Welcome to the Show ….

Metal Area from Nice …

Stalwart : Abyss Ahead

June 2nd, 2008 by admin

Stalwart : Abyss AheadJe me lance pour la chronique de ce groupe que je découvre avec cet album et je dois dire que j’ai beaucoup apprécié le son du groupe, c’est pourquoi je m’en vais vous le compter !!!

On commence cet album avec une intro, un peu longuette quand même (prés de 3 minutes) surtout avec tout du long un son de claviers et de petits détails électroniques qui reviennent très régulièrement ! Mais passons, cette intro nous met tout de suite dans l’ambiance de l’album : un univers qui pourrais s’apparenter à ceux des films d’horreur tout en étant accompagner de mélodies langoureuses qui réveillent !

On entre ensuite dans le vif du sujet avec un gros son de la part des guitares et du clavier, avec une batterie très présente et en rythme ! C’est ce que l’on retiendra d’embler chez le groupe : une batterie technique, rapide et précise sans trop de fausses notes, parfois même suivant les riffs des guitares ! Le chant est un chant presque atypique de ce style avec des partie de chant roques et écorchés très bien exécutés, on sent que le chanteur connais son boulot ! Ce qui passe moins est la voie des refrains, un chant porté et assez claire mais qui ne semble pas avoir autant de puissance que la voie death ! Cependant cet aspect un peu retissant est vite rattrapé par des parties de clavier et des riffs de guitares cinglant, notamment très présent pendant les refrains ce qui fait passer en second plan la voie ! on retrouve ici un death thrash avec beaucoup d’arrangements d’ordinateur pour donner à l’album une tournure un peu torturé (comme sur la pochette), un clavier plutôt présent en fond pour la plupart des chansons, sauf pour les refrains où l’on peut l’entendre avec plus d’importance ! Les musiques se ressemblent assez et se suivent parfaitement avec quelques morceaux en relations, avec des intro au clavier ou à la basse ! Basse qui groove pas mal à l’image d’un son à la Rex Brown (pantera).

Les morceaux peuvent paraitre pesant et lourd surtout certains allant jusqu’à 7 minutes mais détrompez-vous de suite on ne voit pas le temps passer sur cette galeté d’une très bonne qualité, on sent que le groupe se donne et cela s’entend et se ressent. Il y a une vraie recherche quant aux effets de fonds que l’on entend sur certaine chanson comme « My Destination » ou encore « Divine Damnation ». L’alternance, dans les morceaux, de parties très mélodiques avec le clavier très présent et de parties de death technique où riffs puissants et blast de la batterie s’enchainent sont très bien exécutés, ce qui donne encore plus le sentiment que les musiciens se sont creusés la tête pour pondre un album de qualité sans tomber dans l’excès ou dans les mauvaises reprises des groupes d’influences des musiciens. Le groupe à su se donner et se trouver en terme de musique et de style particulier, les effets électroniques donnant un aspect presque psyché à la musique, avec le clavier toujours présent. Reste un point à rendre encore meilleur, outre les autres aspects car l’album n’est pas parfait, est le chant : trop peu de puissance dans la voie lors de partie portées, et même lors de partie avec une voie chuchoter restent assez en arrière.

En bref on se retrouve avec un bon album qui nous vient de Russie. Un death metal avec beaucoup de sonorité thrash mais aussi core, avec des éléments donnant à la musique un son psyché agissant bien sur la musique. Les riffs de guitares jouent aussi leur rôle pour entrainer l’auditeur dans se sens et cet univers, certaines musiques sortent du lot bien entendu, comme la chanson « New Dimension » avec principalement le clavier en premier plan et une intro très puissante, mais dans l’ensemble on ne s’ennuie pas lors de l’écoute et on retient facilement les sonorités. Même si il semble que 2/3 morceaux se ressemble par justement des mêmes sonorités, il y a quand même une variété dans le son. On fin tout de même l’album avec une Outro « Exit » reprenant l’intro mais avec une durée moindre. Cela permet quand même de pouvoir souffler, et avec cette outro la boucle est bouclée.

Cet album sort des sentiers battu est ce n’est pas plus mal ! Ceux qui aiment les groupes tel Meshuggah, Fear Factory voir Ellipsis seront enchantés par l’écoute de cet album !

Leave a Comment

Please note: Comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.