Deafening Silence : BacklashLe label Brennus est un véritable découvreur de talents, car il nous déniche sans cesse de vraies perles, comme, par exemple, le dernier Myrath. Le groupe lorrain de pur heavy metal appelé Deafening Silence ne fait pas exception à la régle.

Celui-ci distille avec puissance et hargne des riffs de fous, qui résonnent dans nos esgourdes longtemps après avoir éteint la platine cd, ce qui prouve la grande qualité du heavy de Deafening Silence. Non seulement la production est claire et nous explose en pleine poire, mais, en plus, le tempo galopant nous donne envie d’explorer plus en profondeur le bébé du quintet. Et nous en sommes ravis…

En effet, outre l’organe vocal de notre cher ami Nicolas Griette, qui se donne à fond et s’égosille pour atteindre les notes les plus hautes et dont le timbre se situe à mi-chemin entre celui de Bruce Dickinson (“The Straight Line”, “Hellbitch”) et la voix d’André Matos (“Too Young To Die“), notre attention se porte volontier sur les influences finement digérées de nos compatriotes : comment ne pas imaginer Angra et Iron Maiden sur la plupart des titres, sans oublier Judas Priest et Shaman, lorsque l’on s’abreuve des 11 titres (exit l’intro), présents sur ‘Backlash‘? Pourtant, ces chansons possèdent leur propre ambiance et la patte du groupe, sans copier leurs illustres aînés!

Les compositions qui sortent du lot sont au nombre de sept (“The Straight Line”, “Too Young To Die“, l’éponyme et matosien “Backlash“, l’épique “The Seal Of The Damned” qui oscille entre Maiden et Edguy, “When Will The Black Day End“, “GroundBreaker” qui rappelle à la fois le “Painkiller” de Judas Priest pour les riffs saignants et le “Headhunter” de Krokus pour le refrain, dont il semble beaucoup s’en inspirer, et “Promised Land” qui clôt l’album en beauté), les autres étant un poil moins efficaces que les sept sus-cités. Toujours est-il que ‘Backlash‘ est très homogène et plaira sûrement aux fans de la NWOBHM.

Un album pour le plaisir, même si Deafening Silence a encore quelques lacunes, qu’il saura, sans aucun doute, combler sur son prochain album. Néanmoins, l’essai a été transformé avec verve et passion.



Recently:


You must be logged in to post a comment.

Name (required)

Email (required)

Website

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Share your wisdom

  • Calendar

    March 2008
    M T W T F S S
    « Nov   Apr »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31