L'art pur du Black Metal

Un blog utilisant Metal-blogs.com

Concert début 2020

28 Janvier _ Paris_ La Machine.

Revoir 1349 et voir Abbath

Abbath_1349_

Le 1er groupe, je n’apprécie pas.

1349, par raport à la première fois, moins de argne

No comments

ELTUN

Eltun ( Chili ) : 1553 ; 2016 ; mcdigipak ; 200 copies.

7 titres ; 35 minutes.

CRUSH THE DESERT.

No comments

Concert fin-2019

28 Septembre , Roulers, De Verlichte Geest ( Belgique).

Cérémonie Chaotique : Necropole _ Seigneur Volant_ Walghinge.

Je suis venu voir Necropole et Seigneur Volant.

Le premier groupe, Walghinge ne m’a pas intéressé pour devenir une bonne découverte. Un BM standard aux influence Norvégienne avec un peu d’orthodoxe. Déjà écouté et pas de légère identité.

Pour Seigneur Volant tout simplement impressionnant. Même s’il n’y a peu de déplacement sur scène, la musique est tellement puissance et la voix parfaitement maîtrisée, effectivement il n’y avait pas besoin de spectacle visuel et spectaculaire. Tout l’esprit vivant du BM présenté.

Necropole m’a un peu déçu. Maîtrise de la prestation musicale mais il manquait du “live”. Du contact avec le public, autre chose que l’énergie du son d’un CD.

No comments

RAVENZANG

Ravenzang ( Hollande ) : Uit een duister verleden ; 2019 ; 300 copies.

Très belle et trop courte intro du premier titre.

Ravenzang propose un BM mi-tempo, au bout de quelques titres, le style de guitare est en aller/retour.

La recherche de diversité de riffs ne c’est fait qu’une seule fois,. Un style de riff à été trouvé ( et bien créé) mais unique, ce coté unique sera à mettre dans l’identité du groupe..

Coté enregistrement, je trouve un décalage entre voix et instruments. La voix manque un peu de modulation, mais peu  importe, par contre le timbre est très “cassé” comme si quelque chose ” alourdissait” les cordes vocales du chanteur.

Donc plein de petites “choses” un peu bancale, mais … ce qui bizarre c’est le plaisir à écouter “Uit een duister verleden” , personnellement, je me suis senti chez avec le BM de Ravenzang.

A ranger dans les découvertes à surveiller dans l’avenir.

7titres; 29 minutes.

NEW ERA PRODUCTIONS.

No comments

BLACK SERPENT

Black Serpent ( Mexique ) : All that blood ; 2018 ; mcd; limité 30 copies.

Le premier titre n’est pas écrit comme un intro, mais c’en est une et très bien faite en plus.

Black Serpent propose un BM mi-tempo mais avec une pointe de hargne, la base d’éducation de Black Serpent est le BM Norvégien, mais celui d’aujourd’hui, avec quelques touches personnelles de mélodies.

La vois est complète, avec timbre et modulation. Pour l’enregistrement, je n’ai rien “vu” de spécial.

Si on enlève l’intro, l’outro et la cover, il reste trois titres sur six proposés. C’est un peu juste pour avoir un avis sur la diversité dans la recherche de riffs ( le quatrième titre a une intro).

Perso, Black Serpent offre un bon commencement dans le BM, même s’il manque un peu plus de personnalité pour confirmé cet espoir.

Une reprise de Bathory.

A ranger dans les groupes à surveiller dans leurs prochaines offrandes.

6 titres; 26 minutes.

Silentium in Foresta Records

No comments

VEGARD

Vegard ( Angleterre) : Call from the forest ; 2019; limited 100.

Intro du titre 1 en acoustique.

Vegard propose un BM atmo, avec quelques moments de style ambient. L’avantage (ou la personnalité) de Vegard, c’est que ce duo ne tombe pas dans l’atmo symphonique, avec de grandes envolés sonores. Il reste dans le minimaliste, son approche atmo est plus dans l’intime. Il faut plusieurs écoutes pour entrer dans l’espace sonore de Vegard et après identifier sa personnalité, ensuite l’imprégnation de richesse s’offre à l’auditeur.

La musique est énormément présente, la voix n’est là que pour accompagner atmosphere et le synthé escorte cette musique principale.

Avec des interludes à la guitare sèche ou au synthé.

Le titre 6 est de l’ambient, qui a pour thème le feu. Les titres 7 à 9 sont d’origine sur une demo. Une intro, titre 8 où la voix et la musique sont mal équilibrées et le titre 9 qui est la première version du titre 1.

A ranger non loin de Woods of Désolation et Golden Ashes.

9 titres;

UKEM RECORDS.

No comments

WITCHCULT

Witchcult ( Danemark ) : Cantate of the Black Mass ; 2019; 300 copies.

Micro intro dans le premier titre. Witchcult propose un BM rapide et nerveux avec de parfaites incrustations de riffs mélodiques. Une forte influence de BM Suédois ( voir Dark Funéral, Throne of Ahaz,Sétherial…).

Diversité dans la recherche de riffs, mais on resent toujours une base commune, ce qui peut donner un début de personnalité de Witchcult, ce qui , personnellement, permet de les sortir du lot.

La voix est … parfaite, entre modulation, timbre et surtout en parfaite harmonie avec la guitare. Coté enregistrement, la batterie serait un peu en retrait, mais le duo voix/guitare me convient très bien.

Quel plaisir à écouter (et à découvrir) ce genre de groupe, ja me dis que le BM a encore de beaux jours devant lui, entre les héritiers et les successeurs.

A ranger à coté de … non, à écouter régulièrement.

8 titres, 34 minutes.

Vendetta Records.

No comments

GOLDEN ASHES

Golden Ashes ( Pays-Bas  ) : Gold Are the Ashes of the Restorer; 2019.

Dommage qu’il n’y ait pas d’intro, mais avec le style Atmo BM que propose Golden Ashes, cela parait normal.

Cette expression sonore vaporeuse de Golden Ashes vous évade de la laideur du BM, pour vous enivrez de la beauté sombre des forêts et montagnes éternelles et du BM Atmo. Votre première écoute ne sera qu’un ressenti.

Il y a qu’un seul homme dans l’esprit de Golden Ashes pour cette vision du BM. La voix n’est qu’un instrument pour accompagner la musique, le synthé et la guitare sont très complémentaires, mais la batterie est un peu en retrait.

L’album est un peu court, en attendant une nouvelle offrande.

A ranger  avec soit Woods of desolation, soit Battle of Dagorath, soit Earth & Pillards, soit Darchon, qui sont pour moi les références en BM Atmo.

8 titres, 35 minutes.

AURORA BOREALIS RECORDS.

No comments

L’ANTRE DES DAMNES XXIX – 29

L’indispensable  L’ANTRE DES DAMNES XXVII – 28 est paru.

Le chapitre XXIX de L’Antre Des Damnés, fanzine de 56 pages consacré au Black Metal et écrit en français, est disponible, avec au sommaire :
J’Ai Si Froid…, Darkenhöld, Gorgon, Windhelm, Malhkebre, Khaos Dei, Cân Bardd, Astral Silence, Trollheim’s Grott, Suicidal Madness, Le Culte Du Crâne.
Son tarif est de 8€
Tout est là.
No comments

NEFARIOUS DUSK

Nefarious Dusk ( Angleterre ) : Cold shadows over Transylvania; 2018.

Le part I peut-être considéré comme une intro, mais je le verrais comme un riff n’ayant pas trouvé d’autres riffs avec qui se joindre.

Le duo de Nefarious Dusk propose un BM mi-tempo dans la tradition Norvégienne. Un BM déjà entendu, avec, certes des efforts sur les compositions, mais avec une impression de répétition à l’intérieur de cet album, mais … c’est toujours avec plaisir de ce replonger dans l’époque des années 90 par l’intermédiaire de Nefarious Dusk.

Les titres Part IV et VII sont des instrumentaux comme le Part I de part leur origine.

Les 2 derniers titres ( qui ont un nom ) sont d’une demo de 2011, ce qui permet de ressentir le bon changement du chant qui été trop ” cassé”. Les riffs sont toujours de la même source d’inspiration.

Nefarious Dusk appartient à l’underground mais .. risque d’avoir du mal à sortir de la quantité de groupes de BM au style Norvégien.

9 titres;35 minutes.

Purity Through Fire.

No comments

Page suivante »

Mexico