L'art pur du Black Metal

Un blog utilisant Metal-blogs.com

SCARIFICATION

Scarification ( USA ) : Scarification ; 2016 ; 66 copies.

Petite intro à la guitare sèche dans le premier titre. Scarification propose un BM mi-tempo ( voir, parfois moins ) misanthrope. Scarification a pour âme Rott, qui déchire la lumière de votre vie pour vous couvrir du drap des ténèbres.

Mixé au minimum pour un ressenti maximum. J’ai perçu le BM de Scarification comme une âme qui chercherait sa tombe. Rempli de complainte, de vielles histoires sur la mort, de merveilleuses vies dans les ombres de la nuit.

Scarification s’écoute plusieurs fois ( car connaitre une âme , ne ce fait pas en une fois ), ne cherchez pas la qualité dans les riffs, ils sont là pour une émotion, une petite fenêtre pour vous faire découvrir autre chose que votre BM habituel, attention à ne pas basculer de la fenêtre.

Scarification ne s’écoute pas en fond sonore ou pour se calmer de la vie moderne, mais dans le calme ( la nuit est un bon moment) pour échapper à cette vie ou pour avoir un aperçu qu’il existe autre chose que la certitude de votre vie.

10 titres, 34 minutes.

DEPRESSIVE ILLUSIONS  RECORDS.

No comments

Concert 2018

15 Septembre _ Le Klub

Sale freux _ Anus Mundi _ Oes Galliath _ Ostum

Je suis venu pour Sale Freux et Oes Galliath.

Je n’apprécie pas Ostum ni Anus Mundi ( qui a mit un court extrai du tube d’O.M.D ).

Pour Oes Galliath , je les ai trouvé étouffé par la petite salle du KLUB, préstation tout à fait correct , il manquai un … je ne sais quoi pour nous faire ressentir leur BM.

Sale Freux…..AH Sale Freux , quelque chose ….d’envoûtant cet être, avec sont BM torturé d’émotion et le ressentit de tout ça, sa présence sur scène. Après 2 ou 3 titres je me suis sentit tout seul face à lui, toute vie est oubliée.

La fin du concert fut un contact tactile avec un spectateur, rien de grave , ça fait partie du BM.

_

15 Octobre Paris Gibus

Sargeist _ Chaos Invocation _ Acrimonious _ Wyrms.

Je suis venu pour revoir Sargeist

Chaos Invocation + Acrimonious + Wyrms ne m’intéressent pas.

La prestation de Sargeist à été trop sage, je n’ai pas ressenti d’émotion BM, un set correct. Mais j’ai préféré la première fois où je les ai vu, il y avait des sensations sombres et oppressantes.

_

6 Novembre _ Paris  Backstage

Anaal Nathrakh _ Point Mort.

Je suis venu pour A N.

Point Mort, groupe Français, leur musique ne me plait pas, mais je reconnais que la chanteuse se débrouille bien.

Très bonne prestation d’Anaal Nathrakh. Parle avec le public, plusieurs fans invités sur scène pour du slam et bien sur du pogo. Un concert plein d’énergie ( ce qui change de certains groupes de BM avec une certaine notoriété qui se la joue “diva”).

2 Décembre     Paris Gibus

Naglfar _Schammasch _ Anomalie.

Je suis venu pour Naglfar.

Je n’apprécie pas Anomalie ni Schammasch ( par contre il y a eue beaucoup d’applaudissement).

Pour Naglfar tout est dans le leader/chanteur. Bon contact avec le public, frontman et un regard …hypnotique. Plein d’énergie, avec un peu de pogo vers la fin. Naglfar n’a pas un BM guerrier mais plutôt hargneux et sait le retransmettre au public.

4 Décembre _ Paris La Machine ( ex La Loco)

Marduk_Archgoat_Valkyrja_Attic_Stortregn.

Je suis venu revoir Marduk, Archgoat et Valkyrja ( cette fois en même temps).

Attic et Stortregn ne m’ont pas intéressé.

J’ai trouvé dans le show de Valkyrja moins d’énergie que la première où je les ai vu, mais ils restent bien passionné par leur musique.

Archgoat…AAAHH toujours aussi impressionnant de charisme sur scène, fidèle dans leur style et présence agréable dans l’émotion du BM.

Pour Marduk, concert très professionnel, grande présence sur scène , …. mais je n’ai plus ressentie cet univers guerrier qui fait le style de Marduk.

Sinon soirée agréable avec c’est trois groupes, qui représente un peu ce qui se fait dans le BM avec leur personnalité différente.

No comments

ELEGIAC

Elegiac ( USA ) : Pagan storm ; 2018 ; digipak; limited 300 copies.

Elegiac c’est un seul être humain qui a pour nom Zane Young, il propose un BM mi-tempo avec un rafraîchissement de rythme plus vif.

La voix respecte les standards du BM, c’est à dire ( pour moi ) timbre et modulations. L’enregistrement est très bien maîtrisé pour ne pas dénaturer les compositions ( ce qui aide à fait tout, tout seul ). Quelques influences lointaines de Heavy Metal peuvent être ressentie.

Les riffs n’offrent pas une grandes complexités, mais leurs efficacités dans l’homogénéité dans les titres, donnent une facilité à entrer dans la vision de Zane Young. “Pagan storm ” n’est pas à écouter des dizaines de fois pour comprendre le BM d’Elegiac. Parfois cela fait du bien d’avoir une écoute rapide et dynamique.

Un one-man-band qui offre un BM personnel ( qui pour moi ) est une autre façon de vivre le BM.

8 titres ; 62 minutes.

DE TENEBRARUM PRINCIPIO.

No comments

NYCTERIIS

Nycteriis ( USA ) :L’ombre d’un traumatisme noir ; 2018 ; mcd ; limite à 300 copies.

Pas d’intro générale, mais le titre 1 en a une … et le titre 2.

Nycteriis propose un BM mi-tempo avec un soupçon lointain de mélancolie ( il fallait s’en douté avec le titre du mcd). Nycteriis, qui est aussi le nom de ce one-man-band s’exprime dans un BM personnel, qui par plusieurs écoutes ( au moins 2 ) correspond à un de mes ressentit du BM.

Pour la voix, il manque un peu de modulation, le réglage son de la guitare, je le trouve un peu trop ” gras ” , il lui manque un peu de ” froideur”. Attention les titres 2 et 3 se ressemblent.

Nycteriis représente le coté noir de la vie.

N’ayant pas grand chose à reprocher à Nycteriis , j’attends son prochain ” traumatisme”.

5 titres ; 35 minutes.

DRAKKAR PRODUCTIONS.

No comments

UNHOLY BAPTISM

Unholy Baptism ( USA ) : Volume I: The Bonds of Servitude ; 2018 ; 100 copies.

Une intro digne ce nom, même si elle est un peu courte.

Unholy Baptism propose un BM mi-tempo avec des passages ( judicieux) plus rapide, mais après plusieurs écoutes et ayant bien intégré l’univers d’ Unholy Baptism, je dirais que ce sont des passages plus nerveux.

La voix a une intonation qui ne force pas dans l’extrême et une modulation reflétant un travail du chant qui correspond, pour cet album, une maîtrise du BM personnel d’Unholy Baptism.

Unholy Baptism est un duo qui se retrouve dans la façon de structurer les guitares. Une guitare rythmique qui donne l’âme du titre et la 2ème guitare qui donne le “baptême” du titre pour lui donner vie.

Tout cela donne une symbiose dans les riffs et une richesse dans les titres … ou l’inverse.

Unholy Baptism nous offre un BM, non pas moderne mais actuel, non pas instinctif mais réfléchi.

8 titres; 41 minutes.

Autoproduction.

No comments

MOOR

Moor ( Bulgarie ) : Impending Death; 2018 ; N°32 / 66.

Une intro qui n’est pas désagréable, mais où je n’ai pas trouvé de point commun avec le MCD.

Attention la voix est assez grave, donc pas trop dans les standards du BM.

Moor propose un BM mi-tempo et assez underground, dans l’esprit de son MCD. L’enregistrement n’est pas inaudible ni parfait, ce qui correspond tout à fait à l’esprit de Moor.

Les riffs sont basique, mais suffisamment accrocheur, pour mériter une attention musicale. Le son est un petit peu trop ” grave” à mon gout, mais je reconnais qu’il correspond à l’identité du groupe.

Moor fait parti de l’underground du BM et c’est ce qui donne de l’intérêt à ce MCD. Riffs simple, son brut donc plongé dans un BM accueillant et reposant.

Pas un chef d’oeuvre, pas un cour de cœur mais à la première écoute, je me suis bien senti dans la vision du BM de Moor.

6 titres; 21 minutes.

ACCLAIM  RECORDS.

No comments

L’ANTRE DES DAMNES XXVII – 28

L’antre des damnés N° XXVIII vient de sortir :

Mes Salutations !

Merci à vous de faire circuler l’info !

Malphas

Le chapitre XXVIII de L’Antre Des Damnés, fanzine de 56 pages consacré au Black Metal et écrit en français, est disponible, avec au sommaire :

Ende, Mortis Mutilati, Oes Galliath, Kaldt Helvete, Unholy War, Waiting For My End, Shadows Ground, Above Chaos (Vincent Fouquet), Sentier Des Morts, Blasphamagoatachrist, Tero Ikäheimonen et Lux Haeresis.

_

Pour le commander ( et les anciens N° ) : le lien

No comments

LENDAS OCULTAS

Lendas Ocultas ( Brésil ) : Orgen Eugnas ; demo ; 2016.

Intro digne du standard en BM.

Lendas Ocultas propose un BM mi-tempo dans le style underground de belle qualité ( quelle définition de la qualité? La mienne, qui est culturelle).

Les musiciens de Lendas Ocultas offrent un BM plein de charme … non … d’envoûtement dans leur BM respectueux de la région Nordique mais avec la style, l’identité … la marque de l’Amérique Latine.

Même si l’enregistrement n’est pas très ” parfait “, il correspond à ce BM à la sensation intérieure.

La voix a peu de modulation, mais correspond à l’offre de la musique de Lendas Ocultas. Les riffs n’ont peut-être rien d’extraordinaire, mais ils ont assez de caractère pour que la structure des titres procurent un plaisir d’écoute et où l’on ressent un respect et une tradition du BM.

A ranger dans l’énorme pile du BM d’Amérique du Sud.

Behexen cover ( une petite préférence pour cette version).

7 titres ; 34 minutes.

8 labels ( beaucoup de Brésilien ).

No comments

ELANDE

Elände ( Suède ) : Dödens rike ; 2018 ; … / 500 copies.

Le premier titre n’a pas le nom intro mais il peut tout à fait correspondre.

Elände propose un BM mi-tempo, parfois un peu nerveux. L’influence du style est typiquement de la région ( eh oui, un produit du terroir).

La voix a une très bonne intonation dans le style BM et une modulation très bien proportionné, ce qui donne voix persuasive.

Une batterie ( nom féminin ) et l’utilisation est détenue par une femme.

Dödens rike est bien joué, bien enregistré, pas d’observation négative de ce coté.

Une untro qui ne porte pas son nom.

Elände ne révolutionne pas le BM, mais en est un digne héritier qui fait honneur à la perpétuer, un savoir faire qui fait toujours plaisir à découvrir et à écouter.

9 titres,32 minutes.

CRANEO NEGRO.

No comments

BRAHDR’UHZ

Brahdr’uhz ( Suisse ) : Land of Darkness ; 2018 ; … / 500 copies.

Pas d’intro pour rentrer dans Land of darkness, il faut savoir où l’on va quand c’est marqué à l’entrée.

Brahdr’uhz propose un bM nerveux, méchant, hargneux avec tous les standards du BM. Ce duo offre de la noirceur cachée dans du mal être. De la noirceur dans chaque riffs et chaque riffs vous permet de sombrer dans un état malsain, parfois reposant.

Pour la voix j’aurais apprécié …….. non en définitive, elle est très bien comme ça, pleine de hargne et de modulation.

Les musiciens maîtrisent leurs instruments et l’enregistrement correspond à leur état d’esprit. C’est album est une compile de demo précédentes ‘ il est écrit ” composé de 2014 à 2018).

J’ai commis une erreur avec Brahdr’uhz, j’étais persuadé que son origine était soit des pays de l’est ou Amérique du Sud. Quand j’ai lu …… Brahdr’uhz vient de Suisse ( oui, je sais la Suisse est à l’est de la France).

Je vous conseille aussi le split avec Trefihrat, car il se complètent très bien.

Personnellement, Brahdr’uhz une très bonne découverte de l’année 2018.

12 titres, 69 minutes.

GRIMM DISTRIBUTION.

No comments

Page suivante »

Mexico