Welcome to the Show ….

Metal Area from Nice …

Nomans Land : The Last Son of the Fjord

October 9th, 2007 by admin

Nomans Land : The Last Son of the FjordVoilà le premier album d’un groupe très prometteur ! Contrairement à d’autres formations du même genre, ici le viking metal, Nomans Land n’a pas sorti de démo avant cet album, ce qui parait assez étonnant, mais à voir la qualité de ce premier album ce n’est pas assez étonnant.

Mais rentrons dans le vif du sujet.

Etant un groupe jeune dans un style jeune, Nomans Land offre ici un album qui rentre dans le vif du sujet dès les premiers instants de la première musique : en effet il n’y a pas d’intro, juste une musique de plus de 5 minutes, ce qui est fort impressionnant. Même s’il y a une petite partie d’intro dans cette musique au début, avec le son du vent qui souffle, cette musique reflète bien le reste de l’album.
Des riffs lourd et parfois à la limite du power mélodique, pour donner un aspect folklorique et épique bien rendu, une basse bien présente et assez pesante, qui a un son lourd et presque suffocant mais qui n’altère en rien avec les mélodies. Une batterie très bien maîtrisée, des parties à la ride sublime.
On remarque juste qu’il manque cruellement d’intros et d’ambiances folk, et oui c’est là le point faible de l’album : bien qu’il y ait des moments avec un son du nord du genre le vent qui souffle ou le crépitement d’un feu ou encore des « hurlements » de guerriers et, quelques parties avec une guitare acoustique, il aurait pu y avoir plus d’éléments folkloriques dans les musiques instrumentales tel « Ale »et, même si ce n’est pas la base du genre.

Nomans Land tire aussi sa force et un son spécifique grâce au chanteur avec une voix très guerrière, limite black, puissante mais qui reste à améliorer bien évidement, les chants clairs sont très beaux et je n’ai encore jamais entendu pareil : un chant portant qui ressemble des fois à des voix de ténors.

Pour conclure je dirais que cet album a de très beaux morceaux, tel « Two Fathers » mais aussi avec des moments maladroits : ce qui est normal vu que c’est un groupe qui a encore beaucoup de chemin à parcourir et qui, je l’espère, continuera pendant pas mal d’années encore pour notre plus grand plaisir. Cet album s’écoute facilement et se retient pareillement.

Leave a Comment

Please note: Comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.