Indica (FIN) : A Way Away

Category: Uncategorized | Leave a Comment

Indica (FIN) : A Way AwayLa Finlande est un pays très prolifique en ce qui concerne les groupes rock et metal. Entre des pointures telles que Nightwish, Stratovarius ou Sonata Arctica, nous trouvons également d’autres formations moins connues, telles que Korpiklaani, Machine Men ou Kalmah. Plus récemment, ce pays aux mille lacs a enfanté un combo entièrement féminin, intitulé Indica.

Ce nom, ne vous dit peut être pas grand chose. Pourtant, Indica existe déjà depuis une dizaine d’années, mais ne s’est fait connaître en Europe qu’en 2007, après une tournée scandinave en première partie de Nightwish. Ayant déjà enregistré quatre albums, dont le dernier très bon ‘Valoissa‘ en 2008, le groupe s’est attelé en 2009 à réenregistrer quelques-unes de leurs chansons, précédemment interprétées en finnois, dans la langue de Bruce Dickinson, afin de leur donner une portée internationale. Pour l’occasion, les charmantes demoiselles ont été secondées par un producteur de renom en la personne de Tuomas Holopainen, dont la touche s’entend clairement sur les titres “Islands Of Light”, “Children Of Frost“, “Lilja’s Lament” ou “As If”, pour ne citer que les plus percutants ou les plus majestueux. D’ailleurs, le ténébreux claviériste signe les paroles de “Precious Dark”. Ainsi, le son est d’une très grande clareté, mettant en valeur chacun des instruments présents, ainsi que la voix de Jonsu.

Musicalement, ‘A Way Away‘ tient la route, malgré quelques longueurs, dont le groupe aurait pu se passer. Néanmoins, l’album est bien équilibré, entre des titres plutôt directs et grandiloquents (“Islands Of Light”, “Precious Dark”, “As If”, “Straight And Arrow“) et plus calmes (“In Passing“, “A Way Away“), nous retrouvons des morceaux d’une grande beauté, “Lilja’s Lament” et “Eerie Eden”, dont les accents à la fois pop et rock peuvent faire parfois penser à des chansons de comédies musicales américaines – on pense notamment à Cats et le “Memories” de Barbra Streisand – ou à des groupes tels que Within Temptation de la période ‘The Silent Force‘ ou Stratovarius (la dernière partie de “Eerie Eden” interpretée par des violons donne la chair de poule).

Indica a réalisé un beau travail de composition et a selectionné, judicieusement, les plus belles chansons de son répertoire. Si vous êtes fans de rock féminin ou de metal romantique, ce disque est fait pour vous. A ne rater sous aucun prétexte. Le groupe devra néanmoins confirmer sur les prochains disques le talent qu’il possède. A surveiller de près.



Recently:


Comments


Name (required)

Email (required)

Website

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Share your wisdom

  • Calendar

    January 2011
    M T W T F S S
    « Dec   May »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31