Allemagne) : Hexen ; 2017 ; N° 59 / 500.

Pas d’intro, on rentre tout de suite dans le sujet qui nous intéresse. Krÿs propose un BM hargneux avec une sensation étouffante. Un style entre BM ” Orthodoxe ” et BM traditionnel. Un grand travail de composition pour ne pas mélanger ces styles, dans le sens de la recherche et la réalisation de la symbiose dans l’enchaînement des riffs ( avec l’aide de la voix).

La batterie est un peu ” cachée ” par les guitares et la voix, seul petit reproche. La voix est impressionnante, différents styles de chant et soutenu par une bonne modulation.

Si vous arrivez à bien vous imerger dans la vision du BM de Krÿs, la sensation d’un manque ( d’air , par exemple ) , la notion d’étouffement se déclenchera à la fin d’un titre.

Il s’est passé quelque chose pour moi.

A mettre en haut de la pile des groupes à surveiller.

4 titres; 20 minutes.

THE HIDDEN ART.

No comments

Fanzine

Le numéro 62 d’IN EXTREMIS est sortie :

Achat chez HASS WEG ( 0,88 € ) .

ou à la source:

extremis666@hotmail.com

No comments

CORNIGR

Cornigr ( Finlande ) : Funeral harvest ; 2015 ; digipak.

Pas d’intro, mais celle du premier titre fait parfaitement l’affaire. Cornigr est un one-man-band du nom de Vainaya.

Ce que j’ai trouvé interressent dans Cornigr, c’est qu’il ne va pas à l’extrême du style Orthodoxe/religieux, Vainaya reste dans le coté philosophique de la vie sombre.

Alternance de riffs BM et moment plus calme (comme dans la vie ) et des passages quelques fois oppressent (comme les problèmes dans la vie).

Cornigr forcera votre curiosité à s’en approcher et à s’y perdre.

A mettre dans la pile des groupes à surveiller.

3 titres,24 minutes.

TERRATUR POSSESSIONS.

No comments

SJUKDOM

Sjukdom ( Norvège ) : Når alt mørkner ; 2013 .

Ce qui m’avait le plus plu chez  Sjukdom  ( et encore maintenant ), c’est la voix, pleine de hargne et de modulations.

Coté musique, un parfum mélodique sert de break dans les riffs, pour ces derniers, un mélange de mi-tempo et de rythme rapide. Donc, riffs mi-tempo + rythme  nerveux et quelques passages de mélodiques, cela donne à la musique de Sjukdom une harmonie dans leur identité musicale.

Au niveau de l’enregistrement, rien de désagréable, les instruments sont bien à leur place et la voix est bien posée.

Sjukdom est entre BM classique (voix et riffs ) et BM raffiné dans le recherche de différentes structures.

Petite anecdote, une femme est à la basse.

A ranger dans le rayon espoirs.

8 titres , 42 minutes.

Autoproduction.

No comments

HARVEST

Harvest ( Australie ) : Forgotten Vampyres of the Melancholic Night ; 500 copies.

Une belle intro , un peu courte.
Harvest propose un BM mi-tempo avec une grosse influence Norvégienne, mais pas que … et appartement à la famille Australienne.
Les titres ont toujours la même structures, un mi-tempo avec une période plus nerveuse accompagné d’une voix mélodique et ce n’est pas un reproche.
Une bonne maîtrise de l’enregistrement, tout est à sa place et bien agencé. La voix supporte de grands moments dans les titres.
Harvest c’est AZA qui est aussi D the L , est-ce que Harvest est un chemin parallèle à D the L ou un complément? Ce dernier est plus dans mon ressentit.
Pour les fans de D the L, Harvest ne leur apportera rien, mais pour les autres ce sera un bon complément dans ce style.
Le dernier titre a une influence pour être une untro.

12 titres ; 36 minutes.

DARK ADVERSARY PRODUCTIONS.

No comments

L’ANTRE DES DAMNES XXVII – 27

L’antre des damnés N° XXVII vient de sortir:

Pour le commander ( et les anciens N° ) : le lien

No comments

The Past Is Alive N° 3

Le lien = The past is alive

No comments

MORDREAN

Mordrean (Brésil) : Under the black frost ; 2017 ; limited 300 copies.

Une petite intro sous le signe du corbeau. Mordrean propose un BM mi-tempo, en alternance avec des riffs plus nerveux, dont le source se trouve vers le Nord.

Mordrean est entré par la porte de l’underground, le style est assez conventionnel, les standards du BM sont là et la musique dans son ensemble a son charme. L’enregistrement est en respect avec l’auditeur et ma vision du BM underground.

Pas fan de la voix, certes il y a de la modulation, mais il manque un peu de puissance et l’alternance de style de chant n’est pas dans mon appréciation positive.

Mordrean cherche à bien faire, mais manque encore d’une inspiration plus personnelle. La noirceur d’une ballade en forêt est présente, mais …il faut attendre la suite.

AAAAAAAAAHHHHHHHHHH, petite info, Mordrean est un one women band du nom de Demona.

5 titres, 26 minutes.

METAL THRONE PRODUCTIONS.

No comments

Page suivante »

Mexico