Cyril Lepizzera : Servatis A MaleficumUne année aprés la sortie de son excellent premier album, ‘Eternity‘, le guitariste talentueux marseillais, Cyril Lepizzera, vient de remettre le couvert avec ‘Servatis A Maleficum‘, qui, tout en étant dans la continuité du premier opus, innove véritablement en rafraîchissant son son. Ce second album est bien plus abouti que le premier et apporte plus d’expérimentation, bien que Cyril se base plus sur l’apport d’émotions, ce qui est véritablement le plus important. Les compositions sont beaucoup plus variées, s’étendant du rock mélodique (“The Abyss“, “Back To Life”) à l’acoustique (“The Everlasting Ways”, très “renaissance” dans la structure), bien que le principal style exploré par les doigts en or de Cyril est le hard avec des riffs metalliques que ne renieraient pas Iron Maiden, Stratovarius ou Kreator (le reste des titres). Nous pouvons ressentir à l’écoute de cette rondelle que Cyril a voulu nous surprendre et nous démontrer qu’il n’y a pas que le maître Satriani qui l’a influencé. Cette volonté de nouveauté est à souligner, car voici un guitariste passionné qui prouve que tous les guitaristes ne font pas des albums instrumentaux ennuyeux et sans âme! Cyril a créé des titres trés intéressants, musicalement riches et dont la sensibilité est remarquable. Bien meilleur que ‘Eternity‘, ‘Servatis A Maleficum‘, bien que sombre a priori à cause de la pochette ténébreuse et de son titre direct et d’habitude choisi par les groupes de black metal, un genre trés éloigné de celui suivi par Cyril, est chaleureux, clair (principalement grâce au son limpide et puissant), lumineux et trés atmosphèrique. Les soli sont majestueux et légers. Un superbe album qui ravira vraiment et rassemblera tous les amateurs de rock, de hard et de metal sous la magique guitare de l’extraordinaire Cyril Lepizzera! A noter que le disque sortira officiellement fin août, mais, vous pouvez dès à présent vous le procurer via le site web du label Brennus. A découvrir absolument!

Cyril Lepizzera : EternityLa région de Marseille est une région non seulement où le soleil régne, où les retraités jouent à la pétanque et où le pastagaz coule à flot, elle est également le berceau de nombreux talentueux musiciens, qui évoluent dans de nombreuses sphères musicales. Parmi eux, Cyril Lepizzera qui est un guitariste émerite, un nouveau venu dans le monde assez restreint des guitar-heroes. Ce premier enregistrement studio démontre toutes les qualités du jeu du guitariste, qualités quasiment illimitées. Comme les albums solo de tous les guitar-heroes, celui-ci est complétement instrumental. Aucun chanteur n’est de la partie. Ce qui peut trés vite se réveler ennuyeux (cette absence de lignes vocales) ne l’est pas ici : on découvre sans cesse de nouveaux éléments et de nouvelles ambiances. Mais, ATTENTION!, cela ne veut pas dire que le disque est progressif…Non, il ne l’est pas, même si certains titres sont à la limite du progressif, par leur longueur caractéristique de ce genre ou par leur côté léger et atmosphèrique. D’ailleurs, certains me rapellent ce que faisait Joe Satriani dans les années 80, l’émotionnel en plus! Car Cyril Lepizzera sait aussi laisser transparaître toute l’émotion et les sentiments via les mélodies subtiles, naissant grâce à ses doigts habiles. Tout est parfait sur ‘Eternity‘…ou presque, le seul point noir étant la boîte à rythme en guise de batterie, petit anachronisme sur cet album, principalement au niveau du son lumineux qui s’en trouve quelque peu gâché, et des quelques minuscules décalages musique/rythmique qui ponctuent parfois les chansons. Néanmoins, cela n’enlève pas le plaisir infini que l’on peut éprouver à l’écoute de ce petit chef d’oeuvre. Il s’agit assurément d’une révélation! Cyril Lepizzera est-il le Satriani français? A vous de le découvrir…;-)

  • Calendar

    August 2017
    M T W T F S S
    « Feb    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031